Thèmes

animaux années 50 antiquité arbres archeologie astrologie astronomie au jardin boissons bonbons bonjour bonsoir

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Blogs et sites préférés

· aerin
· ange
· Anne
· arcus
· Arnaud
· Audrey
· babethhistoires
· Beatrice.
· Beatrice
· Brigitte.

Voir plus


Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Balades en France-curiosités-

Balade en France - Chaos de Montpellier le Vieux -

Publié à 10:29 par acoeuretacris Tags : balade chaos montpellier le vieux
Balade en France - Chaos de Montpellier le Vieux -

 

Chaos de Montpellier-le-Vieux, La Roque-Sainte-Marguerite (Aveyron)

PhotoBenh LIEU SONG

 

Montpellier-le-Vieux est un chaos rocheux ruiniforme sur le Causse Noir, bordé au sud par les Gorges de la Dourbie, situé au nord-est de Millau et du Viaduc de Millau, sur la commune de La Roque-Sainte-Marguerite.

 

Hebergeur d'image

Plan topographique de Montpellier-le-Vieux - (Édouard-Alfred Martel)

 

La roche est constituée de dolomite. Le chaos couvre 120 hectares.

 

Hebergeur d'image

 

« Lo clapàs vièlh » (« le tas de pierre vieux », en rouergat). Il devint Montpellier-le-Vieux lorsque Édouard Martel l'explora en 1883-1884 car « Lo Clapàs » est l'appellation populaire que les Montpellierains donnent à leur cité par référence à son vieux centre de pierres calcaires.

 

Quelques photos

 

Hebergeur d'image

Roc Campariolé dans le Chaos de Montpellier-le-Vieux - PhotoAnthospace

 

Hebergeur d'image

Arc de triomphe du Chaos de Montpellier-le-Vieux - PhotoAnthospace

 

Hebergeur d'image

Chaos de Montpellier-le-Vieux (Aveyron, France) - Photo Eyone

 

Hebergeur d'image

La Roque-Sainte-Marguerite (Aveyron - France), chaos de Montpellier-le-Vieux - La porte de Mycènes. - PhotoJean-Pol GRANDMONT

 

Dans le chaos de Montpellier-le-Vieux, Gérard Oury a tourné une des scènes du film La Grande Vadrouille où Louis de Funès monte sur le dos de Bourvil alors qu'ils sont déguisés en soldats allemands. La Porte de Mycène y est reconnaissable.



Balade en France - Abîme de Bramabiau -

Publié à 10:26 par acoeuretacris Tags : balade abime de bramabiau
Balade en France - Abîme de Bramabiau -

Abîme de Bramabiau vue du panorama - Photo TouN

 


L'abîme de Bramabiau ou abenc de Brame-biâou en languedocien ou encore avenc de Brame-buòu est une cavité d'où surgit une rivière souterraine par une diaclase de 70 m de hauteur ; site naturel classé, il est situé en France sur la commune de Saint-Sauveur-Camprieu dans le département du Gard, en région Languedoc-Roussillon.

 

Bramabiau provient du languedocien brame-biâou qui signifie le « bœuf qui brame », ce qui est justifié par le fracas d'une chute de 10 m de hauteur en fortes eaux.

 

Hebergeur d'image

L'abîme de Bramabiau en mai 2008 vu du panorama en face avec la rivière le Bonheur très visible car en hautes eaux -

PhotoAccrochoc

 

Entre le mont Aigoual et les gorges du Tarn se situe l'abîme de Bramabiau. Au fond du canyon Hypogée, la rivière du Bonheur y continue son intense travail d'érosion.

 

Hebergeur d'image

Mont Aigoual - Photo Robin Lacassin

 

Le ruisseau du Bonheur prend sa source près du col de la Serreyrède. Il coule au fond d'une petite vallée longue de quelque cinq kilomètres avant de s'enfoncer dans le causse de Camprieu en de multiples pertes. Le ruisseau se scinde alors en plusieurs rivières souterraines qui creusent un véritable labyrinthe de plusieurs kilomètres avant de resurgir à l'air libre en prenant le nom de Bramabiau.

 

Édouard-Alfred Martel découvrit l'abîme de Bramabiau en septembre 1884, année où il explora la grotte de Dargilan, l'aven Armand et le gouffre de Padirac. La description qu'il fit des galeries souterraines, « un caprice de la nature tel qu'on n'en connait pas de semblable », rendit rapidement Bramabiau célèbre.

 

Hebergeur d'image

Grotte de Dargilan en Lozère - PhotoPhilip Larson

Martel en réussit la traversée le 28 juin 1888 accompagné de Marcel et Gabriel Gaupillat, Philippe Cheilley, Émile Foulquier, Hippolyte Causse, Louis Armand, Claude Blanc et Émile Michel. 1 300 m de traversée avaient été franchis. Le procès-verbal rédigé à la mairie de Camprieu à l'occasion de cette traversée fait figure d'acte de naissance de la spéléologie.

 

Hebergeur d'image

Aven Armand - Photo Benh LIEU SONG

 

Le 15 septembre 1890, ce fut au tour du jeune Félix Mazauric, tout juste avant sa prise de fonction sur son nouveau poste d'instituteur à Camprieu, d'effectuer la 4e traversée en compagnie de son ami Randon. S'ensuivit en une année une série de 11 sorties qui permirent à Mazauric de porter le développement de l'abîme à 6 350 m et d'en établir la topographie.

