Thèmes

gemme aquariophilie eau de mer invertébrés voyage

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Préhistoire - (25)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


aquariophilie eau de mer - Les invertébrés -

Publié à 11:18 par acoeuretacris Tags : aquariophilie eau de mer invertébrés
aquariophilie eau de mer - Les invertébrés -

Anémones de mer

 

Hebergeur d'image

Lysmata amboinensis est une espèce de crevette du genre Lysmata, proche de l'espèce Lysmata grabhami dont elle ne se distingue visuellement que par le dessin de la queue. Cette crevette est largement exploitée en aquarium marin pour sa capacité à déparasiter les poissons.

 

Hebergeur d'image

Lysmata debelius est une petite crevette de couleur rouge vif, d'environ 5cm de long et provenant de l'Indo-Pacifique. Cette espèce est hermaphrodite.

Elle est fréquemment rencontrée en aquariophilie.

Cette crevette tire son nom de l'auteur allemand Helmut Debelius qui l'a découverte avant qu'elle ne soit décrite par Bruce.

 

Hebergeur d'image

Lysmata wurdemanni est une crevette très appréciée en aquarium récifal, car elle s'attaque aux anémones de mer du genre Aiptasia.

Elle peut atteindre 7 centimètres de long, et possède des raies rouge vif sur un corps transparent. Ses œufs sont de couleur verte brillante.

 

Hebergeur d'image

Thor amboinensis est une petite espèce de crevette de 2 cm maximum qui vit en groupe, en symbiose avec une anémone de mer partageant parfois celle-ci avec des poissons ou des crabes symbiotiques.

Attirante par ses couleurs, elle a la particularité de tenir son abdomen surélevé par rapport au céphalothorax, et de bouger en effectuant un mouvement de balancier. Comme tout invertébré marin, elle est sensible aux changements de pH et de salinité, mais aussi au manque d’oxygène.

On la trouve dans l’océan Pacifique.

 

Hebergeur d'image

La grande crevette nettoyeuse (Stenopus hispidus) est un crustacé décapode de la famille des Sténopodidés. Elle est omnivore et commune dans toutes les mers tropicales.

Stenopus hispidus mesure de 5 à 9 cm . La troisième paire de pattes hypertrophiées forme de grandes pinces. Les corps et les pinces sont poilus voire épineux. Ils sont rayés rouge et blanc en « barrière de chemin de fer ». Une tache rouge est située sur la partie antérieure de la carapace. La base des pattes des grands adultes est bleue. Les yeux sont marrons.

Elle possède deux paires d'antennes blanches qui mesurent environ le double de la taille du corps.

 

Hebergeur d'image

Les échinidés ou échinides (surnommés oursins, hérissons de mer ou châtaignes de mer) sont des organismes marins portant des piquants (non des épines) sur la totalité du corps.

Ce sont des invertébrés marins de l'embranchement des Echinodermata (Échinodermes), du grec ekhinos, « épine » et derma « derme ». Ils sont de proches parents des concombres de mer et des étoiles de mer.

 

Hebergeur d'image

Les anémones de mer, orties de mer ou actiniaires (Actiniaria) forment un ordre de cnidaires anthozoaires. Ce sont des polypes solitaires sans stade méduse, dépourvus d'exosquelette et dont la taille atteint de 1,25 cm à presque 2 m de diamètre. Les tentacules, habituellement nombreux, ont des nématocystes au poison urticant.

Leur anatomie montre un pied qui s'ancre dans le sable ou s'attache sur des substrats durs. Elles se déplacent par glissement sur le fond et peuvent même se déraciner et nager en cas d'attaque. Les anémones de mer hébergent dans leur tentacules des algues unicellulaires, des zooxanthelles, qui métabolisent l'énergie lumineuse en énergie exploitable par l'organisme. De façon opportuniste, elles se nourrissent de plancton, de petites crevettes ou poissons attrapés grâce à leurs tentacules, lesquels apportent ensuite la proie à l'orifice central pour la digestion dans une cavité centrale. Les excréments sortent du corps par le même orifice.

En cas d'agression, certaines anémones de mer sont capables de projeter des filaments blancs urticants, appelés aconties. Ces filaments ont des effets semblables à ceux des méduses pour l'homme. Les anémones de mer se reproduisent sexuellement ou par bourgeonnement asexué.

 

Hebergeur d'image

Les étoiles de mer (Asteroidae) forment une classe d'échinodermes. On dénombre au moins 1 500 espèces réparties dans plus de 30 familles vivant dans tous les océans. Elles ont généralement 5 bras, mais peuvent en avoir plus. Celles-ci ont une espérance de vie d'environ 4 à 5 années. Elles sont un symbole maritime important. L'espèce la plus répandue et la plus étudiée est l'étoile de mer commune.

 

Hebergeur d'image

Le Spirographe est un ver annélidé tubicole que l'on peut facilement confondre avec une anémone de mer.

 

Hebergeur d'image

Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un squelette extérieur à partir de minéraux présents dans l'océan. Chez les coraux constructeurs de récifs, l'accumulation de ces squelettes forme un récif corallien. De nombreux coraux vivent en symbiose avec des végétaux unicellulaires : les zooxanthelles dans les mers chaudes ou d'autres espèces de phytoplancton dans les mers froides.

 

Il existe des "coraux dits mous"...

et des "coraux dits durs" possédant un squelette...


Commentaires (2)

acoeuretacris
Hum Hum boulette et couillette t'ont inspirées,développe un peu comme ça quand je chercherai quelques choses je viendrai sur ton blog! bisous ma p'tite mère
http://fr.pickture.com/blogs/acoeuretacris


collonges
coucou MIMI, un petit bonjour dominical pour passer une bonne journée. bisous a bientot maurice
http://collonges.centerblog.net


Ecrire un commentaire