Thèmes

mythologie greco oiseaux animaux pie patrimoine culturel

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Animaux - Oiseaux - La pie -

Publié à 16:34 par acoeuretacris Tags : oiseaux animaux pie
Animaux - Oiseaux - La pie -
La pie (Pica pica) doit son nom commun de pie bavarde à son jacassement incessant. La pie européenne est un oiseau familier de nos jardins mais reste cependant prudente vis-à-vis de l’homme.

La pie est populaire car son comportement est souvent insolite et vraiment passionnant à observer.

On dit que la pie est voleuse car elle est attirée par les objets qui brillent ou qui l’intriguent.

Portrait de la pie

C’est un grand oiseau noir et blanc avec une longue queue sombre et des reflets verts ou bleus sur les ailes.
Sa longueur est en moyenne de 45 cm pour un poids d’environ 220 g.

Les jeunes ressemblent aux adultes et les mâles sont légèrement plus grands que les femelles.

La pie se perche toujours sur un arbre par prudence avant de descendre sur le sol. Image Dave Hamster

La pie commune vit en Europe mais également en Asie et dans le Nord-Ouest de l’Afrique. Il existe plusieurs sous-espèces.

C’est un oiseau très curieux qui s’empare des objets insolites pour les déposer dans son nid. D’autres oiseaux ont un comportement identique comme les geais ou les corneilles.

Il est très fréquent de trouver dans les nids de ces oiseaux un objet fabriqué par l’homme.

La pie est curieuse. Image Charles Lam

Sa curiosité se manifeste également par son bavardage incessant comme si elle commentait tout ce qui l’entoure.

Elle siffle et croasse en répétant toute la journée une sorte de croassement pas très harmonieux.

Il est très amusant d’observer une pie au sol. Elle marche avec un dandinement que l'on pourrait qualifier de « royal » en prenant un petit air arrogant.

Grâce à ses longues pattes, elle peut faire de grandes enjambées et se montre rapide et agile sur la terre ferme.

La pie est très agile sur le sol. Image Charles Lam

De nombreuses pies viennent dans les jardins  et bien qu’elles ne montrent aucune crainte, elles conservent leurs distances avec prudence.

Par contre, elles observent avec attention et savent bien où sont laissés graines et autres aliments qu’elles s’empressent de venir chercher dès que le danger semble écarté.

Vis-à-vis des autres oiseaux, les sont pies des « chipies. » Intelligentes, elles font rapidement déguerpir les moineaux mais jouent l’indifférence face aux tourterelles.

Ces dernières, très pacifiques, n’ont pas peur des pies et savent asseoir leur autorité quand les « bavardes » deviennent un peu trop envahissantes.

La pie ne craint pas l'homme mais reste vigilante. Image Dave-F

La journée, la pie se perche volontiers en haut d’un arbre avec quelques congénères pour jacasser mais aussi observer l’environnement.

La pie ne migre pas et reste sur le même territoire toute sa vie. Elle se nourrit d’insectes, de baies, de larves, d’escargots, de glands et se montre charognard à l’occasion.

Elle n’hésite pas non plus à piller les nids des autres espèces pour manger les œufs et les oisillons.

Une pie qui se régale de larves. Image Charles Lam

Elle vit souvent près de l’homme et s’aventure dans les villes. Par contre, elle évite les régions trop boisées et trop montagneuses.

Souvent persécutée par l’homme, la pie n’est pas très aimée des jardiniers. Le mieux est de poser des filets sur les plantes qui peuvent l’attirer plutôt que d’essayer de l’éradiquer de son jardin.

Car n’oubliez pas que la pie est aussi un excellent auxiliaire qui empêche la prolifération des animaux nuisibles.

La pie peut causer des dommages mais est aussi très utile dans un jardin. Image Jaroslaw Pocztarski

Au Moyen Age, la pie était considérée comme maléfique au même titre que la corneille, le corbeau ou le chat noir.

Par contre, en Chine, la pie est signe de chance. Son nom commun chinois signifie d’ailleurs « pie du bonheur. »

Mode de vie et reproduction

La pie est rarement seule. Elle se promène la journée en couple ou en petit groupe.

Elle niche en haut des arbres. Le nid est une boule de branchettes très solide. Très caractéristique, le nid présente au centre une coupe en terre, tapissée de racines, de crins ou d’herbes sèches.

Sur le dessus, la pie construit un toit de branches épineuses. L’entrée est camouflée. Les bébés naissent ainsi dans un nid totalement protégé des prédateurs mais également des intempéries.

La pie n'est pas une solitaire. Image Charles Lam

C’est en début d’année que les pies se rassemblent pour que chacun puisse trouver sa chacune.  Ces rassemblements sont une sorte de club de rencontres mais contrairement à ceux des humains, pas question de se tromper de partenaire, ni de flirter sans s'engager. En effet,  une fois que les couples se  sont formés, ils resteront ensemble toute leur vie.

Si l’un des deux meurt, l’autre cherchera un nouveau partenaire pour se reproduire.

Les accouplements ont lieu au printemps. Les mâles entament leur parade nuptiale en mettant en valeur leur plumage, ouvrant leur queue tel un éventail tout en émettant des appels à la tonalité douce et très différente de leur croassement habituel.

Le couple vole ensemble tout en communiquant intensément.

Le couple est fidèle pour la vie. Image Charles Lam

Un grand arbre est choisi pour y construire le nid. La femelle pond de 5 à 8 petits œufs. Les oisillons naissent courant avril.

Les parents ne s’occupent que d’une seule couvée par an à moins qu’une catastrophe empêche la première couvée d’arrivée à terme.

Très territorial, le couple veille sur ses jeunes. On dit qu’un oisillon qui tombe du nid est un oisillon mort car la mère ne vient pas chercher le petit.


Ce n’est pas le cas de la pie. Petite anecdote :


Sauvetage dans  jardin.

Une jeune pie qui ne savait pas encore voler s’est retrouvée sur la pelouse.

Pendant 2 heures, elle a crié et appelé pour que sa mère vienne à son secours. Effectivement, la mère a réussi à faire grimper l’oisillon sur son dos et s’est envolée avec.

Intense regard d'une pie. Image Dave-F

Classification

Règne: Animalia
Embranchement: Chordata
Classe: Aves
Ordre: Passeriformes
Famille: Corvidae
Genre: Pica
Espèce: Pica pica