Henri de Lapierre, à l'origine de la découverte d'un labyrinthe qui porte aujourd'hui son nom, a continué l'exploration en 1924, suivi par Pierre Maréchal qui, à partir de 1951, a complété les recherches précédentes.

 

Les premiers aménagements pour accueillir les visiteurs sont réalisés en 1925. Aimé Cazal fut l'un des administrateurs de la grotte et œuvra pour sa promotion touristique.

 

L'abîme de Bramabiau est ouvert d'avril jusqu'au dernier jour des vacances de la Toussaint pour une visite aménagée et guidée sur un circuit de 1 km.



Balade en France - Quelques plus beaux villages -

Publié à 13:40 par acoeuretacris Tags : beaux villages balade
Balade en France - Quelques plus beaux villages -

 

Balazuc - Ardèche -

Créé en 1982, l'association des "Plus Beaux Villages de France" valorise les petites communes rurales au patrimoine d'exception.A l'image, Balazuc, surplombant la vallée de l'Ardèche dans un cadre verdoyant. Ses ruelles sinueuses et ses constructions romanes nous replongent dans l'époque médiévale.



riquewihr-haut-rhin-469123-218d782.jpg

Riquewihr - Haut-Rhin -

Niché au pied de collines boisées, au milieu d'une étendue de vignes, Riquewihr est l'exemple parfait du petit village alsacien ancien. Les ruelles pavées groupées autour du tracé de l'ancien rempart de 1291 et les maisons pittoresques à colombages offrent au visiteur un charmant visage de la région.


moustiers-sainte-.jpg

Moustiers-sainte-marie - Alpes de haute Provence

Cité de la faïence aux portes des Gorges du Verdon, Moustiers-Sainte-Marie est un village au charme typiquement provençal où se côtoient lac, montagnes et champs de lavande.


roque-gageac-dordogne-460731-218d846.jpg

La Roque-Gageac - Dordogne -

Niché au pied d'une falaise et en bordure de la Dordogne,La Roque-Gageac dévoile de jolies maisons de pierre aux toits de lauze et de tuiles. L'ancienne résidence des évêques de Sarlat veille encore sur le village du Périgord Noir.


sare-648163-218d889.jpg

Sare - Pyrénées Atlantiques

Village de l'arrière Pays basque, Sare fait figure de village typique. Il est également connu pour son célèbre petit train de la Rhune.


bec-hellouin-eure-460815-218d8b1.jpg

Le Bec Hellouin - Eure

Avec ses maisons à pans de bois, Le Bec Hellouin fait figure de village typiquement normand. Situé entre Lisieux et Rouen, il tire son nom du fondateur de sa célèbre abbaye bénédictine.


saint-antoine-l-a.jpg

Saint Antoine l'Abbaye - Isère

Comme son nom l'indique, Saint-Antoine-l'Abbayes'est construit autour de son abbaye médiévale. Les maisons anciennes, à colombages ou échoppes, font également la fierté et tout le charme de ce petit village de l'Isère.


collonges-la-roug.jpg

Collonges la Rouge - Corrèze

Bâti au cœur de la Corrèze,Collonges la Rouge offre une très belle harmonie architecturale. Castels, église, halle... tous les monuments de ce village médiéval sont faits de grès rouge.


olargues-648143-218d96f.jpg

Olargues - Hérault

Ancienne cité fortifiée, Olargues est accroché à flanc de colline entre paysages méditerranéens et Massif Central.


barfleur-manche-460737-218d99e.jpg

Barfleur - Manche

Installé sur le littoral de la Manche, Barfleur s'ouvre sur un port où se mêlent les activités de pêche et de plaisance. Laissez-vous séduire par ses maisons de granit, son sémaphore et le phare de Gatteville situé à la pointe du village.


gordes-vaucluse-460701-218d9b7.jpg

Gordes - Vaucluse

Accroché au plateau du Vaucluse, Gordes domine la plaine de Cavaillon et plus largement  le Luberon. Son architecture typiquement provençale a notamment été célébrée par les artistes Marc Chagall et Victor Vasarely.


yvoire-haute-savoie-469111-218da02.jpg

Yvoire - Haute Savoie

A quelques kilomètres des célèbres stations thermales d'Evian-les-Bains et Thonon-les-Bains, Yvoire bénéficie elle aussi d'une position privilégiée au bord du lac Léman. Vous pourrez découvrir cette ancienne place forte à travers ses ruelles, longer le port le temps d'une promenade au soleil ou encore faire une pause nature dans le Jardin des 5 Sens.


lourmarin-vaucluse-467084-218da44.jpg

Lourmarin - Vaucluse

Au pied du Luberon, Lourmarin possède tout le charme provençal d'un village parsemé de fontaines et de maisons du XVIIe et XVIIIe siècles. Son château Renaissance est un haut-lieu culturel où se déroulent de nombreuses manifestations.


