Thèmes

patrimoine patrimoine culturel shashmaqom shadoks série1

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Patrimoine culturel immatériel de l'humanité - Shashmaqom -

Publié à 10:43 par acoeuretacris Tags : patrimoine culturel shashmaqom
Patrimoine culturel immatériel de l'humanité - Shashmaqom -

 

La musique Shashmaqom


Inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Ouzbékistan, Tadjikistan

(UNESCO)

 

Depuis plus de dix siècles, la tradition musicale du shashmaqom est cultivée dans les centres urbains de la région d’Asie centrale autrefois appelée Mâwarâ al-nahr qui correspond au Tadjikistan et à l’Ouzbékistan actuels.

 

hebergeur image

 

Le shashmaqom, littéralement « six maqams », est un mélange de musique vocale et instrumentale, de langages mélodiques et rythmiques et de poésie. Il est exécuté en solo ou par un groupe de chanteurs accompagnés d’un orchestre composé de luths, vièles, tambours sur cadre et flûtes. L’introduction instrumentale qui ouvre généralement l’œuvre est suivie du nasr, partie vocale principale composée de deux groupes distincts de chants.

 

hebergeur image

 

Le shashmaqom remonte à l’époque préislamique. Il a été influencé, tout au long de son histoire, par l’évolution de la musicologie, de la poésie, des mathématiques et du soufisme. Le système du maqam a connu un tel succès aux neuvième et dixième siècles que de nombreuses écoles de musique se sont ouvertes, principalement dans la communauté juive, dans la ville de Boukhara, centre historique et spirituel du shashmaqam. Le répertoire du shashmaqom exige des musiciens une formation spéciale car le système de notation classique ne peut consigner que le cadre général. La transmission orale de maître à élève reste donc le moyen privilégié pour préserver la musique et ses valeurs spirituelles.

 

hebergeur image

 

À partir des années 1970, la plupart des interprètes les plus connus de shashmaqom ont quitté le Tadjikistan et l’Ouzbékistan pour émigrer en Israël et aux États-Unis. Depuis l’accès à l’indépendance des deux pays en 1991, plusieurs mesures ont été prises pour sauvegarder le shashmaqom. Seuls quelques rares musiciens ont conservé les styles d’interprétation locaux enseignés par des professeurs indépendants. Avec la disparition de nombreux maîtres du shashmaqom, la grande majorité des interprètes actuels au Tadjikistan et en Ouzbékistan sont des élèves issus du Conservatoire de Tachkent qui propose des cours de composition.

 


Commentaires (4)



krystal
je te souhaite un très bon vendredi bisous
http://angeoudemongif.centerblog.net


daddy
Hello hello mimi me voila plus tôt comme chaque vendredi et ça fais du bien
demain encore une journée au travail pff dommage que les magasins sont ouvert aussi le samedi lol
j’espère que ta journée s'est bien passer moi super, en plus le soleil est toujours la je ne te dis pas comme ça fais du bien de retourner
je te souhaite une bonne fin de journée
merci pour tes votes a tantôt
big bisous
http://mesmusiquesperso.centerblog.net


plumemetissa
bonjour
je souffre tellement avec la chaleur
mes pieds sont tout gonflés
j'ai enlevé le sel car je fais la retension d'eau
sur ce je te souhaite un bon weekend
bisesssssssssssssssss
http://plumemetissa.centerblog.net


Ecrire un commentaire