Animaux - Insectes - Papillon - Présentation -

Publié à 18:53 par acoeuretacris Tags : animaux insecte papillon présentation
Animaux - Insectes - Papillon -  Présentation  -
Gracieux entre tous, le papillon a toujours su émerveiller les hommes. Qui n’a jamais observé, un après-midi d’été, voler un papillon de fleur en fleur ? Ou bien éteint la lumière, le soir venu, pour empêcher un papillon de nuit de se brûler les ailes ?

Du papillon blanc au papillon noir en passant par toutes les couleurs, ce splendide insecte nous fait admirer ses ailes chatoyantes depuis l'aube de l'humanité.

Les papillons sont apparus avec les premières plantes à fleurs il y a 150 à 200 millions d’années. Comme les sauterelles et les coccinelles, ils descendent des Mécoptères, ou mouche-scorpion, qui volaient dans les forêts de fougères préhistoriques.

Le papillon : un insecte surprenant

Le papillon est un insecte de l’ordre des Lépidoptères, du grec « lepis » (écaille) et de « pteron » (aile).
Cet ordre regroupe environ 165 000 espèces répertoriées qui malgré une grande variété de formes et de couleurs, présentent une même structure.

En vol, les papillons se guident surtout à la vue et à l’odorat. image fmc.nikon.d40

Leur corps, protégé par une carapace articulée, comporte une tête, un thorax et un abdomen. Les deux paires d’ailes membraneuses, rattachées au thorax, sont complétées par trois paires de pattes servant essentiellement de train d’atterrissage.

Baptisé grand porte queue, Papilio machaon possède des antennes en forme de massue. image e³°°°

C’est sur la tête que se trouvent les principaux organes sensoriels. En vol, les papillons se guident surtout à la vue et à l’odorat.

Leurs deux yeux composés sont sensibles aux couleurs des fleurs et aux mouvements de leurs prédateurs.

Zoom sur la tête d'un papillon. image jurvetson

Les deux antennes qui peuvent être articulées, captent également le parfum des fleurs et l’odeur des femelles.

Zoom sur lers antennes. Image suchitra prints(Away for a few days)

On divise l'ordre des Lépidoptères en quatre sous-ordres, en prenant comme critères la structure des pièces buccales, celle de l'orifice génital des femelles et la nervation des ailes.

Pour des raisons pratiques, on peut aussi distinguer les Macrolépidoptères (papillons de jour et grands papillons de nuit) et les Microlépidoptères (petits papillons nocturnes).

Papillon de nuit. Image SantaRosa OLD SKOOL

Le découpage entre papillons diurnes et nocturnes n’a pas de fondement scientifique. Par exemple, la famille des Uraniidae regroupe aussi bien de grands papillons diurnes que des espèces nocturnes. Cependant, vous trouverez parfois le découpage suivant:

Rhopalocères (papillons diurnes)
Hétérocères (papillons nocturnes)

Des ailes chatoyantes

Les Lépidoptères ont deux paires d'ailes membraneuses généralement revêtues d'écailles imbriquées qui sont, en fait, des poils aplatis et dilatés.

Comète de Madagascar (Argema Mittrei). image guano

Les ailes seraient transparentes si elles n’étaient couvertes d’écailles. Certains papillons possèdent d'ailleurs des ailes plus ou moins translucides et nues alors que chez d'autres, elles sont atrophiées ou même absentes.

Les poils d'origine sont remplis d'air ou de pigments. Cependant, les couleurs les plus vives résultent de la diffraction de la lumière et du micro-relief des écailles.

Papillon aux ailes translucides. image e 3000

Pour certaines espèces, les écailles présentent sur leurs parois de fines proéminences décomposant la lumière selon l’angle d’inclinaison des ailes.

Le bleu métallisé des argus mâles est dû à cette structure particulière.

Psyché et le papillon

En Grec, le terme de psyché désigne à la fois, l’âme humaine et le papillon. Selon la mythologie, Prométhée façonna le corps humain avec de l’argile, et Athéna y insuffla un papillon pour l’animer.

Chenille d'un papillon. image Aussie Gall

La métamorphose de la chenille en papillon est un symbole qui est repris dans toutes les mythologies.

Comme le papillon qui émerge de sa chrysalide, l’âme humaine est appelée à renaître des épreuves pour s’éveiller à la sagesse.

Symbolisme du papillon

Au Japon, le papillon est un emblème de la femme; deux papillons figurent le bonheur conjugal. Léger, le papillon est un esprit voyageur; sa vue annonce une visite ou la mort d'un proche.

Deux papillons représentent le bonheur congugal au Japon. image ComputerHotline

Chez les Aztèques, le papillon est un symbole de l'âme, ou du souffle vital échappé de la bouche de l'agonisant. Un papillon jouant parmi les fleurs représente l'âme d'un guerrier tombé sur un champ de bataille. En effet, les guerriers redescendent sur terre sous forme de colibris ou de papillons.