ainhoa-pyrenees-a.jpg

Ainhoa - Pyrénées Atlantiques

En plein Pays basque, Ainhoaaffiche fièrement ses maisons typiques, appelées Etxea. Sur les chemins de Compostelle, le village se trouve également à deux pas d'Espelette, connu pour ses fameux piments.


sant-antonino-hau.jpg

Sant'Antonio - Haute Corse

Perché à 500 mètres d'altitude sur les pentes de Balagne, Sant'Antonio est un très beau village qui attire chaque année de nombreux touristes. Les métiers artisanaux traditionnels de Corse sont à découvrir dans les boutiques du village.


bargeme-var-460794-218dad6.jpg

Bargème - Var

Plus haut village varois du haut de ses 1 000 mètres d'altitude, Bargème séduira les amateurs de vieilles pierres, à en juger par les vestiges de son château médiéval.


sainte-agnes-alpe.jpg

Sainte Agnès - Alpes Maritimes

Sainte-Agnès est un village accroché au flanc d'un éperon rocheux qui culmine à près de 800 mètres d'altitude. La vue qu'on peut y admirer sur la Méditerranée est exceptionnelle.


montsoreau-maine-.jpg

Montsoreau - Maine et Loire

Montsoreau est l'un des plus beaux sites des bords de Loire. Ses ruelles qui montent vers les sites troglodytiques et son élégant château Renaissance séduisent les flâneurs.


menerbes-vaucluse-467094-218db4b.jpg

Ménerbes - Vaucluse

Au cœur du Luberon, Ménerbes a conservé de nombreux témoignages de son passé historique. Haut-lieu de la vigne et de la truffe, la Maison de la truffe et du vin du Luberon a été créée récemment au cœur du village.


castelnou-pyrenee.jpg

Castelnou - Pyrénées orientales

Avec le Canigou pour toile de fond, Castelnou se découvre dans un cadre magnifique. Dominé par un château du Xe siècle, le village des Pyrénées-Orientales n'est qu'à une vingtaine de kilomètres de Perpignan.



Balade en France -Journées du Patrimoine-Quelques sites

Publié à 09:01 par acoeuretacris Tags : patrimoine balade
Balade en France -Journées du Patrimoine-Quelques sites

 

Château d'Ecouen, musée de la Renaissance,  Ecouen, Ile-de-France

Construit de 1538 à 1555, le château d'Ecouen a conservé une partie de son décor originel. Il est entouré d'un parc de 17 hectares, traversé de grandes allées qui partent vers un terre-plein dessiné par Hardouin-Mansart à la fin du XVIIe siècle.

Le château abrite aujourd'hui le musée de la Renaissance, où, spécialement pour les journées du Patrimoine, plus d'une centaine d'objets et œuvres d'art sont réunis pour restituer au cérémonial de la beauté à la Renaissance toute sa dimension esthétique et sociale. Nécessaires de toilette, flacons à parfums, miroirs et peignes sont replacés dans leur contexte et mis en regard de représentations peintes et sculptées.


capitole-toulouse-475187-20824e6.jpg

Le Capitole de Toulouse,Haute Garonne

Le Capitole de Toulouse vous ouvre ses portes. Direction le bureau de monsieur Le Maire, la Salle des illustres, les salles d'apparât... Symbole de la ville, ce bâtiment, dont la construction a débuté au XIIe siècle, est "Maison commune" depuis le Moyen-Âge. Le décor actuel réalisé sous la République, témoigne de la vitalité des artistes locaux et sont un véritable hymne en l'honneur de l'histoire toulousaine.


phare-l-ile-vierge-475241-208252d.jpg

Le Phare de l'Ile Vierge,Finistère

Dans la capitale des goémoniers, Plouguerneau, optez pour une visite hors des sentiers battus. Bienvenue au bâtiment de tous les records, le phare le plus haut d'Europe. Vous pourrez assister à une visite commentée du phare de l'Ile Vierge, édifié de 1897 à 1902, avec au programme tout sur sa construction et son fonctionnement.

Du haut de ses 82,5 mètres, le phare vous offrira une vue panoramique exceptionnelle.


chateau-breteuil-475246-2082565.jpg

Le Château de Breteuil,Yvelines

Un bol d'air vous attend à 35 kilomètres à peine de Paris. Le château de Breteuil, vestige vivant du XVIIe siècle, et ses merveilleux jardins vous attendent. Ici, on célèbre les Journées du Patrimoine en fanfare.

Outre la visite guidée du château et l'exposition Louis-Nicolas de Breteuil, les curieux  pourront assister le dimanche, à son traditionnel bal costumé, dédié cette année aux impressionnistes.


monastere-royal-brou-475259-208259c.jpg

Le monastère Royal de Brou, Ain

A 35 kilomètres de Mâcon, le monastère royal de Brou, bâti dans la pierre et le marbre au début du XVIe siècle par Marguerite d'Autriche, est un chef-d'œuvre du gothique flamboyant. On peut accéder à l'église, au monastère et au musée, qui abrite des collections d'art français, flamand et italien, du XVe au XXe siècle.

