Thèmes

shadoks série1 découverte italite italie nord val aoste italie nord

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


A la découverte de... l'Italie- Italie du Nord -Val d'Aoste

Publié à 11:01 par acoeuretacris Tags : découverte italite italie nord val aoste
A la découverte de... l'Italie- Italie du Nord -Val d'Aoste
Val d'Aoste

L'Italie du Nord est la partie la plus riche de la péninsule. Par ses activités et ses modes de vie, elle est proche des pays voisins: France, Suisse, Autriche.

Carte de l'Italie du Nord

Les régions à vister sont au nombre de huit, on y rajoute les lacs italiens, qui sont à cheval sur trois régions:
- le Val d'Aoste, qui a pour capitale Aoste (Aosta),
- le Lacs de l'Italie du Nord,
- le Piémont, dont la capitale est Turin (Torino),
- la Lombardie, avec Milan (Milano) comme capitale,
- le Trentin-Haut-Adige (Dolomites), qui a pour capitale Bolzano,
- la Ligurie, dont la capitale est Gênes (Genova),
- la Vénétie, avec Venise (Venezia) comme capitale,
- le Frioul-Vénétie Julienne qui a Trieste comme capitale,
- l'Emilie-Romagne, dont la capitale est Bologne (Bologna).

Les Alpes du Val d'Aoste

Le Mont Blanc et l'Aiguille de la Brenva vus d'Entrèves près de Courmayeur

Le Val d'Aoste est enserré entre le Piémont au Sud et à l'Est, par la France à l'Ouest et la Suisse au Nord. C'est une République Autonome où beaucoup d'habitants savent encore parler le Français. Elle comporte plusieurs vallées et massifs importants sur son territoire, au point de vue touristique, elle est la région la plus intéressante.
Au Sud, le Val d'Aoste partage le Massif du Grand Paradis avec le Piémont. A l'Ouest, le Val de Rhêmes et le Val Grisenche jouxtent le Massif de la Vanoise, qui est en France. Le col du Petit Saint Bernard (2188 m) relie Courmayeur à Bourg Saint Maurice, côté Français. Au Nord-Ouest, le Massif du Mont Blanc est sur la frontière avec la France, le Tunnel du Mont Blanc relie Courmayeur à Chamonix.
Au Nord, Aoste est relié à Martigny, en Suisse, par le col du Grand Saint Bernard. Le Val d'Aoste partage avec le Canton du Valais en Suisse, le Cervin (Matterhorn) et le Massif du Mont Rose.

En Valtournenche, vue de Breuil-Cervinia et de la face Sud du Matterhorn (Cervin)

Le Val d'Aoste conserve aussi de nombreux châteaux-forts remontant à l'époque médiévale qui gardaient les vallées et les bourgs et sont souvent situés à des endroits spectaculaires.

Carte du Val d'Aoste

En venant du Piémont, côté Sud, le Val d'Aoste commence à Pont Saint Martin, sur la Doire Baltée. Dès cette ville s'ouvre la Vallée de Gressoney qui, par Gressoney-Saint-Jean (1385 m), aboutit à Gressoney la Trinité (1640 m), à proximité du Mont Rose et du Lyskamm. Ces deux villes sont des stations estivales et de sports d'hiver. Gressoney la Trinité permet d'accéder au Refuge Gnifetti (3610 m), base pour les excursions dans le Massif du Mont Rose.

A Verrès, une quinzaine de kilomètres au Nord de Pont Saint Martin, on peut accéder au Val d'Ayas avec les stations de Brusson (1130 m) et Champoluc (1570 m) d'où s'ouvre un beau panorama sur le Breithorn. A Saint Vincent, la Doire Baltée effectue un virage à angle droit et peu après, à Chatillon, une route remonte le Valtournenche pour arriver à la station du même nom, Valtournenche et au delà à Breuil-Cervinia et au Cervin, sur son côté Sud.
Le Val d'Aoste conserve aussi de nombreux châteaux-forts, remontant à l'époque médiévale, qui gardaient les vallées et les bourgs et sont souvent situés à des endroits spectaculaires.

Chateau de Fenis dans le Val d'Aoste

Aoste

Aoste est une ville ancienne qui conserve des monuments de l'époque de l'Empire Romain: l'Arc d'Auguste, la Porte Prétorienne et les Remparts.

