Thèmes

préhistoire région alsace histoire grimoire plante

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Région - Alsace - Histoire -

Publié à 15:14 par acoeuretacris Tags : région alsace histoire
Région - Alsace - Histoire -

 

Siège du Parlement européen - Strasbourg

 

De 58 av. JC à 750

Tout commence en 58 avant Jésus-Christ date à laquelle les Romains font entrer l'Alsace dans l'histoire.



Au Ve siècle, les Alamans envahissent l'Alsace ; ils sont bientôt remplacés par les Mérovingiens qui réorganisent la région avec le concours de l'Eglise.



Vers 625-630, la dénomination Alsace apparaît, c'est alors un duché qui se dissout 740-750. Sa séparation en 2 parties correspond aux départements actuels.

 

Du IXe au XVe siècle

 



En 842, les Serments de Strasbourg, rédigés en tudesque (vieil allemand) et en roman (vieux français), sont à la base de la division de l'Europe de Charlemagne.
Au XIe siècle, les empereurs ottoniens créent l'Empire Germanique dont l'Alsace est un centre important.

 


De 1048 à 1054 : Léon IX, pape alsacien modernise l'Eglise.

 


Au XIIe siècle, les Hohenstaufen assoient leur pouvoir impérial à partir de l'Alsace, y fondent des villes dont Haguenau est une capitale.

 


Au XIVe siècle, les villes deviennent libres et 10 d'entre elles créent une union en 1354 : la Décapole. L'art gothique, dont la Cathédrale de Strasbourg est le joyau, reflète la prospérité de la région. L'agriculture et le commerce profitent de l'axe rhénan et de la liaison avec l'Italie (St Gothard).


Au XVe siècle, l'Alsace est un foyer intellectuel favorisé par l'imprimerie dont elle vit les premiers essais.

 

 

Du XVIe au XIXe siècle

 



La région est le creuset de l'Humanisme et de la Réforme, les thèses de Luther ont un grand succès et provoquent en 1525 la révolte des paysans, qui est durement réprimée.

 



La renaissance en Alsace, s'affirme au travers de l'architecture qui modèle les villes avec de magnifiques édifices publics et maisons bourgeoises. Le Retable d'Issenheim de Grunewald, marque le passage vers la Renaissance avec une virtuosité picturale remarquable.

 



La prospérité est brutalement interrompue par la Guerre de Trente Ans. L'Alsace est ravagée. La paix de 1648 provoque l'intégration progressive de la province dans le Royaume de France.
Strasbourg est prise par Louis XIV en 1681, le Rhin devient Frontière. La reconstruction et la reconquête religieuse par l'Eglise catholique donnent un nouvel élan. C'est la floraison du baroque et du classicisme, influences française et allemande s'alliant dans des édifices religieux et profanes. C'est l'âge d'or de la facture d'orgue qui a légué un patrimoine unique.

 


La Révolution de 1789 achève l'intégration dans la Nation. Lors de l'époque napoléonienne, l'Alsace est un grand pourvoyeur d'hommes et de subsistances aux armées.
Après 1815 et une occupation, la région subit une grave crise économique. La bourgeoisie d'affaires modernise et adapte l'économie pour sortir de la récession vers 1850 grâce à l'essor industriel. La modernisation de l'économie et des villes se poursuit...

 



Depuis 1871, l'Alsace et le nord de la Lorraine forment une Terre d'Empire.
Rendue à la France en 1918, l'Alsace bénéficie d'un régime particulier et notamment des lois sociales allemandes. L'industrie d'abord florissante subit la crise économique (1930), puis pâtit des prémices de la Deuxième Guerre Mondiale.

 



De 1940 à 1944/45, la région subit le joug nazi.

 

 

Depuis 1949

 

 
En 1949, Le Conseil de l'Europe rejoint la première organisation européenne, la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin, à Strasbourg. Le Parlement Européen y tient ses cessions et la Cour Européenne des Droits de l'Homme y a son siège. Strasbourg est, avec Genève, la seule ville à abriter des institutions internationales sans être capitale d'état.

 

 



1979 : Le Parlement Européen, élu au suffrage universel, s’installe à Strasbourg. Il vient s’ajouter à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, au Centre Européen de la Jeunesse, à la chaîne de télévision ARTE, à l'Eurocorps et à l’Assemblée des régions d’Europe… L’Alsace se place ainsi au cœur de l’Europe.

 



1994 - 1999 : Construction du nouveau Parlement Européen.

 

 

Commentaires (4)

questiondopinion
Bravo pour cette présentation de lAlsace, c'est intéressant: on connait peu l'histoire des régions: peut-être manque-t-il un mot sur Ste Odile,, patronne d'Alsace...
http://questiondopinion.centerblog.net


meschatsetmesorchidees
Je vis en Alsace, mais ne suis pas alsacienne d'origine. Bravo pour cet article qui a dû te prendre du temps en recherches. L'essentiel est dit, il me semble... J'attends avec impatience un article sur la Franche-Comté...
http://meschatsetmesorchidees.centerblog.net


coeurdelouve
Coucou c'est moi coeurdelouve
Je viens te souhaiter un bon début de semaine
Bisous
http://lerefugedelalouve.centerblog.net


RUBLY MARIE MARTHE
superbe et très bien exposé j'adore ma région et surtout ne perdons pas nos valeurs


Ecrire un commentaire