Au Zaïre, un mythe raconte que l'homme suit de la vie à la mort le cycle du papillon. Il est dans son enfance une petite chenille, une grande chenille dans sa maturité; il devient chrysalide dans sa vieillesse; sa tombe est le cocon d'où sort son âme, qui s'envole sous la forme d'un papillon.

La ponte de ce papillon est l'expression de sa réincarnation.

Le Papillon : un butineur professionnel

Les témoignages les plus anciens, découverts dans de l’ambre du Liban, datent de 100 millions d’années.

Véritables fossiles vivants, les Microptérigidés et les Hépialidés, ont conservé une structure archaïque.

Notamment, les Microptérigidés, qui sont des papillons nocturnes ont conservé des pièces buccales broyeuses. Ils se nourrissent des graines de pollen broyées avec leurs mandibules.

Aricia agestis est répandu dans toute l'Europe. image spettacolopuro

Les autres familles de Lépidoptères ont évolué parallèlement aux plantes à fleurs. Petit à petit, les mandibules ne permettaient plus de récolter le nectar, ce liquide sucré, qui est énergétique.

Les mandibules se sont donc atrophiées et une pièce buccale suceuse s'est développée, qui est une longue pompe aspirante.

Acherontia atropos, le sphynx tête de mort. Il pille les ruches des abeilles pour leur miel. En raison du dessin qui rappelle un crâne humain sur son thorax, ce papillon était autrefois un présage de mort. imageTrevor H

Quand le papillon ne butine pas, il porte cette trompe appelée probiscis, enroulée sous sa tête.

Déroulée, cette trompe peut atteindre plusieurs centimètres de long. Cette trompe est constituée d’un canal central et de deux gouttières accolées. Quand le papillon veut se nourrir, il déroule sa trompe par un afflux d’hémolymphe dans les gouttières.

Le canal central aspire alors les liquides.
L’appareil buccal comporte également des palpes labiaux. Les palpes labiaux sont des organes tactiles et olfactifs qui permettre de reconnaître la nourriture.

La reproduction des papillons

Les papillons mâles de jour ont des couleurs plus éclatantes que leurs femelles. Les papillons mâles de nuit portent des antennes plus développées.

La plupart des femelles, dont l’abdomen est alourdi par les œufs, sont de taille supérieure aux mâles.

Agrotis ipsilon est un papillon nocturne. Sa chenille se nymphose dans le sol. image dhobern

Pour se retrouver, mâles et femelles communiquent par signaux visuels, olfactifs ou auditifs. De nombreuses femelles de papillons de nuit sécrètent des substances chimiques sexuellement attractives (les phéromones).
D’autres femelles peuvent émettrent des ultrasons.

Geometra papilionaria est actif la nuit car il est attiré par les lumières. image Miika S

L’accouplement est précédé d’une parade sexuelle et dans certains cas d’un ballet aérien appelé pariade.

L’accouplement s’effectue tête-bêche. Le mâle pénètre l’orifice génital de la femelle et s’agrippe à elle avec une paire de petites valves.

Cet accouplement peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.

Drepana arcuata. Les Drepanidae volent rapidement après la tombée de la nuit. Cette famille compte environ 400 espèces répandues sur tous les continents, sauf l'Amérique du Sud. image cyanocorax

Les femelles pondent en moyenne 100 à 500 œufs au cours de leur vie. Ce nombre peut atteindre 1 500 mais peu arrivent à l’âge adulte.

La durée d’incubation varie en fonction des conditions climatiques : de trois jours pour certaines espèces tropicales à un an pour les espèces européennes.

De la chenille au papillon

La métamorphose de la chenille au papillon est un des plus incroyables prodiges du règne animal.

Dénommée nymphose, elle s’effectue dans l’organisme même de la chrysalide.

Tout commence à l’abri d’une feuille ou dans le creux d’un arbre. La femelle pond ses œufs sur une plante hôte qui lui sert à la fois d’abri et de nourriture pour les chenilles.

Une chrysalide qui se fond dans le feuillage. image WallTea

Le développement embryonnaire dure entre une et deux semaines. La coque de l’œuf est appelée chorion.

Quand le développement embryonnaire est terminé, c’est l’éclosion. La chenille grignote le chorion de son œuf avec ses mandibules, découpe un cercle et passe la tête.

Elle se tortille dans tous les sens pour sortir de sa prison.

Chenille Papilio machaon. image fuentedelateja

A force de se nourrir, une chenille multiplie son poids par 1 000 ou 3 000.

La cuticule qui enveloppe son corps devient trop étroite ce qui l’a contraint à muer. Elle gonfle la partie antérieure de son corps pour faire éclater la cuticule et se séparer de son ancienne peau.

