Thèmes

un jour volcans montagne pelee anecdote

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Recherchez aussi :

Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Pour "Anonyme" - La Montagne Pelée - Anecdote -

Publié à 23:37 par acoeuretacris Tags : volcans montagne pelee anecdote

 

Anonyme
je cherche une anecdote sur le volcan
vous en auriez pas une
si oui vous pouvez la mettre
merci


Merci de votre visite

et de votre commentaire...

j'ai trouvé ceci...

 


Saint-Pierre - Cyparis. Retrouvé quatre jours après la catastrophe, Cyparis, protégé par les murs de son cachot, en partie brûlé et asphixié, survit à ses blessures.



Louis Auguste Cyparis (1875 - Panama, 1929 ), dit Ludger Sylbaris (ou) Cylbaris, dit également Louis Sanson était un prisonnier de la prison de Saint-Pierre.

C'est l'un des survivants de l'éruption du 8 mai 1902 de la Montagne Pelée en Martinique.


Cyparis travaillait au Prêcheur comme marin et cultivateur. Condamné à un mois de prison pour une bagarre où il a blessé un homme d'un coup de couteau, il s'échappe près du terme de sa peine et écope de huit jours au cachot.



Cachot de Cyparis à Saint Pierre


Protégé par les épais murs de son cachot, il est secouru trois jours après l'éruption, le 11 mai 1902, par des hommes du Morne-Rouge qui entendirent ses plaintes. Il souffrait de nombreuses brûlures. Après son sauvetage, certains mettront en doute son histoire, jusqu'à ce que le président de la cour d'appel de Martinique confirme son incarcération à la date de l'éruption. Gracié, il est engagé par le cirque Barnum aux États-Unis d'Amérique, où il exhibe ses brûlures et où on le présente faussement comme le seul rescapé de la catastrophe.


En effet, selon certaines sources, il y aurait eu au moins un second rescapé, Léon Compère, cordonnier, qui prit la fuite par la route de Fonds-Saint-Denis.


Louis Auguste Cyparis meurt en 1929 à Panama, dans le plus grand dénuement, totalement oublié, l'année même où la Montagne Pelée, qui l'avait rendu célèbre, connut une nouvelle et violente éruption.