Thèmes

champignons costume xviie siècle 3 mode marques

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


La(les)mode(s) - Costume au XVIIe siècle - (3)

Publié à 16:09 par acoeuretacris Tags : costume xviie siècle 3 mode
La(les)mode(s) - Costume au XVIIe siècle - (3)

 

La mode de 1645 à 1675

 

La mode de 1645 à 1675 témoigne de la magnificence du règne de Louis XIV.

 

Costume masculin

 

Le costume masculin de cette époque se caractérise par son ampleur et par la somptuosité, l'extrême diversité et l'extravagance de ses détails.

 

À partir de 1650, le costume tourne le dos à la sobriété du règne de Louis XIII. Sous Louis XIV apparaît la rhingrave. Il s'agit d'une culotte dont les jambes sont très larges avec de nombreux plis. Cette pièce est tellement large qu'elle ressemble à une jupe ; la rhingrave est garnie de dentelles et de boucles de ruban très abondantes. Sur les souliers, les roses succèdent à des nœuds en ailes de moulin. La rhingrave atteint son maximum en largeur en France, en Allemagne et en Angleterre alors que l'Espagne paraît ne pas être influencé par cette mode.

 

Hebergeur d'image

 

Louis XIV recevant les ambassadeurs des treize cantons suisses, 1663. Antoine van der Meulen. Versailles, musée national du château. Sur ce tableau, on peut voir un modèle de rhingrave avec l'abondance caractéristique de cette époque de boucles de ruban (petites oies). Les souliers ont des rubans en ailes de moulin.

 

Après 1680, ces haut-de-chausses bouffants deviennent de moins en moins larges jusqu'à devenir collants.

 

Le pourpoint se raccourcit et s'ouvre sur le devant pour laisser entrevoir entre celui-ci et les chausses la chemise portée bouffantes. Les manches sont très courtes. Le costume est surchargé de garniture (notamment de bouclettes de ruban appelées petites oies). Puis le justaucorps fait son apparition et se porte sur la veste.

 

Hebergeur d'image

 

La veste, anciennement appelé le pourpoint, est un vêtement de dessous. Le devant et les manches de la veste sont en riche tissu et le dos en étoffe commune. Avec le temps, la veste se réduit en longueur et perd ses manches pour devenir le gilet.

 

Le chapeau est en feutre et empanaché, mode suivi dans la rue avec une plume de faisan en garniture.

 

Le costume féminin

 

Le costume féminin affiche une certaine sobriété au service d'une délicate coquetterie. Il est ainsi très différent du costume masculin qui a opté, à de nombreuses reprises, pour une ornementation très riche.

 

La forme du costume féminin ne change pas fondamentalement pendant le règne de Louis XIV. On notera tout de même une plus grande somptuosité dès 1670 qui à nouveau cédera la place à une mode plus austère et simple (sous l'influence de Madame de Maintenon).

 

Le corps de la jupe recouvre un corps baleiné rigide qui tombe plus bas que la taille. Le décolleté est en ovale. La dentelle de la chemise dépasse au niveau de ce décolleté. Ce col de lingerie ou de dentelle (voire de mousseline drapée) qui suit la forme ovale du corsage plutôt que d'entourer le cou est la seule innovation du costume féminin sous Louis XIV. Les manches de la chemise sont elles aussi visibles sous les manches de la robe. Un bijou peut être placé sur le devant du corps, bijou qui est appelé boute-en-train ou tâtez-y. Le corsage très serré donne un aspect guindé.

 

Hebergeur d'image

 

Portrait de Susanna Huygens (1667-1669) par Caspar Netscher. Le corps de la jupe recouvre un corps baleiné rigide qui tombe plus bas que la taille. Le décolleté est en ovale. La dentelle de la chemise dépasse au niveau de ce décolleté.

 

Dès 1680, le bas de jupe de dessous et le devant du corsage sont recouverts de passements, de broderies et de nœuds de ruban appelés galans. Le manteau, auparavant dit jupe de dessus ou robe, est relevé de chaque côté par des rubans. Le manteau se termine par une traîne dont la longueur à la cour est fonction du rang social. La jupe du dessous est en taffetas alors que le manteau est en étoffes damassées (tissu où sur l'endroit des motifs brillants apparaissent sur un fond mat et inversement sur l'envers du tissu) ou brochées (l'étoffe est tissé avec des fils de soie, d'or ou d'argent de façon à former des motifs en relief). Il y a d'abord une préférence pour les étoffes rayées et moirées et par la suite pour les ramages (décorations qui reproduisent des motifs de feuillages). Le costume de cour dispose de manches courtes d'où sortent les manches de la chemise ; les dentelles qui garnissent les manches sont parfois amovibles. À partir de 1672, on adopte les déshabillés pour l'été et l'hiver. Pour l'hiver, les femmes portent des mantelets et des manchons et les robes sont doublées de panne.

 

Hebergeur d'image

 

Les coiffures prennent de la hauteur : quand elles dégagent les oreilles, il est question de coiffure à l'effrontée (car elle permet d'entendre les propos coquins) ; cette élévation de la chevelure mènera à la mode de la perruque. La mouche est en vogue. Très souvent, les dames se bouclaient les cheveux au fer.

 

Hebergeur d'image

 

Les jupes prennent de l'ampleur et à la fin du XVIIe siècle, la tournure est inventée afin de faire bouffer le manteau. Les brandebourgs sur les costumes féminins font leur apparition comme sur les costumes masculins.

 

La mode de 1675 à 1705

 

La mode de 1675 à 1705 annonce un esprit nouveau qui se traduit dans le costume par les prémices d'une mode féminine nouvelle.

