Thèmes

bonsoir champignons nyctale étoiles mythologie greco

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Champignons-Chapeau blanc-Nyctale porteuse d'étoiles

Publié à 18:19 par acoeuretacris Tags : champignons nyctale étoiles
Champignons-Chapeau blanc-Nyctale porteuse d'étoiles
 
Identification de champignons à chapeau de couleur blanche 
  

 Nom usuel : astérophore faux-lycoperdon

 

 

de 1 à 3 cm, hémisphérique ou convexe, blanc devenant chamois comme poussiéreux, fixé sur le chapeau d'un autre champignon

 

Chapeau : de 1 à 3 cm, d'abord globuleux puis devenant hémisphérique et enfin convexe, parfois soudé à un chapeau voisin, de couleur blanche devenant chamois à brun ochracé à maturité car recouvert par les spores qui se développent sur la surface

 

Lames : blanches et épaisses, le plus souvent malformées mais parfois inexistantes

 

Anneau : néant

 

Pied : court et cylindrique, souvent courbé, de couleur blanche et pruineux ou finement méchuleux de même couleur, devenant ochracé à brunâtre vers la base

 

Exhalaison : de rance ou parfois plutôt farineuse

 

Période de cueillette : à partir du milieu de l'été et jusqu'au milieu de l'automne

 

Biotopes : uniquement sur d'autres champignons, surtout la russule noircissante, dans les bois de feuillus comme de conifères

 

Confusions : possible à l'état juvénile avec l'astérophore parasite d'aspect plus délicat

 

Famille : nyctalidées (lyophyllacées pour certains auteurs)

 

Nom scientifique : asterophora agaricoides

 

 

 

 

Synonymes : nyctale porteuse d'étoiles
latin : asterophora lycoperdoides, nyctalys asterophora, nyctalis agaricoides

 

La chair est blanchâtre mais devient brun clair dans le pied. Ce curieux champignon se développant essentiellement par temps très humide (souvent après une forte pluie) se fixe sur un support étonnant : un autre champignon ! Il s'agit le plus souvent de la russule noircissante dont il provoque le pourrissement. Il parasite plus rarement d'autres russules de même que des lactaires. Il n'est pas comestible.