Thèmes

ephemeride espèces oiseaux manchot animaux

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Animaux - Oiseaux - Le manchot - Espèces - (1) -

Publié à 10:31 par acoeuretacris Tags : espèces oiseaux manchot animaux
Animaux - Oiseaux - Le manchot - Espèces - (1) -
Les manchots sont les oiseaux les plus aquatiques au monde. Ils descendent d'oiseaux aptes au vol mais aucune des 17 espèces de manchots ne peut voler.

Le manchot est souvent appelé par erreur « pingouin » (de l’anglais penguin). Cette confusion de termes provient sans doute du fait que le tout premier « pingouin » rencontré par des Européens n’était pas un manchot.

Le manchot vit exclusivement dans l’hémisphère Sud, le pingouin dans l’hémisphère Nord.

Actuellement, il existe 17 espèces de manchots et 11 sous-espèces réparties en 6 genres.
Les manchots résident dans des environnements très variés. Le domaine du manchot d’Adélie ou du manchot empereur se situe dans l’Antarctique alors que l’on rencontre le manchot des Galápagos sous le soleil brûlant des tropiques.

Manchot ou Pingouin ?

On confond souvent le manchot et le pingouin à cause de leur uniforme commun noir et blanc. Pourtant, il existe de nombreuses différences entre eux.

Manchot empereur. Image Martha de Jong Lantink

Les plumes : Celles des manchots sont courtes et ressemblent plutôt à des écailles. Celles du pingouin sont de vraies plumes, semblables à celles des oies.

Vol: Le manchot est un oiseau inapte au vol. Le pingouin, qui est aussi un oiseau, peut voler. Il ne vole pas haut, juste au ras de l’eau mais il a cette capacité.

Nage : Le manchot est un nageur accompli qui peut rester en apnée près d’un quart d’heure. Le pingouin ne peut plonger plus d’une ou deux minutes.

Famille : Le manchot fait partie de la famille des Sphéniscidés alors que le pingouin de celle des Alcidés.

Petit pingouin. Image Omarrun

Actuellement, il n'existe qu'une espèce de pingouin, le petit pingouin ou pingouin torda (Alca torda). Cet oiseau possède une large aire de distribution qui va du pôle Nord jusqu'aux côtes de l'Europe.

Les espèces de manchots

On a tendance à associer le manchot à la neige et à la glace. Or, deux espèces seulement, le manchot d’Adélie et le manchot empereur, vivent sur le continent antarctique.

Manchots d'Adélie. image Martha de Jong Lantink

La plupart des autres manchots vivent dans les îles subantarctiques ou dans les archipels des mers australes, en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Sud ou en Afrique du Sud.
Une espèce, le manchot des Galápagos, habite au niveau de l’équateur.

Manchot des Galapagos. Image Kristin Maling

Malgré quelques divergences, un consensus se fait sur 17 espèces de manchots réparties en 6 genres.

Genre Eudyptula (1 espèce)

Le manchot pygmée (Eudyptula minor) d’Australie et de Nouvelle-Zélande est considéré comme le plus primitif, et classé seul dans le genre Eudyptula.

Manchots pygmées. image M.Kuhn

Il est le plus petit, avec à peine 1 kg et 40 cm de haut. Il est en grande partie nocturne et niche en colonies dans des terriers. La femelle élève un ou deux poussins.

Poussin manchot pygmée. Image M Kuhn

Ce manchot se nourrit de petits poissons et de calmars.
Il existe plusieurs sous-espèces d’Eudyptula minor. On a comptabilisé plus d’un million de couples en Australie, en Nouvelle-Zélande, dans les îles Chatham et Antipodes.

Genre Megadyptes (1 espèce)
Le manchot antipode (Megadyptes antipodes), également de Nouvelle-Zélande, est une des plus grandes espèces avec 80 cm et un poids de 8 kg. Il est le seul représentant du genre Megadyptes. C’est le manchot le moins sociable. La femelle pond deux œufs et élève ses deux poussins. Il mange surtout du poisson et quelques calmars.

Manchot antipode. image Attab

Il a des liens de parenté avec les six gorfous du genre Eudyptes.

Genre Eudyptes (6 espèces)

Les gorfous nichent en colonies dans des nids découverts. La femelle pond deux œufs mais n’élève qu’un seul petit. Les gorfous mangent principalement des crustacés, quelques poissons et des calmars.

Le gorfou de Fjordland (Eudyptes pachyrhynchus). Il mesure 55 cm pour 3,5 kg.

Gorfou de Fjordland. Image 57 Andrew

On comptabilise environ 1 000 couples le long des côtes de Fjordland, en Nouvelle-Zélande.

Le gorfou des Snares (Eudyptes robustus). Il mesure 60 cm pour 3,4 kg.

