Thèmes

bonsoir champignons tricholome colombette tourisme

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Champignons- Chapeau blanc - tricholome colombette -

Publié à 18:29 par acoeuretacris Tags : champignons tricholome colombette
Champignons- Chapeau blanc - tricholome colombette -
Identification de champignons à chapeau de couleur blanche 
  

 Nom usuel : tricholome colombette

 

 

de 5 à 10 cm, d'un blanc pur parfois nuancé de rose ou de bleu, bombé et soyeux, souvent penché

 

Chapeau : de 5 à 10 cm, hémisphérique devenant convexe puis s'étalant, à marge légèrement enroulée à lisse, onduleuse, d'un blanc pur parfois nuancé de rose ou de bleu, bombé et soyeux, souvent penché

 

Lames : adnées, irrégulières, relativement serrées et de couleur blanche

 

Anneau : néant

 

Pied : robuste, de même couleur que le chapeau mais parfois aussi nuancé de rose ou de bleu

 

Exhalaison : faiblement farineuse

 

Période de cueillette : à partir du début de l'été et jusqu'à la fin de l'automne

 

Biotopes : principalement en bois de feuillus mais surtout de chênes, parfois aussi sous les conifères, appréciant les sols sablonneux et acides

 

Confusions : possible avec l'amanite vireuse mais aussi avec le clitopile petite prune un comestible, ainsi qu'avec le clitocybe nébuleux et l'entolome livide

 

Famille : tricholomatacées

 

Nom scientifique : tricholoma columbetta

 

 

 

 

La chair et les spores sont blancs. Ce champignon n'est pas très courant et se développe en groupes de quelques individus mais aussi parfois isolément. Il est considéré comme un bon comestible mais la ressemblance possible avec l'amanite vireuse doit inciter à la plus grande prudence. Une des caractéristiques les plus visibles se situe au niveau des lames : chez le tricholome colombette elles sont adnées et non libres.

 

 comestible