Thèmes

un jour velosolex années 50 animaux

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Années 50... Le velosolex -

Publié à 15:52 par acoeuretacris Tags : velosolex années 50
Années 50... Le velosolex -
En VeloSolex à Saint Germain des Prés - années 50

La société Solex a été créée vers 1905 par Maurice Goudard et Marcel Mennesson, tous les deux centraliens.Ils déposent des brevets divers et particulièrement sur un radiateur centrifuge qui leur fait remporter un concours de la Compagnie Générale des Omnibus pour fournir 400 radiateurs. Rapidement, la société grandit avec la commercialisation de carburateurs d'une grande qualité. Ces derniers deviennent alors une référence mondiale dans tous les moteurs de l'automobile à l'aéronautique.en 1917 Marcel Mennesson depose un brevet pour un moteur auxiliaire à loger au centre de la roue arrière. Un second brevet en 1919 concernera un deux-roues complet mais ces brevets ne seront pas suivis d'une mise en production.

Prototype 1940

L'histoire du VeloSolex commence en 1940, Mennesson fait réaliser un prototype de moteur de 38 cm3 de cylindrée. Les caractéristiques sont celles du Solex, transmission par galet, cylindre décalé par rapport à l'axe de la roue. En décembre 1940, ce moteur est installé sur un vélo d'homme Alcyonc''est le premier modèle de VéloSolex. En 1943, paraitun décret officialisant une nouvelle catégorie de deux-roues"les bicyclettes à moteur de secours d'une cylindrée au plus égale à 50 cm3", c'est la possibilité de passer à la production en série. Le modèle est arrêté en 1942 et jusqu'en 1946 des modeles de pré-série seront confiés au personnel afin d'opérer les améliorations qui aboutiront à la version définitive du printemps 1946.

Après ces quelques années de tests et de mise au point, la marque commercialise en 1946 son premier modèle. La cylindrée du moteur est portée à 45 cm³ pour délivrer une puissance de 0,4 CV à 2000 tr/min. Les années suivantes, quelques améliorations vont être portées à la partie cycle dont les plus importantes datent de 1951 avec l´ajout d´une béquille centrale et d´un levier de relevage du moteur fixé sur la culasse. En 1947 le pétrolierBritish Petroleum crée la Solexine, un mélange prédosé essence/huile, qui réduit le calaminage

Pays-Bas 1951

A partir de 1954, les modèles sont définis par des numéros, comme le solex 330 qui se différencie de son prédécesseur par un porte-bagages en tôle emboutie et un moteur d´une cylindrée portée à 49 cm³. La puissance est maintenant de 0,5 CV


Le 660 sort en 1956. Il est équipé d´un tout nouveau cadre avec repose-pieds et le design de la partie motorisation change légèrement : le réservoir et l´habillage du volant magnétique sont désormais nervurés et le phare intégré au capotage du moteur.

En 1957 le 1010 arrive sur le marché. Le cadre est identique à celui du 660 mais le moteur a été retravaillé : nouvel ensemble piston – cylindre, agrandissement du filtre à air et échappement en S.Le 1010 est équipé en 1959 de roue de 550 et prendra la désignation 1400. En 1960, l´embrayage automatique centrifuge,fait sont apparition sur le modèle 1700. A l´arrêt, le moteur est en prise sur le galet, ce qui permet son démarrage en poussant le Solex. Le S2200 est produit à partir de 1961. Il est doté d´un système d´antiparasitage et voit sa puissance moteur augmentée de 0,5 à 0,7 CV.

Mon Oncle - Jacques tati - 1958

Le VeloSolex continuera son évolution jusqu'en 1988 date d'arrêt de sa production. Le S3800 sera disponible en blanc et en bleu et rouge. Le 5000 se verra équipé de petites roues de 16 pouces et sera disponible en bleu, jaune, orange et blanc.Il existera en version pliable le PliSolex. Le Flash en 1968 verra la fin de la transmission par galet, il offrira une transmision par cardan et un frein arrière à disque.

En 1998, le groupe Magneti-Marelli (Fiat) reprend la marque Solex. Il accorde au hongrois Impex une licence d'exploitation, mais cette aventure se terminera par une faillite. En juin 2004, le groupe Cible rachète la marque en vue de commercialiser l'e-Solex : le Solex électrique.

***************************************************************************************************************************

Affiche 1954


Affiche 1961

Affiche 1964

Filmographie fifties du VéloSolex

Brigitte Bardot fait sa première apparition à l'écran, en 1952, sur un Solex, dans "Le Trou normand" de Jean Boyer.
En 1958, dans "Mon oncle" Mr Hulot se déplace en Solex


La même année on voit beaucoup Claude Rich sur son 330 dans "Ni vu ni connu" un film d'Yves Robert avec de Funes


En 1963 le feuilleton télévisé Janique Aimée s'ouvrait invariablement sur Janique conduisant son Vélosolex,