Colonie de gorfous des Snares. Image Lin Padgharn

Il existe environ 33 000 couples sur les îles Snares, en Nouvelle-Zélande.

Le gorfou huppé (Eudyptes sclateri). Il mesure 67 cm pour 5 kg.

Gorfou huppé. Image PENO

Il existe plus de 200 000 couples sur les îles Bounty et les îles Antipodes, en Nouvelle-Zélande.

Le gorfou de Schlegel (Eudyptes schlegeli). Il mesure 75 cm pour 6 kg. On comptabilise environ 850 000 couples sur l’île Macquarie, au sud de l’Australie.


Le gorfou doré (Eudyptes chrysolophus). Il mesure 71 cm pour 6 kg.

Gorfou doré. Image Eric Bégin

Il y a environ 12 millions de couples dans les îles subantarctiques de l’Atlantique Sud et de l’océan Indien ainsi que quelques uns dans les Malouines.

Le gorfou sauteur (Eudyptes chrysocome). Il mesure 58 cm pour 3,5 kg. On comptabilise environ 3,7 millions de couples dans les îles subantarctiques et subtempérées, dont les Malouines.

Des gorfous sauteurs. Image Swamibu

Les gorfous sauteurs ont été baptisés ainsi car ils marchent en sautant sur leurs deux pattes et n'hésitent pas à franchir tous les obstacles.


Genre Spheniscus (4 espèces)

Ce genre niche dans des terriers en colonies. La femelle pond deux œufs et élève un ou les deux poussins. Les quatre espèces mangent surtout des poissons, quelques crustacés et des calmars.
Manchot du Cap (Spheniscus demersus). Il mesure 68 cm pour 3,5 kg.

Manchot du Cap. Image Scott MacLeod Liddle

Il en existe environ 170 000 couples le long de la côte d’Afrique du Sud.

Manchot de Magellan (Spheniscus magellanicus). Il mesure 70 cm pour 4 kg.

Manchot de Magellan. Image Tony Galvez

Les estimations vont de 4 à 10 millions de couples le long des côtes du Chili, de l’Argentine et des Malouines.
Manchot de Humboldt (Spheniscus humboldti). Il mesure 72 cm pour 4 kg.

Manchot de Humboldt. Image Digital ART2

Environ 2 000 oiseaux le long des côtes du Pérou et de l’Equateur.

Manchot des Galápagos (Spheniscus mendiculus). Il mesure 53 cm pour 2,5 kg.

Poussin manchot des Galapagos. image Bootneck 1

Il est rare. Environ 850 oiseaux sur les îles Galápagos.

Genre Pygoscelis (3 espèces)

Les espèces nichent en colonies dans des nids découverts. La femelle pond deux œufs. Elles se nourrissent surtout de crustacés et de quelques poissons.

Manchot d’Adélie (Pygoscelis adeliae). Il mesure 70 cm pour 4 kg.

Manchots d'Adélie. Image Martha de Jong Lantink

Environ 2,5 millions de couples dans l’Antarctique.
Manchot à jugulaire (Pygoscelis antarcticus). Il mesure 75 cm pour 4,5 kg.

Manchot à jugulaire. Image Robnunn

Environ 7,5 millions de couples sur la péninsule antarctique et les îles subantarctiques de l’Atlantique Sud.

Manchot papou (Pygoscelis papua). Il mesure 75 cm pour 5,5 kg.

Manchot papou. Image Daveybot

Environ 211 000 couples sur la péninsule antarctique et les îles subantarctiques, dont les Malouines et l’île Macquarie.

Genre Aptenodytes (2 espèces)

Les deux espèces nichent en colonie mais ne font pas de nids. La femelle pond un œuf. Ces manchots mangent surtout du poisson.
Manchot royal (Aptenodytes patagonicus). Il mesure 90 cm pour 14 kg.

Colonie de manchots royaux. Image Mark van de Wouw

1 million de couples dans les îles subantarctiques, dont les Malouines.

Manchot empereur (Aptenodytes forsteri). C’est le plus grand des manchots avec 130 cm pour 38 kg.

Manchot empereur. Image Martha de Jong Lantink

Environ 194 000 couples autour des côtes de l’Antarctique.

La mue des manchots

Les plumes doivent être remplacées chaque année. Cette mue se fait graduellement en plusieurs semaines. Pendant cette période, les manchots perdent leur imperméabilisation et doivent donc rester à terre.

Manchot d'Adélie. Image Martha de Jong Lantink

Les manchots pygmées réalisent leur mue en moins de 18 jours alors qu’il faut 32 jours aux manchots royaux.
Certains oiseaux perdent au moins la moitié de leur poids pendant la mue.