Thèmes

préhistoire réserves parcs plitvice patrimoine culturel

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Préhistoire - (25)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Mammifères - (29)
· Monde marin - (37)

Rechercher
Recherchez aussi :

Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Parcs, réserves... - Lacs de Plitvice -

Publié à 16:33 par acoeuretacris Tags : réserves parcs plitvice
Parcs, réserves... - Lacs de Plitvice -
Les lacs de Plitvice font partie d’un parc national situé en Croatie. Ces lacs qui forment un tableau d’une incroyable beauté sont enclavés dans la région de la Lika, une zone très montagneuse.

Le parc national est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

Au cœur de la Croatie, les lacs de Plitvice constituent un émerveillement pour les visiteurs qui se retrouvent plongés au milieu d’un décor de falaises, de grottes et de forêts, le tout dominé par le bouillonnement omniprésent de l’eau.

Caractéristiques des lacs de Plitvice

Ce magnifique ensemble de plans d’eau reçoit les cours du Crna et du Bijela. Il est formé de 16 bassins principaux.

Ces derniers couvrent une superficie de 2 km², divisée en lacs Supérieurs (Gornja Jezera) et lacs Inférieurs (Dolnja Jezera).

Les bassins en tuf sont constamment modifiés ce qui donne cet aspect si féérique au parc de Plitvice. image 29 cm

Les deux systèmes hydrologiques sont réunis par des cours d’eau, des cascades, des chutes et séparés par un dénivellement de 135 mètres.

L’ensemble est d’une beauté spectaculaire. Les lacs scintillent au soleil et leur couleur change constamment passant du bleu azur au vert émeraude, en passant par le gris ou un bleu sombre. L’observateur a devant ses yeux un paysage en perpétuel changement selon l’angle de la lumière du Soleil.

Le lac Kozjak est le plus étendu avec 81 ,5 h. Image Leiabox

La distinction entre lacs Supérieurs et Inférieurs s’appuie sur la géologie. Les bassins du premier groupe sont en dolomies, ceux du second en tuf, et la rencontre entre les deux types de roches s’effectue dans le lit du Kozjak.

Ainsi, cela explique que les paysages soient en constante évolution.

Les 16 bassins sont reliés par des torrents et des cascades. Image Nixonator

L’eau cristalline plonge d’un bassin à un autre par une succession de cascades bouillonnantes.

La cascade surnommée Sastavci, la rencontre en croate, recueille toutes les eaux du Plitvice. Cette chute spectaculaire fait 72 mètres.

Spectaculaire cascade dans le parc. Image Pretty Kate Machine

Les 16 bassins sont le résultat de nombreux phénomènes biochimiques.  Les 12 bassins supérieurs sont délimités par des barrières naturelles formées par des dépôts de carbonate de calcium, qui continuent à s’élever.

Les fonds lacustres s’élèvent ainsi de un à trois centimètres par an.

L’apport incessant de carbonate de calcium produit des amas de mousses.

Lacs et cascades dans le parc de Plitvice. Image Nixonator

Les quatre plans d’eau inférieurs ont pour origine l’effondrement de grottes de karst. De gigantesques grottes souterraines ont été creusées par l’eau des bassins supérieurs. Lorsque leur plafond s’effondre, elles se remplissent d’eau et se transforment peu à peu en lacs.

Faune et flore

Englobant les versants de plusieurs montagnes, le parc national a été créé pour sauvegarder ce fascinant décor.

En 1949, un territoire de 200 km² compris entre 400 et 1 280 m d’altitude, a été converti en parc national.
Cette zone est presque entièrement couverte de bois de hêtres, de sapins, de pins, de charmes et d’érables sycomores.

La préservation de ces bois est cruciale pour la survie des lacs. Les arbres évitent l’érosion et favorisent la distribution de l’eau.


La faune locale comprend environ 126 espèces d’oiseaux dont beaucoup nidifient dans le parc comme le magnifique milan royal. Ours bruns et loups peuplent le parc bien qu’ils soient difficile à observer.

Le lynx, qui a été réintroduit en Slovénie dans les années 1970, a également élu domicile dans le parc. Environ 60 couples y vivent.

Image Peter Gasston

Ce milieu naturel est très fragile. Les visiteurs doivent emprunter des passerelles et ne surtout pas quitter les sentiers balisés.

Les lacs de Plitvice sont devenus une destination touristique importante. En l’an 2000, le parc a connu une extension de 102 km².

Image B.Monginoux

Il est à noter que le parc a été le théâtre de conflits armés en 1991 lors de la guerre d’indépendance de la Croatie. Durant ce conflit, le parc a subi  quelques dommages mais principalement au niveau des installations touristiques.