Thèmes

antiquité fruits aquariophilie eau douce characidés voyage

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Préhistoire - (25)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


aquariophilie eau douce - characidés -

Publié à 16:20 par acoeuretacris Tags : aquariophilie eau douce characidés
aquariophilie eau douce - characidés -

Une très grande famille de poissons ( plus de 1000 espèces) présente en Afrique, Asie et Amérique du Sud. Ils sont généralement caractérisés par une petite nageoire adipeuse placée entre les nageoires caudale et dorsale mais dépourvue de rayons et dont la fonction exacte est inconnue.
C'est une famille très variée, tant au niveau de la taille que du comportement et du mode alimentaire : certains characidés sont de solides prédateurs, tel le piranha, alors que de nombreux autres sont insectivores ou omnivores (on retrouvera très souvent ceux-ci dans nos bacs) ou même herbivores.
La majorité des characidés sont grégaires et paisibles mais il y a des exceptions, tels Phago Maculatus ou Phago loricatus, des carnivores qui doivent être maintenus en aquarium spécifique sous peine de faire un véritable massacre.
Les characidés réclament une eau de très bonne qualité et bien oxygénée dans un bac correctement planté et à la lumière assez diffuse. Ils résistent par ailleurs fort mal s'ils sont placés dans un bac dont le cycle azoté n'est pas correctement établi ou si le taux de nitrates est élevé.

Les characidés sud-américains sont de les plus répandus : ce sont des poissons le plus souvent de petite taille et adaptés à la vie communautaire. Ils réclament une eau douce et un peu acide. Citons la populaire et robuste veuve noire (Gymnocorymbus ternetzi), qui existe désormais en plusieurs variétés d'élevage, dont une à longs voiles et une autre albino; le tétra pingouin, Thayeria boehlkei; l'incontournable néon, Paracheirodon innesi ou encore le néon cardinalis, Paracheirodon axelrodi, un poisson un peu plus fragile toutefois. Les débutants pourront par exemple se tourner vers la le tétra lumineux (Hemigrammus erythrozonus) et le très joli tétra citron (Hyphessobrycon pulchripinnis).

Les characidés africainssont un peu plus gros et réclameront un bac planté spacieux et une eau bien brassée (pompe à eau) : un groupe de Tétra bleu du Congo par exemple, Phenocogrammus interruptus, ne se sentira à l'aise que dans un bac rectangulaire d'une grosse centaine de litres au moins.