Thèmes

fruits le corbusier années 50 voyage

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Préhistoire - (25)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Années 50 - Le cabanon du Corbusier -

Publié à 17:29 par acoeuretacris Tags : le corbusier années 50
Années 50 - Le cabanon du Corbusier -
Le cabanon du Corbusier, un chateau de 16 m2

“J’ai un château sur la Côte d’Azur, qui a 3,66 mètres par 3,66 mètres.C’est pour ma femme, c’est extravagant de confort, de gentillesse” Le Corbusier



L'objectif de Le Corbusier est de répondre au problème du développement de la résidence de loisir en site littoral. Il propose la juxtaposition de petits volumes modulaires, de cellules minimales. Il conçoit ainsi, entre 1949 et 1954, plusieurs projets qui ne seront pas réalisés. Le module minimal de 16 m2 qu'élabore Le Corbusier avec son cabanon est pensé pour être juxtaposable et multipliable.



Face à la Méditerranée, sur le site de Roquebrune Cap-Martin,à proximité de la villa E.1027 de son amie Eileen Gray, Le Corbusier, en 1952, accole ce cabanon à la guinguette "L'Étoile de Mer" Construite en 1948 par Thomas Rebutato, artisan plombier niçois reconverti en cabaretier. Les façades revêtues de dosses de pin étaient initialement prévues en bardage d'aluminium. La construction, de 16 m2, est un trésor d’ingéniosité et de fonctionnalité. Tout y est minutieusement pensé et calculé. Avec le “ Modulor”, un système de mesures directement lié à la taille humaine Le Corbusier renouait avec le Nombre d’Or des bâtisseurs de l’Antiquité. Soit une mesure-étalon de 2,26 mètres, la taille moyenne d’un homme le bras levé. 2,26 mètres de haut et 3,66 mètres de large, les mesures du cabanon résultent de l’emploi du Modulor. Une seule pièce, un lit, étroit surmonté d’un oreiller sculpté dans le bois, une table pivotante à un pied, des placards intégrés, deux cubes en bois servant de chaises, un petit lavabo rond en inox et une vitre de fenêtre astucieusement remplacé par un miroir pour se raser, le sol est peint en jaune, le plafond vert et orange pâle : le parfait prototype d’une “machine à habiter”. Des fresques murales représentent des silhouettes humaines stylisées.

 


Vues intérieures du cabanon

La villa E 1027 d'Eileen Gray
La villa E 1027



C'est en 1926, qu' Eileen Gray, pionnière du design moderne,commence avec Jean Badovici la construction de la célèbre E-1027 - E=E(ileen), 10=J(ean), 2=B(adovici), 7=G(ray) - résultat de trois ans de recherche. Réalisée en béton armé elle est d'une surface modeste : 160m2. L’étage principal est un rez-de-chaussée surélevé sur pilotis, eclairé par des fenêtres en longueur et des grandes baies. La facade de la pièce de séjour donnant sur la mer est une immense baie ouverte au soleil. Les pièces closes, salles de bain, cuisine, la chambre principale en haut, les chambres de domestiques et la chambre d’amis en bas se superposent dans un bloc compact. Un escalier en vis les relie à la terrasse. Le mobilier est conçu en osmose avec l'architecture. les tables, les sièges, placards sont réalisés avec les matériaux les plus novateurs, et conçus de façon à être mobiles et transformables. C’estpour cette maison qu' Eileen Gray conçoit ses meubles les plus célèbres comme la chaise transat, le fauteuil Bibendum, la table basse E1027...



La maison fut ornée de huit peintures murales en 1938 par Le Corbusier lui-même au cours d’un séjour avec sa femme, la petite histoire raconte que ce fut sans l'accord d'Eileen Gray, ce qui engendra une certaine tension entre Gray et Le Corbusier. Eileen Gray meurt le 31 octobre 1976.

Living room et chambre d'amis de la E 1027

Le transat, le fauteuil bibendum, la table E 1027 dessinés par Eileen Gray

En 1954, il dessine pour Rebutato, sur le même site un ensemble de 5 Unités de campingqui seront mises en la location à partir de 1957. Les "unités de camping'' sont regroupées dans un bloc sur pilotis ; elles ne sont différenciées que par la couleur de leur porte. Prévu pour deux, l'espace intérieur est divisé par une colonne sanitaire ; il est encore plus restreint que celui du cabanon (8 m2).


Le Corbusier et sa femme passèrent ici treize étés jusqu’à la mort du Corbusier, par noyade, le 27 août 1965.

Les Unités de Camping