Thèmes

symboles tourisme paris st germain souverain

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Tourisme et histoire - Paris - Saint germain des Prés -

Publié à 13:45 par acoeuretacris Tags : tourisme paris st germain
Tourisme et histoire - Paris - Saint germain des Prés -
Le clocher de Saint Germain 
  
(1ère partie)
 
 
A Paris le Quartier Saint Germain des Prés a une aura particulière. Il est devenu au XXème siècle un des centres les plus recherchés de la vie intellectuelle et artistique de la capitale, puis par extension le quartier à la mode (c'est là que les logements y sont le plus cher). 
  
 
Le Quartier de Saint Germain des Prés constitue le 6° arrondissement de Paris. Il s'étend sur la Rive Gauche de la Seine face au Louvre, sur la Rive Droite, et à l'Ile de la Cité. A partir de la Seine jusqu'au boulevard Saint Germain, le terrain est relativement plat, il est en pente trés douce de l'autre côté du boulevard. 
 

A l'Ouest le quartier touche le Quartier des Ministères (7° arrondissement), et à l'Est se développe le Quartier Latin (5° arrondissement) et au Sud le Quartier du Luxembourg.
 
 
 
Le Carrefour de l'Odéon à la jonction du Quartier Saint Germain et du Quartier Latin 
 
 
 
 
Carrefour de l'Odéon - au fondo on aperçoit le Théâtre de l'Odéon 
 
 
Cette Place, traversée par le Boulevard Saint Germain, a été créée en 1780 sur l'emprise de l'ancien Hotel de Condé. Elle est toujours trés animée et c'est à partir d'elle que l'on peut partir le mieux à la découverte à la fois de Saint Germain des Prés et du Quartier Latin. 
 

En son centre se trouve une statue du Révolutionnaire Danton installée à la fin du XIXème siècle. Le 30 août 1792, devant l'invasion du Nord de la France par des armées ennemies, la Patrie est déclarée en danger. Le 2 septembre 1792, Danton prononce la phrase célèbre: Il nous faut de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace, et la France sera sauvée, (Il a malgré tout terminé ses jours sous la guillotine en 1794). 
 
 
 
 
Statue de Danton 
 
 
 
Le Procope 
 
 
 
 
Le restaurant Le Procope 
 
 
La rue de l'Ancienne Comédie relie le Carrefour de l'Odéon au Carrefour de Buci. Au début de cette rue sur la droite en venant du Carrefour de l'Odéon se trouve le plus ancien Café-Restaurant de Paris, le Procope. Il a été créé en 1686 par un Sicilien Procopio dei Coltelli et est devenu trés bien fréquenté au XVIIIème siècle. C'était le point de rendez-vous des écrivains et des philosophes: La Fontaine, Voltaire, Diderot et les Encyclopèdistes, Jean-Jacques Rousseau, etc étaient des habitués. Plus tard pendant la Révolution Française, Danton, Marat, Robespierre s'y retrouvaient. Au XIXème siècle il a continué à être fréquenté par des écrivains: Alfred de Musset, Georges Sand, Verlaine, .... 
 
 
 
Le Carrefour de Buci 
 
 
 
 
Carrefour de Bucci 
 
 
Le Carrefour de Buci était, au XVIIIème siècle, le point le plus animé de la rive Gauche de Paris. Il y avait un Corps de Garde avec une vingtaine de sergents, une potence et un carcan. On pouvait aussi y trouver une station de chaises à porteur. 
 

Le 2 septembre  une estrade est édifiée au Carrefour de Buci, et c'est là que commence le recrutement des Volontaires qui vont arrêter les envahisseurs le 20 septembre à Valmy. C'est aussi là que démarrent les Massacres de Septembre. Des charrettes transportent des prêtres vers une prison, certains tentent de s'enfuir et sont rattrapés par l'escorte aidé par des habitants, ils sont ensuite massacrés sur place. 
 
 
 
L'Abbaye de Saint Germain des Prés 
 
 
L'Abbaye a été fondée par le Roi Mérovingien Childebert (un fils de Clovis) dans les années 540, il souhaite y abriter la Tunique de Saint Vincent obtenue des Arabes lors de la prise de Saragosse en 542. L'Abbaye est alors dédiée à la Sainte Croix et à Saint Vincent. Il y fait venir des moines de l'Abbaye Saint Symphorien d'Autun. Les travaux de construction sont conduits par l'Evêque de Paris Germain à partir de 557. En 558, le Roi Childebert y est enterré, il en sera de même de ses successeurs jusqu'à Childéric II en 673. L'église est ainsi devenue la nécropole des Rois Mérovingiens. 
 