Théâtre Romain d'Aoste

Aoste est entourée par un ensemble de montagnes impressionnant. La ville est un carrefour, avec la route qui conduit vers Courmayeur, le Tunnel du Mont Blanc et vers le col du Petit Saint Bernard d'une part, celle qui conduit au col du Grand Saint Bernard et à la Suisse, et enfin celle de la Valpelline qui monte au lac Place Moulin et à Prarayer.
Aoste est aussi un centre touristique qui permet des excursions dans les montagnes proches. Le hameau de Pila possède même des pistes de ski.

Le massif du Grand Paradis

Le Grand Paradis avec au premier plan la chaîne de l'Herbetet

Le Massif du Grand Paradis se situe dans la partie Ouest du Val d'Aoste, qui le partage avec le Piémont. Il est accessible principalement par le Val Savarenche, à partir des stations de Valsavarenche et de Pont. Un second accès est par le Val de Cogne et la station de Cogne et le troisième est par la Vallée de l'Orco et la station de Ceresole Reale, en Piémont.


Le sommet du massif s'appelle aussi le Grand Paradis, son altitude est de 4060 mètres, il est assez facile à gravir et de ce fait est très fréquenté l'été. De nombreux autres sommets approchent les 4000 mètres d'altitude.
La Réserve Royale du Grand Paradis a été créé dès 1856, elle a été transformée en Parc National en 1822 et s'étend sur une surface de 700 km2. Ce parc touche celui de la Vanoise, de création plus récente.


Le Val de Cogne est assez encaissé jusqu'à l'arrivée à Cogne où il s'élargit avec une belle vue sur le massif du Grand Paradis. Le massif offre de nombreuses possibilités aux alpinistes et aux randonneurs, en particulier à partir de la station de Cogne.


Le Val de Rhêmes conserve un caractère alpestre. A son extrémité, Rhêmes-Notre-Dame (1725 m) est dominé par les cîmes de la Granta-Parei, de la Tsanteleina et de la Pointe de Calabre. C'est une base pour les randonnées et ascensions.


Le Val Grisenche conduit à la commune du même nom, Valgrisanche (1660 m), en continuant la route on arrive au lac de Beauregard avec, à son extrémité, le hameau de Surier.

La chaine des Apotres dans le Massif du Grand Paradis

Courmayeur

Le Mont Blanc et l'Aiguille de la Brenva vus d'Entrèves près de Courmayeur

La station de Courmayeur est le pendant de celle de Chamonix de l'autre côté du Massif du Mont Blanc et du Tunnel du Mont-Blanc. C'est une station ancienne, connue au niveau international.
Elle est à 1230 m d'altitude, le centre de la ville est constitué par une longue rue étroite bordée de commerces, d'hôtels et de restaurants. Autour de ce centre ont été édifiés des villas et immeubles de qualité.

La Maison des Guides de Courmayeur, au fond le Massif du Mont Blanc

Comme celles de Chamonix et de Zermatt, la Compagnie des Guides de Courmayeur jouit d'un grand prestige avec des guides célèbres comme Walter Bonatti.
En montant vers le Tunnel du Mont Blanc, on atteint Entrèves (1300 m) à la jonction du Val Veni et du Val Ferret, on y découvre un beau panorama sur le Mont Blanc et les Grandes Jorasses.
La station est équipée de nombreuses remontées mécaniques, dont celle conduisant à la Pointe Heilbronner qui permet la liaison avec l'Aiguille du Midi côté français. De nombreux refuges favorisent les randonnées et les ascensions des alpinistes.
La Vallée de La Thuile s'engage dans la montagne à Pré Saint-Didier, cinq kilomètres avant Courmayeur. La route conduit au col du Petit Saint Bernard (2188 m), frontière avec la France. La route descend ensuite sur Bourg Saint Maurice.

La Dent du Géant et les Grandes Jorasses vues de Plampincieux, près d'Entrèves, au début du Val Ferret italien

Le Val Ferret est une des composantes du Tour pédestre du Mont Blanc. Il part d'Orsières (Val d'Entremont dans les Alpes Valaisannes, en Suisse) et longe la partie Est et Sud du Massif du Mont Blanc jusqu'à Entrèves, au dessus de Courmayeur, en Italie.
La première partie de la route (en Suisse) monte jusqu'à La Fouly et Ferret (1700 m). A partir de là, la randonnée s'effectue sur un sentier qui passe la frontière italienne et aboutit à Pré de Bar (2040 m). A nouveau un route permet de descendre le val jusqu'à Plampincieux et Entrèves.

