Thèmes

dieu dinosaures saurischienthéropode réserves

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Monde marin - (37)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Les dinosaures - Les Saurischiens - groupe Théropodes -

Publié à 14:04 par acoeuretacris Tags : dinosaures saurischienthéropode
Les dinosaures - Les Saurischiens - groupe Théropodes -
 
Halticosaurus
 
Sous-groupe des Coelurosaures 
 
 
La bipédie est une constante chez les théropodes. Actuellement, les mammifères carnivores sont tous quadrupèdes. 
 

Les carnivores bipèdes se rencontrent uniquement chez les oiseaux (faucon, milan, aigle). On peut d’ailleurs se demander pourquoi 
 
 
Caractéristiques des coelurosaures 
 
 
Dans la grande variété des théropodes, on trouve les coelurosaures « lézards à queue creuse ». 
 
 
Ce groupe inclut de nombreux petits théropodes légèrement bâtis mais leurs liens de parenté ne sont pas toujours très proches. 
 
 
Dans ce groupe, on trouve en vrac : Compsognathus, Ornitholestes, Aristosuchus, Coelophysis ou Procompsognathus. 
 
 
Ces animaux ont dû être très abondants pendant 140 millions d’années. Malheureusement, leurs squelettes légers se sont décomposés très rapidement. Donc, les fossiles sont rares et extrêmement disparates. 
Cependant, on peut tout de même avancer certaines hypothèses grâce à trois spécimens assez bien conservés : Coelophysis, Compsognathus et Ornitholestes. 
 
 
Coelophysis 
 
 
Les premiers restes de Coelophysis ont été découverts en 1881 dans les roches du Trias supérieur. Mais c’est en 1947 qu’une découverte vraiment importante fut faite. 
 

Une expédition partit à Ghost Ranch et creusa à flanc de montagne. Le déblaiement révéla un incroyable cimetière de dinosaures. Des douzaines de squelettes gisaient les uns sur les autres.
Peut-être le troupeau fut il surpris par une crue subite.
 
 

Parmi tous ces squelettes, on trouva des coelophysis de tout âge. 
 
 
 
 
Crâne Coelophysis. (Musée d'Histoire Naturelle de Londres). - dinosoria.com 
 
 
Les adultes atteignaient au maximum 3 m de long. Quelques uns des squelettes adultes révélèrent la présence de petits squelettes de jeunes Coelophysis. Cette espèce devait être donc cannibale. 
 
 
Coelophysis vivait au Trias supérieur. C’est l’un des plus anciens théropodes connus. 
 
 
Compsognathus 
 
 
Compsognathus « à la mâchoire élégante » a été découvert dans des roches du Jurassique supérieur. 
 

Il mesurait au maximum 1,40 m de long. 
 
 
 
 
Compsognathus. - dinosoria.com 
 
 
On connaît son régime alimentaire grâce au contenu stomacal préservé. Le dernier repas était un petit lézard appelé Bavarisaurus. Ce lézard était extrêmement rapide. On en a conclu que Compsognathus devait avoir une vue perçante et des réflexes très vifs. 
 
 
Ornitholestes 
 
 
Ornitholestes « voleur d’oiseaux » a été découvert en 1900 dans des roches du Jurassique supérieur. 
 

Il ressemblait beaucoup à Compsognathus mais en plus grand. 
 
 
 
 
Reconstitution par la BBC 
 
 
Il existe des similitudes évidentes entre ces trois dinosaures. Mais, il existe de nombreux coelurosaures plus méconnus. 
 
 
D'autres coelurosaures 
 
Les genres proches possibles sont Procompsognathus « avant la mâchoire élégante ». On ne le connaît que par un fossile fragmentaire du Trias supérieur. 
On peut aussi citer Halticosaurus « reptile agile » et Longosaurus « reptile de Long ». Les squelettes sont malheureusement très mal conservés. 
 
 
Au Zimbabwe, on a découvert un squelette incomplet de Syntarsus « à la cheville soudée » ; en Ecosse, Saltopus qui date du Trias supérieur ; en Chine, Lukousaurus qui est un bipède à cornes du Trias supérieur. 
La liste n’est pas exhaustive car elle serait trop longue. De plus, les fossiles sont trop incomplets pour que l’on puisse en faire une étude fiable. 
 
 
Cela montre surtout à quel point le monde des dinosaures était varié et à ce jour encore très méconnu.