Thèmes

fruits gemme fruits

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Les gemmes et métaux précieux - Le Lapis-lazuli -

Publié à 16:51 par acoeuretacris Tags : gemme
Les gemmes et métaux précieux - Le Lapis-lazuli  -

LE LAPIS LAZULI OU LE BLEU OUTREMER

 

 Reportez-vous, par la pensée, à l’époque où la globe terrestre n’avait pas encore l’aspect que vous lui connaissez. Des masses énormes de matières diverses dérivaient, se choquaient, fusionnaient, se déplaçaient. Des températures fabuleuses, associées à des pressions gigantesques, permettaient des amalgames impossibles à concevoir de nos jours mais dont nous constatons les résultats.


Certains de ces bouleversements géants ont donné naissance à des cristaux. Les uns furent colorés, d’autres non.


C’est à ces cristaux colorés, précieux à cause de leur rareté, que fut attribué le nom de « pierres précieuses de couleur ».



On doit le superbe bleu des peintures de l’époque Renaissance au bleu du lapis lazuli.
Cette roche fut aimée des populations anciennes, depuis la Mésopotamie jusqu’à l’Egypte, la Perse, la Grèce et Rome.


L’ancienne cité d’Ur avait un commerce florissant de lapis, bien avant notre ère.
Son appellation est internationale et vient à la fois du latin « lapis » signifiant « pierre » et de l’arabe « azul » qui signifie « bleu ».


Quand le lapis fit son apparition en Europe, on l’appela « ultramarinum », ce qui voulait dire « au-delà des mers ». Le lapis broyé fut le secret de l’outremer, pigment que les peintres utilisèrent jusqu’au dix-neuvième siècle pour leur rendu du ciel et de la mer.
On l’utilisa aussi, communément, en incrustations.

 

Les colonnes de la cathédrale Saint Issac à Saint-Pétersbourg sont tapissées de lapis et le palais Pouchkine, à Saint-Pétersbourg, en a, lui aussi, des panneaux entiers!



Les Romains le tenaient pour un aphrodisiaque puissant.
Au Moyen Age on croyait qu’il assurait la bonne santé des membres et qu’il mettait l’âme à l’abri de l’erreur, de la convoitise et de la peur.

 

Le lapis est une roche micro cristalline de couleur bleu soutenu. Il est essentiellement composé de lazurite minérale. Il comporte souvent des inclusions scintillantes de pyrite dorée.



On extrait encore le lapis de gisements anciens en Afghanistan. On en trouve également en Chine. Le lapis est également exploité en Sibérie, aux USA dans le Colorado, au Chili, au Myanmar et au Brésil.

 


Le lapis lazuli est quelque peu poreux et il faut le protéger des solvants et des produits chimiques.
L’eau chaude savonneuse en est le meilleur nettoyant. La dureté du lapis n’est que de 5,5 ( alors que le diamant est de dureté 10 ) et il est bon de ne pas le laisser en contact avec des pièces métalliques de joaillerie, qui pourraient le rayer.