Chenille. image Aussie Gall

La période qui sépare deux mues est appelée un stade larvaire.
Au cours de sa croissance qui, selon les espèces, peut durer de quelques semaines à quelques années, une chenille passe généralement par quatre ou cinq stades larvaires.
La plupart des chenilles typiques peuvent produire et filer de la soie.

Chenille de papillon. image Paraflyer

Quand les chenilles ont terminé leur développement, elles effectuent une dernière mue qui fera d’elles des chrysalides. Ce stade est appelé « stade nymphal ».

C’est le stade le plus vulnérable dans la vie d’un papillon.

Chenille. image e³°°°

Ce stade diffère d’une espèce à l’autre. Les espèces qui se sont développées à l’intérieur de la plante hôte y restent généralement le temps de se nymphoser.

Mais, la plupart des familles d’hétérocères se tissent un cocon de soie. On en trouve de formes et de tailles très variées.

Chrysalide d'un Monarque (Danaus plexippus). Elle devient transparente quand le papillon est prêt à émerger. image Lynda W1

Ceux des Saturnidés sont réputés. D’ailleurs, la chenille du bombyx du mûrier ou ver à soie est élevée en captivité et la soie qu’elle produit est récoltée en quantité industrielle.

Vers à soie. image Wm Jas

Après plusieurs jours, voire plusieurs mois, selon les espèces, les premiers attributs de transformation émergent.

Le papillon émerge alors et expulse les déchets accumulés par l’abdomen pendant la nymphose. Cette déjection ressemble à une goutte de sang : c’est le méconium.

L’envol et l’ivresse

Pour s’envoler, les papillons ont besoin d’augmenter leur température corporelle. Pour cela, les papillons de nuit font vibrer leurs ailes alors que les papillons diurnes se servent de l’énergie du soleil.

Le moro-sphynx (Macroglossum stellatarum) vole à une vitesse de 54 km/h ! Volant comme un colibri au-dessus des fleurs, on appelle parfois ce papillon oiseau-mouche.

Moro-sphynx (Macroglossum stellatarum) . image kaibara87

Les papillons de nuit maintiennent leur trajectoire en se repérant à la position de la Lune ou en se guidant grâce au parfum distillé par les plantes à floraison nocturne comme le chèvrefeuille ou le tabac.

De jour, la vue prédomine. Les yeux des papillons, composés de milliers d’unités optiques (ommatidies), perçoivent une image en mosaïque de leur environnement.
Le papillon perçoit la lumière ultra-violette, mais pas le rouge, ni l’infrarouge.

Flambé. (Iphiclides podalirius) est l'un des plus beaux papillons européens. Il est en voie d'extinction. image JR Guillaumin

Cette ivresse de l’envol et des odeurs est de courte durée. De nombreuses familles de papillons meurent au bout de quelques jours, après avoir eu juste le temps de se reproduire.

Tabac d'Espagne (Argynnis paphia) est l'un des plus grands papillons d'Europe. image JR Guillaumin

Beaucoup d’espèces ont une nourriture dépourvue de protéines et de sels minéraux qui ne permet pas une longévité supérieure à une ou deux semaines.

<


Commentaires (5)

bleuocean
coucou bonsoir a toi aussi ,joli ta série de papillons ,passe une bonne soirée a demain marie thé
http://bleuocean.centerblog.net


danielle
bonsoir en voyant tout ces clichers splendides de toutes ortes de papillins différentes races de couleurs et les logs récits je vous tire mon chapeau ,félicitation j'ai vraiment passer un bon moment
http://belleulysse.blog4ever.com.centerblog.net


Micklys
**Bonjour, c'est Micklys**

"Le monde tend vers l'angélisme et il n'a jamais été plus satanique." (Michel Serres)

**Merci pour ta gentille visite ! Très bel article**

Dure journée que ce lundi ! Aujourd'hui mon fils va chercher sa nouvelle voiture (d'occasion) ! Wifi dort beaucoup et a l'air plus sage ! Je crois que Casper a du lui raconter des choses ! lol !

Ciel gris sur la Picardie avec -5° la nuit et 0° pour la journée !" - "A la Sainte Tatiana, il vaut mieux se vêtir d'un manteau en laine de lama plutôt que d'un fichu en organza ! " (Proverbe IgaBiwien)

Je te souhaite un excellent mardi ! Bisous ! A bientôt !

http://igabiwa.centerblog.net


minisreveries
Bonjour ma Mimi,comme j'ai hâte de pouvoir revoir les papillons sur les fleurs des champs....J'ai l'impression que l'hiver n'en finira pas.....J'ai un cafard pas possible...je suis allée me promener tout à l'heure en forêt et c'est bien glissant...des pluies verglaçantes sont annoncées pour ce soir et cette nuit...J'espère que tu vas bien,et que tu as fini ton ménage...Je te fais des très gros bisous....Bonne soirée....
http://minisreveries.centerblog.net


collonges
ici aussi de beaux articles forts instructifs.bisous
http://collonges.centerblog.net


Ecrire un commentaire