Thèmes

oiseaux ours blanc 2 ursidés animaux

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Animaux - Ursidés - Ours Blanc ou Ours Polaire - (2)

Publié à 10:51 par acoeuretacris Tags : ours blanc 2 ursidés animaux
Animaux - Ursidés - Ours Blanc ou Ours Polaire - (2)

 

L'ours blanc se nourrit principalement de phoques marbrés et de phoques barbus.

Il peut traquer sa proie et la capturer en surface au moment où le phoque émerge de l’eau. Posté au bord du trou de respiration, l’ours assomme d’un coup de patte le phoque qui remonte. Là, il peut l’attraper grâce à ses griffes et le hisser. Il l’achève d’une morsure au cou.

Un ours polaire affamé peut dévorer en une seule fois un phoque de 70 kg, nageoires et os compris.

Les chercheurs ont remarqué que les ours polaires pouvaient tuer pour se divertir ou pour l’apprentissage des oursons.

Les phoques constituent 90% de son alimentation. Cependant, il n'hésite pas à s'attaquer à d'autres mammifères marins encore bien plus imposants. Il lui arrive de chasser le béluga (ou bélouga), qui a parfois l'imprudence de se faire emprisonner dans les glaces d'une baie lors de l'embâcle. Piégé, le béluga doit remonter régulièrement à la surface pour respirer. L'ours polaire attend tranquillement le moment propice pour le tuer.

Les migrations saisonnières

On distingue la banquise permanente, des banquises saisonnières. La première, située au milieu de l'océan Arctique, ne fond jamais. Elle est entourée de la banquise saisonnière, qui fond partiellement l'été; on l'appelle le pack.

Ours blanc dans l'eau. Image Jeff Kubina

Les vents soufflent en permanence sur la banquise, provoquant un gigantesque mouvement des glaces. Les blocs de glace qui dérivent sont entrecoupés de chenaux d'eau libre. Le paysage est en permanence modifié sous l'effet des courants et des vents.

Pourtant, l'ours se repère parfaitement bien dans ces chenaux. Le pack est le lieu de prédilection du phoque et donc de l'ours.
Dans la mer du Groenland et la mer de Bering, l'ours devra parcourir plusieurs milliers de kilomètres chaque année pour suivre les icebergs.

Plus au sud, dans la baie d'Hudson et la baie James au Canada, la glace fond complètement en été. L'ours polaire se réfugie sur la terre ferme et fait de nombreuses incursions dans les décharges publiques.

 

Ours polaire (Ursus maritimus). Image Derek Farr

Les chercheurs s'expliquent encore difficilement comment l'ours polaire parvient à se repérer dans cette immensité glacée.

A la fin de l'hiver, au moment du dégel, les proies se font rares. L'ours blanc doit modifier son régime alimentaire. Oiseaux, lièvres, poissons ou rongeurs sont insuffisants pour apaiser sa faim. Il plonge pour ramener de grandes algues et se nourrit d'herbe et de baies. C'est à ce moment là qu'il peut dévaster des habitations isolées pour trouver de la nourriture.

Situé sur la côte ouest de la baie d'Hudson, le village canadien de Churchill accueille chaque année, à la mi-novembre, des ours blancs qui attendent la formation de la banquise.

Protection

Depuis 300 ans, des millions d’ours ont été massacrés à travers le monde. Les pêcheurs de baleines tuèrent les ours polaires dès le 19ème siècle, soit pour leur chair ou leur peau, soit pour se divertir.

La population des ours polaires chuta dangereusement.
Heureusement, depuis 1976, l'ours blanc est un animal protégé par une convention de sauvegarde internationale. Les Inuits ont le droit de le chasser mais selon des règles et des quotas très stricts.

Malheureusement, depuis 10 ans, le réchauffement climatique met en danger les populations.

La banquise se forme avec du retard. Les ours doivent écourter la période de chasse et ne parviennent plus à stocker assez de graisse jusqu'à l'hiver suivant.
Si les femelles n’emmagasinent pas suffisamment de graisse pour l’hiver, elles ne pourront mettre bas.
Ce réchauffement pourrait donc rapidement mener à l’extinction de l’espèce, du moins en liberté.

Classification

Règne: Animalia
Embranchement: Chordata
Classe: Mammalia
Ordre: Carnivora
Famille: Ursidae
Sous-famille: Ursinae
Genre: Ursus
Espèce: Ursus maritimus

Commentaires (1)

brigitte48
Coucou me revoilà,en visite sur ton joli blog;je viens te souhaitais une bonne aprés-midi,et j'espére sans trop d'orage car ici il fais trés lourd;et la pluie menace.Il y a si tu veux bien?des kdos chez moi.Merci pour tes passages sur mon blog,cela me fais toujours beaucoup plaisir,malgré mes absences je pense souvent à vous tous.Mes grandes vacances approche,et je souhaite être plus présente aprés,car ma santé et fragile et je fatigue trés vite;en plus beaucoup de soucis avec mes chers parents qui ne sont pas facile à gérer,dur dur le caractére?...Encore mille exuses pour les copier-coller mes vus le nombre de mes amis(e),je n'ai pas le choix sinon ma main s'engourdie et les doigts ce bloques et alors là je ne peux plus rien faire.Je t'envoi un bouquet de mille gros bisous de ton amie Colette
http://brigitte48.centerblog.net


Ecrire un commentaire