Des visites libres ou guidées y sont organisées sur les thèmes suivants : "La symbolique dans la peinture", "Visiter les yeux fermés", "Une construction religieuse originale" et "Il était une fois".


jardins-chateau-t.jpg

Les jardins du Château de Touvet, Isère

Dans un écrin de montagnes en région Rhône-Alpes, habités depuis 500 ans par la même famille, les jardins et le château vous ouvrent leurs portes. Vous pourrez visiter cet ensemble exceptionnel de bâtiments et de jardins classés. La forteresse médiévale a été transformée en château d'agrément au XVIIIe siècle.

Des conférences sur Nicolas Oudinot, maréchal de Napoléon 1er, et une reconstitution de la bataille de Wagram avec un plateau de figurines, seront présentées pour l'occasion.


chateau-ducs-bretagne-475306-20825d7.jpg

Le Château des Ducs de Bretagne, Nantes, Loire Atlantique

Après quinze ans de travaux et trois ans de fermeture totale, le château des Ducs de Bretagne, métamorphosé, a ouvert de nouveau ses portes au public il y a quelques mois. Un programme de restauration a fait renaître ce site patrimonial exceptionnel en plein centre ville, emblématique de l'histoire de la ville et de celle de la Bretagne.

A l'occasion des journées du Patrimoine, de nombreuses animations vous attendent. Soirée lumières, exposition "La Mer pour Mémoire", des visites en langue des signes...


saline-royale-d.jpg

La saline royale d'Arc et Senans, Doubs

Manufacture royale du XVIIIe siècle de l'architecte visionnaire Claude-Nicolas Ledoux, la Saline est un témoignage d'une industrie disparue : l'exploitation d'eaux salées.

A l'occasion de ce week-end spécial, ce site, récemment classé au patrimoine mondial de l'Unesco, présentera une exposition d'art contemporain intitulée "90", ainsi que de nombreuses visites guidées.


beffroi-lille-475331-208264c.jpg

Le Beffroi de Lille, Nord

Inauguré en 1932, le beffroi de Lille a été conçu par l'architecte Emile Dubuisson. En brique rouge et béton, il culmine à 101 mètres de hauteur.


parc-naturel-haut.jpg

Le parc Naturel de la Vallée de Chevreuse, Yvelines

Le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse a imaginé de deux circuits en vélo qui vous permettront de découvrir certaines communes de l'extension future du Parc autour d'un patrimoine commun, celui des transports.

Vous aurez également accès au Musée de Port-Royal des-Champs à Magny-les-Hameaux (avec visites guidées traduites en langage des signes pour malentendants) et au séchoir à peaux sur le canal de l'Yvette à Chevreuse.


conques-475362-208268f.jpg

Conques, Aveyron


Dans ce village, classé parmi "Les Plus Beaux Villages de France", vous pourrez admirer l'abbatiale (classée au Patrimoine mondial de l'Unesco), le trésor du village (qui renferme notamment la Majesté de Sainte-Foy recouverte d'or, de pierres précieuses, de camées et d'intailles) et enfin le Centre d'art et de civilation médiévale, où seront données des conférences.


basilique-fourviere-475375-20826c9.jpg

La Basilique de Fourvière, Lyon, Rhône

La basilique de Fourvière est accessible gratuitement lors de ce week-end dédié au patrimoine.  Visites libres ou à thème ("Fourvière dans l'Histoire, "Vitraux", "Mosaïques"), ou des visites plus insolites (sur le toit) seront à l'honneur.

Cette dernière vous offrira de poser un regard sur la Grande Tribune, les combles, le carillon, la Vierge dorée, la terrasse de Saint Michel avec l'extraordinaire panorama de Lyon jusqu'aux Alpes.


moulin-a-papier-b.jpg

Le moulin à papier de Brousses et Villaret, Aude

Si la fabrication du papier est un mystère, alors direction le Moulin à papier de Brousses-et-Villaret. Dans cet ancien moulin, installé sur la rivière appelée "La Dure", les visiteurs sont conviés à élucider les secrets de fabrication du papier.


abaye-fontevraud-475398-2082712.jpg

L'Abbaye de Fontevraud, Maine et Loire

A l'occasion des journée du Patrimoine, l'abbaye de Fontevraud se transforme en cité idéale, organisée en 5 quartiers, à travers lesquels elle questionne la société d'hier et d'aujourd'hui.

De nombreux événements font vivre ce lieu de rencontres : spectacles, concerts conférences, expositions et animations rythment la vie de cette cité, fondée en 1101.


mines-fer-segre-475422-2082737.jpg

Les mines de fer de Segré, Maine et Loire

Mais que peuvent bien cacher ces hautes silhouettes qui dominent le bois de Nyoiseau ? Les mines de fer de Segré réservent bien des surprises aux visiteurs : puits, chevalements, machines, vestiges des ateliers de broyage et usine de bouletage.

Mais aujourd'hui, les artistes ont remplacé les mineurs. L'art a élu domicile dans ce lieu, vestige du patrimoine industriel. Les visiteurs peuvent y déambuler à leur rythme.


chateau-portes-475435-208275f.jpg

Le château de Portes, Gard

Surplombant les vallées du sud du Mont Lozère, à 600 mètres d'altitude, le château de Portes se distingue par sa forme en proue de bateau, une caractéristique architecturale unique en Europe.

