Thèmes

fruits gemme fruits

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Recherchez aussi :

Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Les gemmes et métaux précieux - LA TANZANITE -

Publié à 17:18 par acoeuretacris Tags : gemme
Les gemmes et métaux précieux - LA TANZANITE  -

La tanzanite est une gemme spéciale et unique en son genre.
On ne la trouve, à travers le monde, qu’en un seul endroit spécifique. Sa couleur bleue, qui étincelle en un rayonnement à peine teinté de rouge est, en vérité, magnifique.


A cause de son flair, unique en son genre, Tiffany, le célèbre joaillier new-yorkais, n’eut aucune peine à en faire l’une des gemmes les plus recherchées et les plus répandues.



Son nom rappelle celui du gisement, unique au monde, dans l’état est africain de Tanzanie.


Le nom « Afrique » est celui d’un continent qui ne nous évoque pas instantanément les pierres précieuses ( à part le diamant).
Pourtant, elle est un continent d’où proviennent bien des gemmes, de merveilleuse beauté, qui aboutissent sur les marchés mondiaux.
Un exemple remarquable est celui de la tanzanite qui fut accueillie avec enthousiasme, à sa découverte en 1967, en tant que « la pierre gemme du 20ème siècle ».
Les experts en pierres précieuses retinrent leur souffle quand on leur montra les premiers cristaux, d’un bleu soutenu, qui venaient d’être extraits des collines de Merelani, près de la ville d’Arusha dans le nord de la Tanzanie.
Il y a des millions d’années, des ardoises métamorphiques, des gneiss et des quartzites formèrent de formidables îlots de plateaux montagneux, près du Kilimanjaro.

 


C’est au sein de ces soulèvements insolites, que sont emmagasinés ces cristaux de valeur. Pendant fort longtemps, il restèrent ignorés des humains, jusqu’au jour où un gardien de troupeau massaï qui passait par là, remarqua des cristaux qui étincelaient au soleil. Il les ramassa.
Aujourd’hui, à Merelani, tout le monde les connaît et ils sont l’objet de recherches dans plusieurs mines. Elles sont, généralement, de faible importance mais elles comportent, dans une certaine mesure, des méthodes et des équipements modernes.

 


Ce sont, grosso modo, des petits cristaux que l’on trouve mais, de temps à autre, les mineurs tombent sur un bon filon et en sortent des plus grands. C’est là un plaisir, à la fois pour le propriétaire de la mine et pour les nombreux amateurs de tanzanite, partout dans le monde.
Le négoce de la tanzanite est dirigé par de nombreux commerçants, pourvus de licences régulières. Les entreprises sont en général de petite envergure. Elles ont noué de bonnes relations d’affaires avec des firmes d’Allemagne, d’Israël et des Etats-Unis.

 


On estime à 90% la proportion de marchands qui sont affiliés à l’ICA (International Coloured Stones Association) et qui sont ainsi scrupuleusement attachés aux règles très strictes de la déontologie de l’ICA.
Ainsi, cette gemme remarquable n’est-elle pas offerte sur le marché par des trafiquants douteux mais est-elle, en dépit de sa rareté, distribuée, par des voies officielles et dignes de confiance, confiées à des lapidaires réputés, avant de passer entre les mains des plus importants joailliers fabricants du monde.

 

EN REALITE, UNE SIMPLE ZOISITE BLEUE…

 En fait, la tanzanite est une variété de zoïsite mais de couleur bleue. Toutefois, ce minéral, un hydro silicate de calcium et d’aluminium, n’a qu’une dureté de 3,5 à 7 sur l’échelle de Mohs, sorte de barême qui classe la dureté des substances par rapport au diamant (la plus dure des substances connues) qui est de dureté 10 Le cristal de tanzanite n’est donc pas très résistant. Cela signifie qu’il doit être porté avec précaution, qu’il ne doit jamais être nettoyé aux ultra sons ou entrer en contact avec un acide.