 

Le port du justaucorps se diffuse ; il est généralement en drap de bonne qualité, en velours ou en soie. Dans le costume masculin, on note deux changements principaux : les poches, avant réalisées verticalement, deviennent horizontales. Deuxièmement, les basques du justaucorps se raidifient et s'augmentent de plis creux séparés par une fente boutonnée.

 

Hebergeur d'image

 

La forme du costume féminin se métamorphose très peu. Le seul changement à remarquer concerne l'accroissement du nombre d'ornement. On peut voir sur le devant des jupes des falbalas (volants), des prétintailles (motifs découpés dans différentes étoffes et qui sont appliqués). La robe est considérablement relevée sur les hanches dévoilant ainsi le devant de jupe. Celui-ci est maintenu par des jupons raidis.

 

Hebergeur d'image

 

Bal à la Française, almanach, 1682. Paris. Bibliothèque nationale de France, cabinet des Estampes

 

D'autres évolutions pointent légèrement à la fin du XVIIe siècle, principalement à travers les robes dites innocentes, battantes, déshabillées ou négligées. Ces types de robe, introduites par Madame de Montespan par souci de cacher ses grossesses, sont les prémisses des modes assouplies du XVIIIe siècle. La mode féminine ne se métamorphose de façon importante qu'à partir de 1705.

 

Hebergeur d'image

 

Madame de Montespan

 

On peut souligner aussi le décolleté carré avec un volant de dentelle ou de lingerie, toujours, appartenant à la chemise et des manches plates avec un revers d'où déborde l'engageante de dentelle ou de linon.

 

Les modes nouvelles du début du XVIIIe siècle sont reçues avec beaucoup de succès. Cela montre une société en marge de Versailles, composée d'individus plus jeunes et issus des nouveaux milieu financier et du commerce. Ces jeunes gens sont affranchis des modes de Versailles et des obligations de la cour. Ils préfèrent chercher leur bien-être que d'obéir à l'autorité du souverain.

 

Au début du XVIIIe siècle, les arts et par extension le costume cherche à décrire les aspects de la vie et de l'individu par la lumière et les couleurs. Le costume va retranscrire la nouvelle sensibilité de l'époque ainsi que l'émergence de nouveaux besoins : plus de légèreté et plus de fantaisie.

Commentaires (8)

Anonyme
difficile a trouver les costumes !!! a part mes bestioles je recherche actuellement le sabuko maske samourai et larmure année 1600 et c pas du gateau pour trouver le réll bizzzzzzzzz


marie
Hallo mimi, peu de temps pour centerblog: un plus grand plaisir pour une visite amicale! Les costumes ont évolué en permanence, à contrario de clichés qui prétende que c'est cyclique...
L'Art de l'habillage permet un véritable voyage dans le temps!
Un très gros bisou, Dieu te bénisse et te soutienne
http://questiondopinion.centerblog.net


daddy
Me voila de retour depuis l’après midi on s'est retrouver priver de center plus moyen d'y avoir accès
alors maintenant je vais rattraper le retard
pour les votes je vais tout remettre a jour en te souhaitant une très bonne nuit a demain
énorme bisous
http://mesmusiquesperso.centerblog.net


cheznefertiti
je passe te souhaiter une bonne nuit lol apres avoir encore ete privé de center ce qui fait que je sais passer que maintenant gros bisous
http://cheznefertiti.centerblog.net


plumemetissa
bonsoir
je viens à petit pas te chante une berceuse
je vais prépare la valise pour mes deux filles qui partent en Bretagne
bon mercredi
bisesssssssssssssssssss
http://plumemetissa.centerblog.net


pascal
chouky

te souhaite une bonne journee

..............^v^
......^v^............^v^.........^v^
.........`.. ..%% % ....^v^............^v^
......`,%%%%%% .........^v^
.....`,%%;,%,%%%_ .........`....%%%
..,%%; %%% %%%_......`,%%%%%%
...`%/% %//%%%_%_...`,%%;,%,%%%
..%(%%, %%%/;%%_..(%%%% %%%)
..%_ %%.%/%__/%%_.%% %//%%%_%
..,%% / %%;%%_%___(%%, %%%/;%%
...............|.|__________%_ %%.%/%__/%
...............|.|___________(%% / %%;%_%
______((WWWWWWWWW))__ |.|
_____((_))WWWWWWWWW))_ |.|.......^v^
____((___))WWWWWWWWW)) |.|.............^v^
___((_____))WWWWWWWWW)) |....^v^
__((__|¯¯|__))WWWWWWWWW))
_((___|__|___))WWWWWWWWW))
((___________ ))W WWWWWWWW))
_|___|¯¯¯|____|__|¯¯¯|___|¯¯¯|_|__ ;@@;;@@;
_|___|___|____|__|___|___|___|_|_@@@;@@@;
_|___________|_____________ _| ___ |/____|/

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

http://chouky39.centerblog.net


coeurdelouve
Coucou Mimi
Me voila enfin chez moi avec un bon café.
Il y a eut un méga orage cette nuit pendant plusieurs heures et beaucoup de pluie.
J'espère que tu vas bien et que tu as passer une bonne nuit ?
Moi je vais bien , juste fatiguée. Demain matin a 5 heures je serai en week end.
Je te souhaite un bon mercredi.
Bisous
http://lerefugedelalouve.centerblog.net


gitan29
bonjour ma chere mimi
je viens chez toi en cette veille de l'armistice prendre de tes nouvelles ici il il y un petit rayon de soleil je viens te souhaiter une agreable journéé et t'envois de gros bisous
http://gitan29.centerblog.net


Ecrire un commentaire