A l'occasion des Journées du Patrimoine, vous pourrez visionner l'exposition qui retrace la grande épopée du mouvement REMPART, une union de 170 associations locales œuvrant en faveur du patrimoine, Renaissance du Château de Portes fêtant également cette année ses 40 ans de chantiers de restauration.


hotel-ville-narbonne-475465-208277e.jpg

L'Hôtel de ville de Narbonne, Aude

Le Palais des archevêques vous ouvre ses portes. Vous pourrez assister à la projection de "Rome, l'architecture héritière et ses techniques", film extrait d'une série d'enregistrements de cours délivrés par l'école de Chaillot sur l'histoire de l'architecture.


palais-longchamps.jpg

Le Palais Longchamps de Marseille, Bouches du Rhône

Le palais Longchamps est un palais Second Empire situé dans un parc. Articulé autour d'une fontaine symbolisant l'arrivée des eaux à Marseille. Elle est reliée par une colonnade menant au Musée des Beaux-Arts (aile gauche) et au Muséum d'histoire naturelle.

Vous pourrez accéder aux visites guidées qui vous permettront d'admirer les collections de paléontologie, préhistoire, zoologie, botanique et minéralogie.


Balade en France - La côte sauvage de Quiberon -

Publié à 14:09 par acoeuretacris Tags : balade la cote sauvage de quiberon
Balade en France - La côte sauvage de Quiberon -

 

Sur cette photo figurent le château Turpault, au sud de la presqu'île de Quiberon, et les vagues qui viennent mourir sur les rochers

La Presqu'île vue d'avion

La côte sauvage s'étend sur 8 kilomètres, à l'ouest de la presqu'île de Quiberon. Paradis naturel et théâtre de spectacles grandioses, elle est la propriété du conservatoire du littoral. Photo prise depuis un avion.

La pointe du Percho

Au nord de la côte sauvage se trouve la Pointe du Percho, d'où l'on a une belle vue sur les falaises découpées, et sur Belle-Île et l'île de Groix en regardant vers le large

Orientées plein ouest, les falaises de la côte sauvage de Quiberon sont sculptées par la houle et le vent du large.

Nuage d'embruns

La côte sauvage offre parfois un spectacle impressionnant pour qui sait la photographier. Ici, pose longue sur un rocher de la côte sauvage, sous le coucher de soleil

Face à l'océan

Le panorama de la Pointe du Percho est tout simplement époustouflant.

La plage

La côte sauvage compte quatre plages mais, en raison de leur dangerosité (lames de fond), elles sont interdites à la baignade. A l'image, un surfeur brave l'interdit dans les rouleaux de la plage de Port-Blanc.

La plage de Port-Blanc à marée basse

La plage de Port Bara se situe à 1 ou 2 km au sud de celle de Port Blanc.

Aussi curieux que cela puisse paraître, des grottes existent sur la côte sauvage de Quiberon. Pas facile cependant de les atteindre et d'y jeter un œil. Mais la grotte de Port Bara est visible à marée basse.

Même par beau temps, la côte sauvage est sans cesse harcelée par les vents. La mer est toujours tourbillonnante, déchaînée, indomptable. C'est cela qui contribue au charme de l'ouest de la presqu'île...

Les sentinelles de la côte

La première sentinelle, à gauche, est l'ancien poste douanier à Port Bara, au sud de la Pointe du Percho ; la seconde est ce rocher à forme pour le moins humaine, dont on dirait même qu'il pleure. Un chef d'œuvre comme la nature nous en procure tant...

Oeillets, bruyères, violettes, genêts, armérie maritime... constituent la flore de la côte sauvage

La côte sauvage n'offre aucun répit aux rochers du littoral, sur lesquels les vagues viennent se fracasser.

La côte sauvage s'apprivoise à pied, à bicyclette ou à cheval. Autre solution : en kayak de mer...

L'ancien vivier

Le long de la côte sauvage se trouve aussi un ancien vivier (bassin), qui permettait au début du siècle de stocker entre 10 000 et 20 000 crustacés avant leur livraison. Sur la photo, au fond à droite, on distingue la "maison du vivier", où résidait le gardien. Elle a été construite dans un enfoncement de la falaise.

Le Château Turpault

Situé sur la pointe de la Lande, le château Turpault marque l'entrée de la côte sauvage. Ce manoir a été construit en 1904 par un filateur de Cholet, Georges Turpault, qui l'avait alors baptisé "le château de la mer". Propriété privée, il ne se visite pas

Le soleil à l'horizon sur la côte sauvage.


Balade en France - La Corse -

Publié à 14:49 par acoeuretacris Tags : la corse balade
Balade en France - La Corse -

 

Corse

Girolata, le golfe de Porto, la réserve de Scandola et les calanques de Piana


Les Grecs de l’Antiquité nommaient la Corse, « la plus belle ». Si l’histoire de la Corse est émaillée d’épisodes plus ou moins tragiques, son passé géologique n’en est pas moins tumultueux.
Tous les visiteurs sont subjugués par la beauté sauvage de cette île, par ses côtes tortueuses ou ses calanques rougeoyantes.
Le golfe de Porto, par son ampleur, ses couleurs et la variété de ses curiosités naturelles compose l'un des ensembles touristiques les plus prestigieux de la Corse. C’est un endroit idéal pour découvrir toutes les merveilles de l’île de Beauté dans la réserve naturelle de Scandola qui forme un ensemble avec le golfe de Porto et les calanques de Piana.