 

Quand on présenta à Louis Comfort Tiffany, le joaillier new-yorkais, les premières tanzanites, juste après leur découverte, il fut immédiatement certain qu’il s’agissait d’une pierre sensationnelle.


Il recommanda toutefois qu’on trouvât un nom inédit pour cette merveille bleue.
La dénomination gemmologique correcte « Zoïsite bleue »avait, phonétiquement, une parenté fâcheuse, bien qu’assez lointaine, avec le mot « suicide ». Tiffany suggéra donc le nom « tanzanite » qui dérivait directement de son lieu d’origine. Le nouveau nom prit pied rapidement sur le marché et ce fut donc la firme Tiffany qui présenta la pierre au public, deux ans après sa découverte, en une campagne promotionnelle à sensation.

 

…MAIS QUELLE COULEUR SPECTACULAIRE !

Le bleu de la tanzanite est impressionnant et magnifique.
Il va du bleu aigue marine à une teinte tendant légèrement au rouge violacé. La couleur la plus recherchée est le bleu, légèrement auréolé d’un soupçon de rouge sur les bords.
Ceci est particulièrement remarquable dans les grosseurs qui dépassent 10 carats.
Il est typique de la tanzanite qu’elle ait plusieurs couleurs en une seule et même pierre : suivant l’angle sous lequel on la regarde la pierre apparaîtra bleue, rouge ou jaune tirant sur le brun.
Une importante proportion des bruts a, toutefois, une couleur jaune brunâtre, déplaisante mais le lapidaire peut y porter remède en mettant la pierre dans un four, et en la chauffant avec précaution, jusqu à 500°C. Au cours de cette opération, la plus grande attention est requise car il est essentiel de bien déterminer l’instant où la pierre va virer au bleu.
Le traitement thermique est donc généralement accepté par le métier
Mais il est bon que la pierre soit aussi pure que possible car le chauffage ouvrirait des givres au sein de la matière.

 

Travailler la tanzanite est une tâche qui demande de procéder avec précaution, même s’il s’agit de professionnels avérés car le clivage de la pierre se situe en une direction donnée.
Cette pierre particulière est susceptible d’être taillée dans toutes les formes imaginables, depuis le rond classique jusqu’aux formes que lui donnera un lapidaire inventif.



La tanzanite est toujours fascinante. Son attrait inhabituel tient tout le monde sous son charme.
Ce bleu profond et cette légère touche de rouge forment l’une des plus incroyables couleurs qui soient. Elle semble symboliser l’élégance à la fois insolite et suprême. Quiconque acquiert une tanzanite montre qu’il entend ne pas être mêlé à la foule banale. Le fait de la porter confère individualité et confiance en soi. La couleur ensorcelante d’une tanzanite parfaitement taillée est séduisante quand elle
est portée par une personne jeune mais elle souligne aussi la personnalité d’une femme épanouie.
Aujourd’hui, une tanzanite de qualité particulièrement bonne et de dimension importante, atteint des prix énormes.

 

Qu’est-ce donc qui la rend si désirable ? Est-ce seulement sa couleur hors du commun ?
Il semble bien que nous ayons à prendre en compte le fait qu’il y ait un seul lieu d’origine.
Car il n’y a qu’un seul endroit au monde où l’on puisse la trouver et cela lui confère une valeur particulière.
En fin de compte, posséder quelque chose de rare, d’unique, a toujours été un critère décisif pour fixer la valeur d’une pierre gemme particulière.

 

 

 

 

Commentaires (2)

corinne
bonsoir , suis pas trop bien ce soir , le moral est bas et je ne sais pas pourquoi , c'est peut-être ce temps car aucun rayon de soleil n'est parvenu à sortir son bout de nez aujourd'hui ,les papiers sont fait , vais les envoyés demain , pas envie de sortir , ni envie de quoi que ce soit , bonne soirée , calin

http://corinele.centerblog.net


lilimay(nathalie)
passage tardive car aujourd'hui journée de fou et c pas fini enfin je suis la et je te souhaite une bonne soirée bisous
http://lilimay.centerblog.net


Ecrire un commentaire