Thèmes

fruits Boissons fruits

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Boissons et cocktails - Le kir -

Publié à 15:53 par acoeuretacris Tags : Boissons
Boissons et cocktails - Le kir -

 Le Kir tient son nom d'un chanoine, Félix Kir qui est né en 1876 en Côte d'Or et fut ordonné prêtre en 1901. Grand résistant pendant la seconde guerre mondiale il reçoit la Légion d'Honneur en 1946.
La même année il devint alors député Maire de Dijon et va le rester jusqu'à sa mort.


C'est durant cette période que le Chanoine eu l'idée d'offrir dans toutes les manifestations dijonnaises un apéritif que tous les bourguignons connaissaient déjà sous le nom de «blanc-cassis» et que les gens buvaient dans tous les bistrots de France.
Cet apéritif ayant atteint une belle renommée, la famille Damidot propriétaire de la plus grande société liquoriste Dijonnaise la belle maison Lejay-Lagoutte demanda au député-maire s'il pouvait utiliser son nom.


Celui-ci accepta, sans doute flatté que cette grande famille ai pu penser à lui pour lui rendre un tel hommage.
Quelques temps plus tard, s'apercevant du succès grandissant de cette appellation il fit appeler les autres liquoristes pour leur allouer à eux aussi ce privilège .


Mais il était trop tard ! la marque était déposée. Malgré d'innombrables procès, et en tout dernier ressort la Cour de Cassation le 27 octobre 1992 donna raison pour toujours a la maison «Lejay-Lagoutte» qui reste seule titulaire de l'appellation 'Kir'.

 

Voici donc le dosage originel d'un vrai « KIR »

1/3 de Crème de Cassis de Dijon
2/3 de bourgogne blanc Aligoté

Même s'il est vrai que dans la majorité des établissements actuels (à cause du surplus de sucre amené par le cassis) les proportions sont maintenant :
1/5 de liqueur de Cassis
4/5 d'Aligoté

 

Vous trouverez de multiples déclinaisons de ce mélange de base. Avec de la framboise, de la mure, de la pêche, du champagne, du vin pétillant etc.

Mais il faut rendre grâce à la clairvoyance de cet éminent chanoine mort en 1968 à 92 ans qui à permis que ce petit 'apéro régional' devienne aujourd'hui l'apéritif français le plus bu dans le monde. Evidement à consommer toujours avec modération.