Ce site naturel a été l’un des premiers inscrits sur le Liste du patrimoine mondial de l’Unesco.


La Corse: Un passé géologique tumultueux


Le plus haut sommet de Corse, le monte Cinto, culmine à 2 710 m dans le nord-ouest de l'île, à 25 Km de la mer Méditerranée. À partir de ce point, la montagne s'étire sur toute la longueur de l'île, jusqu'au sud-est. Les sommets escarpés et les profondes vallées témoignent d'une histoire mouvementée.


corse_019-13b5164.jpg

C'est ainsi que l'on a trouvé dans les hautes montagnes corses des roches bien plus anciennes que nos continents et océans actuels, des gneiss et des schistes de la chaîne hercynienne d'origine, apparue il y a entre 400 et 500 millions d'années.


corsica_03-13b517d.jpg

Girolata. Image deFeuillu


Entre 250 et 350 millions d'années avant notre ère, du magma est remonté des profondeurs de la Terre dans cette montagne hercynienne, pour y former un gros bloc granitique long de plus de 400 km. Pendant les quelques millions d'années qui ont suivi, à l'exception d'un socle résiduel, son enveloppe a été érodée et emportée dans la Thétys, un océan des temps anciens.


corsica_012-13b519e.jpg

Côte de Bonifacio. image deTiarescott


La Méditerranée est un vestige de cette mer gigantesque.


corsica_08-13b51d3.jpg

Capo Rosso. Image de Phnk


Il y a environ 140 millions d'années, la Thétys a commencé à rétrécir lorsque la plaque continentale africaine est entrée en collision avec la plaque eurasiatique; 100 millions d'années plus tard, la Corse et la Sardaigne se sont retrouvées prises dans cet étau.


corsica_016-13b5206.jpg

Grotte à côté de Bonifacio. Image de Tiarescott


La dernière glaciation du quaternaire, dite de Würm pour les Alpes (- 80 000 ans - 10 000 ans), a également atteint la Corse. Il y a 20 000 ans environ les montagnes corses ont été recouvertes d'une épaisse couche de glace. On trouve des traces de cette période en de nombreux endroits, notamment en haute montagne, où la glace a sculpté des vallées en forme de U, les auges.


Les Calanques de Piana


Les calanques doivent elles aussi leur existence à la glaciation. Les gigantesques glaciers ont englacé une telle quantité d'eau que le niveau de la mer était inférieur de 100 m à celui d'aujourd'hui. En Corse, la glace ne descendait pas jusqu'à la côte, de sorte que les cours d'eau alimentés par les eaux de fonte et de ruissellement, ont développé une énorme force corrosive et creusé de profondes vallées dans les montagnes. Puis, lorsque les glaciers ont fondu et que le niveau de la mer est remonté, les vallées basses ont été « noyées » par la mer.


corsica_013-13b5240.jpg

Image de Tony. M


Dominant le golfe de Porto, les Calanche (pluriel du mot corse calanca : calanque) constituent un ensemble de curiosités naturelles particulièrement remarquable. Le bleu intense de la mer, la lumière souvent irréelle qui baigne la côte, la palette des oranges et des roses du granit, le relief vigoureux, justifient la réputation de ce site exceptionnel.


corsica_09-13b5263.jpg

Image de Nigel Wilson


Les formes d'érosion particulières au granit sont à l'origine de ce paysage chaotique où les blocs de rocher présentent des cavités sphériques appelées « taffoni ».


Golfe de Porto


Profond d'environ 11 km, le golfe de Porto est séparé de celui de Girolata, plus étroit et plus fermé, par l'imposant Capo Senino.
Le maestrale s'y engouffre souvent avec violence, même en été, et la petite crique de Porto, exposée de plein fouet aux lames, ne constitue pas toujours un abri sûr pour les plaisanciers.


corsica_04-13b52b3.jpg

Golfe de Porto. Image de Certassar


Le golfe doit sa splendeur aux falaises de granit rouge qui l'entourent et qui contrastent avec le bleu intense de la mer.
C’est le feldspath potassique et l’oxyde de fer qui donnent à la roche cette teinte orangée.


corsica_010-13b52de.jpg

Le mouflon (Ovis musimon) est l'unique espèce de chèvre sauvage en Europe, qui est répandu en Corse et en Sardaigne. Image de Janten


Cet ensemble fait partie du Parc naturel régional de la Corse et en constitue la fenêtre maritime. Les sites, la flore et la faune en sont donc protégés.


untitled-13b5309.png

Des cochons semi-sauvages se promènent librement en Corse.


Ainsi la côte Nord du golfe de Girolata et l'île de Gargalo abritent les derniers couples de balbuzards ; la Corse est la seule région de France à posséder encore quelques spécimens de ces splendides aigles pêcheurs.


untitled-13b533c.png

Le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) niche sur quelques pics rocheux de Corse. Image de Amkhosla


Tout autour de Girolata et de Porto, le maquis particulièrement dense offre une grande variété de plantes elles aussi sauvegardées puisque, dans le site de Girolata, les constructions nouvelles sont interdites et que seul un chemin muletier permet l'accès au golfe.