 
 
 
 
Quand l'Evêque Germain meurt, dans la deuxième moitié du VIème siècle, il est lui aussi inhumé dans l'église et à sa mort sa tombe devient un lieu de pélerinage. Elle prend le nom de Saint Germain (des Prés) au VIIIème siècle. Charlemagne lui des privilèges et immunités qui la rendent indépendante de autorités civiles et religieuses de Paris. 
 
 
L'Abbaye est détruite au moment des Invasions Normandes, elle est reconstruite de 990 à 1021. C'est la plus ancienne Eglise de Paris, elle est de style Roman. Le clocher, la nef et le transept sont du XIème siècle (cf photos ci-dessous: intérieur). 
 
 
 
 
 
Un Lombard, Guillaume de Volpiano, devient Abbé en 1024. Il réforme le monastère qui suit alors la règle de Saint Benoît. Le nombre de moines s'étant accru, , le choeur est agrandi , il est consacré par le Pape Alexandre III en 1163. Au XIIIème siècle les bâtiments conventuels sont reconstruits. 
 
 
Pendant tout le Moyen Age l'Abbaye de Saint Germain des Prés a été très riche et très puissante. Elle est fortifiée au XVIème siècle car elle se trouve alors toujours en dehors de l'enceinte de la ville.
Un bourg se développe autour de l'Abbaye, c'est lui qui va former le Quartier Saint Germain des prés. Plus tard elle cède une partie de ses terrains au bord de la Seine (le Pré-aux-Clercs) à l'Université de Paris.
 
 
 
 
 
Le rocher 
 
 
Pendant l'Ancien Régime (XVI - XVIIIème siècles), l'Abbaye se transforme, elle adopte la règle des Bénédictins de Saint Maur en 1631 et bénéficie d'un renouveau intellectuel. De nouveaux bâtiments sont construits comme le montre la gravure ci-dessous (fin XVIIème siècle). 
 
 
 
L'Abbaye est dissoute lors de la Révolution Francaise, les bâtiments monastiques servent de dépôts et de prisons. Les anciennes tombes des Rois Mérovingiens sont dispersées et la Bibliothèque disparait dans un incendie en 1794. Les batiments et annexes de l'Abbaye sont finalement vendus. Les terrains sont lotis par des immeubles d'habitation.

L'Eglise se dégrade et risque même de disparaitre. Les deux tours au niveau du chevet (cf gravure ci-dessous) sont détruites.
 
 
 
 
 
 
L'Abbaye Saint Germain des Prés à la fin du XVIIème siècle (vue du Nord) 
 
 
Les travaux de restauration commencent en 1819, ils sont repris en 1843 avec l'architecte Baltard. Hyppolyte Flandrin réalise les grandes fresques sur l'ancien et le nouveau testament. Les restaurations se sont poursuivies régulièrement pendant les XIX et XXèmes siècles.
 
 
 
Le Palais Abbatial de l'Abbaye Saint Germain des Prés 
 
 
Le Palais Abbatial se situe sur le côté Nord-Est de l'église, il est construit en pierres et en briques. Il a été réalisé par Guillaume Marchant pour le Cardinal de Bourbon (le Roi de la Ligue) en 1586. Il préfigure la Place des Vosges et le style Louis XIII. 
 
 
 
 
Le palais Abbatial 
 
 
Il est rénové et agrandi en 1691 à l'initiative de Guillaume Egon Cardinal et Landgrave de Furstenberg, qui est devenu Abbé de Saint Germain des Prés. Il y fait ajouter une grande aile en retour. Les communs du Palais se situaient sur les actuelles rue et place de Furstenberg.
 
 
Le bâtiment a été restauré à son état initial, en 1977, par l'architecte Yves Boiret. Il accueille maintenant des établissements dépendant de l'Institut Catholique de Paris. 
 
 
 
 

Commentaires (1)

nanou
Coucou ma Mimi,je viens voir ma grande amie car je m'ennuie...J'ai pas la forme depuis quelque jour...Aujourd'hui je suis barbouillée...J'arrive à rien faire..Je fais et redéfais ...J'aurais comme un grand coup de cafard....Heureusement que je sais que ton amitié veille sur moi...ça m'aide..c'est pas évident de créer,ça donne la pression....Essayer de faire le maximum avec peu de moyen...Trouver des idées,essayer de ne pas lasser...En ce moment j'ai l'impression d'être vidé de toute ma substance...Enfin un bon coup de pied au fond et on remonte à la surface...(rires)ça ira mieux demain ou après demain....j'espère que toi ça va en ce moment et que tu es en forme????Je te fais des gros bisous ma Mimi,ça m'a fais du bien de te parler ...Merci d'être là...Et d'être mon amie....
http://minisreveries.centerblog.net


Ecrire un commentaire