Thèmes

bonsoir champignons amanite vireuse

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Recherchez aussi :

Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Champignons-Chapeau blanc-amanite vireuse

Publié à 12:05 par acoeuretacris Tags : champignons amanite vireuse
Champignons-Chapeau blanc-amanite vireuse

 Identification de champignons à chapeau de couleur blanche

 

Nom usuel : amanite vireuse  

 
 
 
 
de 5 à 10 cm, hémisphérique à campanulé puis convexe s'aplanissant, souvent mamelonné au centre, satiné lorsqu'il fait sec, à marge lisse, de couleur blanche à blanchâtre ou crème 
 
 
 
Chapeau : de 5 à 10 cm, hémisphérique à campanulé puis convexe s'aplanissant, souvent mamelonné au centre, satiné lorsqu'il fait sec, à marge lisse, de couleur blanche à blanchâtre ou crème 
 
Lames : libres, fines et étroites, de couleur blanche 
 
Anneau : fragile, blanc, mince, situé très haut sur le pied, tombant puis disparaissant avec l'âge 
 
Pied : élancé, pelucheux, pouvant atteindre 15 cm, inséré dans une volve blanche engainante, de couleur blanche 
 
Exhalaison : inodore à l'état jeune mais exhalant une odeur vireuse en prenant de l'âge 
 
Période de cueillette : à partir du milieu de l'été et jusqu'au milieu de l'automne, parfois plus tard 
 
Biotopes : bois de feuillus (hêtres, bouleaux), parfois sous les conifères, appréciant les lieux humides et les sols acides 
 
Confusions : possible avec de nombreuses autres espèces, citées dans la fiche de l'amanite phalloïde 
 
Famille : amanitacées 
 
Nom scientifique : amanita virosa 
 
 
 
 
 
 
 
La chair est blanche et molle. Ce champignon est l'un des plus dangereux : il peut être confondu par les amateurs avec bon nombre de champignons comestibles, notamment les agarics. Au même titre que pour l'amanite phalloïde, il est indispensable d'apprendre à bien le reconnaître. L'élément essentiel à garder en mémoire est que tout champignon blanc présentant des lames de la même couleur doit être manipulé et considéré avec la plus grande prudence ! 
 
 
(mortel)