Girolata et la Scandola


A partir de 1559, Gênes assura l’administration de la Corse pendant près de deux siècles. Afin de protéger leur nouvelle conquête, ils construisirent des citadelles comme celles de Calvi ou de Bonifacio.


untitled-13b5367.png

Bonifacio. Image de Bastien Devos


On leur doit également la construction de nombreuses églises, de palais et de forts comme ceux d’Aléria, de Tizzano et celui de Porto Girolata.


Le village de Girolata est inaccessible par la route autrement que par un chemin muletier.


untitled-13b539d.png

Girolata. Image de Certassar


Les touristes y accèdent par bateau.


Saturne_parc_Scandola.jpg


La visite du parc naturel de Scandola se fait également par voie maritime. La péninsule de Scandola est l’aboutissement de l’intense activité volcanique du permien.


On peut admirer une accumulation de pics, de grottes, de falaises ou d’îlots rocheux. Le bateau vous fera pénétrer dans des calanques étroites et dans des grottes aux eaux transparentes.


untitled-13b53f0.png

C’est très certainement l’un des plus beaux paysages de la Méditerranée.


untitled-13b5455.png

Image de Feuillu


Il y a quelques années encore, la péninsule était le refuge temporaire des dernières colonies de phoques moines.
Avec l’extinction due à l’homme de cette espèce en Méditerranée, l’emblème de Scandola est passé au balbuzard pêcheur.



Balade en France - sur le littoral normand - 2 -

Publié à 12:13 par acoeuretacris Tags : balade littoral normand 2
Balade en France - sur le littoral normand - 2 -
L'archipel de Chausey, face au port de Granville.
Quartier insulaire dépendant de Granville, Chausey était un amas de granit continental avant de former le plus vaste archipel d'Europe. Selon la marée (dont l'amplitude est une des plus fortes au monde), sa surface émergée varie entre 75 et 5 000 hectares.

La Grande Île de Chausey mérite le détour. Malgré sa petite taille (45 ha), elle offre une diversité de paysages déroutante, entre criques ensablées et gros rochers noircis par les marées.

Le tour de l'île se fait très rapidement, mais il est préférable de l'entrecouper de plusieurs haltes pour profiter du lieu, de son calme et de sa beauté.
Pour vous rendre sur la Grande Île, empruntez les bateaux depuis Granville. Des départs sont programmés à intervalles réguliers tout au long de l'année.

Les falaises de Champeaux


La baie du Mont Saint-Michel s'offre toute entière aux randonneurs depuis les falaises de Champeaux

Perché en haut des falaises, entre 60 et 80 m de haut, le chemin du littoral offre un splendide panorama sur la baie du Mont Saint-Michel. Selon l'heure et les conditions météorologiques, l'image se transforme comme par enchantement. Des brumes matinales qui placent le Mont hors d'atteinte au soleil le plaçant à portée de main, des marées couvrantes aux sables à perte de vue, notre vision capte un paysage en perpétuel mouvement".

La balade peut démarrer de deux endroits. Soit de la plage de Saint-Jean-le-Thomas, avant d'emprunter le sentier du littoral.A partir de la Croix Paqueray, à Carolles, on redescend vers le sud en traversant la vallée du Lude.  On croise la première cabane Vauban, puis la seconde. Ensuite, c'est le Sol Roc et le haut de Saint-Jean-le-Thomas.


Balade en France - sur le littoral normand - 1 -

Publié à 11:20 par acoeuretacris Tags : balade littoral normand
Balade en France - sur le littoral normand - 1 -
Vue du Tréport depuis les falaises qui entourent le port
Des falaises imposantes, des panoramas étourdissants, des ports charmants et des plages oscillant entre dunes et galets : les côtes normandes raviront les marcheurs adeptes de paysages marins et variés.

Autour du Tréport

Du nord (le Tréport) au sud (Mont Saint-Michel) de la Normandie, quelques balades à réaliser le long des côtes.
Réputé pour la pêche de la seiche, Le Tréport est un délicieux port encastré entre deux immenses falaises de craie. Celles de Mers-les-Bains, au Nord, marquent la frontière entre la Picardie et la Seine-Maritime.

Dans sa partie sud, LeTréport constitue le point de départ du GR21, un chemin de randonnée qui relie le port haut-normand au Havre, à une centaine de kilomètres de là. Pour commencer la balade, empruntez le funiculaire de la ville avant de longer les falaises. Vous serez à coup sûr conquis par le panorama.

Les falaises de Criel sur Mer


Criel-sur-Mer depuis le Mont Joli-Bois

A 7 km au sud du Tréport se situe la ville de Criel-sur-Mer. Là-encore, le GR21 vous emmène sur un sentier typique de la côte d'Albatre.

Imaginez de hautes falaises blanches, recouvertes d'une épaisse couverture d'herbe verte, à peine entrecoupées par de courtes "valleuses" (brèche donnant accès à la mer).

Le Mont Joli-Bois symbolise ce type de paysage. A son sommet, on domine l'océan tout en respirant l'air marin. A ses pieds, dans la vallée de l'Yères, on vient se reposer sur les galets de Criel-Plage.