Le Col du Grand saint Bernard

Vue du col du Grand Saint Bernard avec le Mont Blanc et les Grandes Jorasses

Le col du Grand Saint Bernard se situe sur la frontière entre l'Italie et la Suisse. Son altitude est de 2470 mètres, il est maintenant doublé par un tunnel routier qui rend la circulation possible en toutes saisons.
Ce col est utilisé depuis l'antiquité et a vu passer des convois de marchands et de pélerins et aussi nombreuses armées à travers les âges. Ainsi, l'armée de Bonaparte (futur Napoléon I) l'a franchi en 1800. L'ancienne voie de l'époque Romaine est toujours visible, elle longe la route qui monte au col, légèrement en contre-bas . Sur le versant suisse se trouve un petit lac et l'Hospice créé au Xème siècle par un noble savoyard, saint Bernard de Menthon, dans le but d'accueillir et protèger les voyageurs. Le rôle des chiens du Grand Saint Bernard pour aider à retrouver les voyageurs en péril est bien connu.


On y accède côté italien par une route issue d'Aoste qui passe par la petite ville d'Etroubles (1280 m) et près de celle de Saint Rhémy (1630 m). Côte suisse, la route part de Martigny dans le Valais et emprunte le Val d'Entremont, passe à Orsières et Bourg Saint Pierre avant d'arriver à l'Hospice puis au col.

Le Cervin (Matterhorn) et Breuil-Cervinia

En Valtournenche, vue de Breuil-Cervinia et de la face Sud du Matterhorn (Cervin)

La Valtournenche est la vallée de la Marmore, elle débouche à Châtillon, dans la vallée de la Doire. En la remontant, la première station es Anthey-Saint-André (1080 m), qui offre une belle vue sur le Cervin. La route conduit ensuite à Valtournenche (1520 m), une station significative qui accueille de nombreux touristes aussi bien l'été que l'hiver.
En continuant à monter sur une dizaine de kilomètres, on arrive à la station de Breuil-Cervinia, à 2000 mètres d'altitude. Elle est le pendant deZermattde l'autre côté duCervin (Matterhorn), en Suisse. La station est dans un cirque de montagnes que domine la pyramide du Cervin . Breuil-Cervinia est une station d'été et un centre d'alpinisme très fréquenté mais aussi une station de sports d'hiver réputée. Les téléphériques couvrent un vaste domaine skiable, amplifié par la connexion avec celui de Zermatt.

Le massif du Mont Rose

Le Massif du Mont Rose est partagé avec la Suisse. Il est aussi partagé entre le Val d'Aoste et le Piémont.
Dans cette région, l'accés au Mont Rose s'effectue d'abord par le Valsesia, avec la station de Alagna Valsesia (1190 m) que l'on atteint à partir de Varallo et de Borgosesia. C'est une station estivale et de sports d'hiver. Elle peut servir de base pour des ascensions dans le Massif du Mont Rose.

Vue du Mont Rose (côté Zermatt) avec le Dufourspize au centre

Un autre accès au Massif du Mont Rose s'effectue par le Val Anzasca et la station de Macugnaga (1330 m), que l'on atteint à partir de Domodossola, sur la route qui va du col Simplon au Lac Majeur. Macugnaga donne sur la paroi Est du Mont Rose, c'est le point de départ de nombreuses randonnées et ascensions. Ainsi, à partir du Refuge-bivouac Damiano Marinelli, il est possible de faire les difficiles ascensions des Pointes Gnifetti (4554 m), Zumstein (4563 m), Dufour (4634 m), Nordend (4612 m) du Mont Rose. Macugnaga est aussi une station de sport d'hiver réputée.

Vue du versant Sud du Mont Rose à partir de l'Alte Valsesia

Commentaires (2)

mumu
Bonjour Mimi ,désolée de répondre si tard mais je n'étais pas sur mon blog depuis plusieurs jours .l'Italie ,il faudrait au moins 3 mois de vacances pour découvrir ses paysages magnifiques et ses monuments .Tout est beau la-bas sauf la mafia .j'aurais aimé y aller un jour dans ma vie .En espérant que tu vas bien ,je te souhaite une bonne fin de journée ,ça passe vite certains jours .Bisous .Mumu.
http://mamatus.centerblog.net


Béatrice
Bonjour Mimi
Savais-tu que le jambon d'Aoste vient de France et non d'Italie? car la pub est mensongère,comme toute pub!
c'est soit en isère c'est vers les Alpes
Bisous
Béatrice
http://art123.centerblog.net


Ecrire un commentaire