Par la suite, la balade se poursuit dans l'arrière-pays cauchois puis le long des falaises qui tombent dans l'eau de manière abrupte, à la découverte du village de Tocqueville-sur-Eu, du port de Biville-sur-Mer...

De Dieppe à Varengeville sur Mer


Rochers échappés de la falaise de Varengeville-sur-Mer
Autre balade sympa à faire sur les côtes de Seine-Maritime : celle reliant le port de pêche de Dieppe à la commune de Varengeville-sur-Mer, distante d'environ 16 km.

Il faut quitter le centre-ville de Dieppe en empruntant la route de Pourville, qui longe le littoral. Se succèdent ensuite la route des falaises, qui porte si bien son nom, puis le chemin du Corps de Garde.

Après Pourville-sur-Mer, le GR abandonne la plage et la côte des hérons pour s'enfoncer dans les terres, par le biais de la cavée des Pâtis Doux. Le chemin se poursuit jusqu'à Varengeville-sur-Mer.

A visiter le "cimetière marin où repose Georges Braque", ainsi que le "magnifique Parc des Moutiers qui domine la mer".

Entre Saint Aubin et Saint Valéry en Caux


La plage en galets de Saint-Valéry-en-Caux

De Saint-Aubin-sur-Mer à Sotteville-sur-Mer (3 km) : depuis l'extrémité sud de la plage de Saint-Aubin, vous remontez la Rue de la Mer avant de bifurquer sur votre droite, pour rejoindre la longiligne route de Saussemare. Le paysage qui suit ? "Des champs et un littoral de falaises crayeuses". A partir du moment où la route remonte dans les terres, quittez-la pour le sentier côtier et découvrez la plage de sable de Sotteville.

De Sotteville à Veules-les-Roses (4 km) : la route n'a que peu d'intérêt puisqu'elle se tient en retrait de la mer.
De Veules à Saint-Valéry-en-Caux (18 km, dont 8 de littoral) : les points forts de cette balade ? Le sentier à Douane, en partant de Veules, et les falaises qui surplombent la plage de St-Valéry.

De Fécamp à Yport


Barques posées sur les galets de la plage d'Yport

La principale attraction se situe à quelques centaines de mètres de Fécamp, dans la valleuse de Grainval. Là-bas, une minuscule plage de galets accueille la "Roche qui pleure", une source d'eau qui s'échappe de la falaise crayeuse.

Pour vous y rendre, c'est simple : longez la plage de Fécamp vers le sud, prenez la sente des douaniers puis enchaînez avec le chemin de la corniche. D'en haut, profitez du joli panorama qui se profile sous vos yeux avant de longer la falaise, toujours vers le sud.
Le chemin des falaises vous emmène jusqu'au vallon de Grainval, d'où vous repiquez vers la mer par l'impasse du Grainvallet.

Sur les falaises d'Etretat


Vue sur la falaise nord d'Etretat et sa porte d'Amont (à gauche dans l'image).

De chaque côté de la plage de galets, deux imposantes falaises crayeuses : celle d'Amont au nord (à gauche de la photo) ; celle d'Aval, connue pour sa photogénique
Aiguille Creuse, au sud.

Des sentiers escaladent ces monstrueux blocs de silex et de craie, permettant aux marcheurs d'avoir une vue imprenable sur le centre-ville, "avec ses maisons et les sculptures taillées dans le bois".

Côté falaise d'Aval, le sentier longe le golf et offre une vue grandiose sur Etretat. Le sentier redescend vers la mer après 2 km environ, ce qui vous permet d'accéder à la plage du Tilleul, bien plus tranquille que le front de mer d'Etretat même.

Autour d'Honfleur


Plage de Honfleur.

Située le long de l'estuaire de la Seine, face au Havre, Honfleur marque le début de la Côte Fleurie. Ce port de plaisance et de pêche (crevettes grises et coquilles Saint-Jacques pour spécialités) est un lieu de passage du GR223, qui relie Berville-sur-Eure à Saint-Vaast-la-Hougue.

Vous pouvez suivre ce parcours balisé pour descendre la côte du Calvados, en direction de Deauville et Trouville, ou bien quitter la ville par ses plages. Celle du Butin, puis celle de Vasouy, vous permettent de longer la Manche, à pied, loin des voitures.

A quelques kilomètres de là, près de Villerville, deux nouvelles options pour rejoindre Trouville : soit suivre la route du littoral puis celle de Honfleur, soit retrouver les chemins du GR223.

Autour de Trouville et Deauville


Corniche de Trouville-sur-Mer.

Flâner sur la corniche ou le long des larges plages de sable de Trouville et Deauville (les deux communes se touchent), tout en admirant les magnifiques hôtels et villas qui les bordent, peut vous suffire.
Mais si la curiosité vous invite à quitter les lieux, bondés en période estivale, n'hésitez pas à pousser la balade au-delà de Deauville, vers le sud.

A partir du bassin de plaisance, empruntez la promenade Michel d'Ornano, qui se prolonge par le boulevard de la mer. Une fois sorti de la ville, la visite du front de mer se poursuit grâce à l'avenue du littoral.

Vous traverserez ensuite les communes de Benerville-sur-Mer, Blonville-sur-Ville et Villers-sur-Mer, d'où vous pouvez retrouver le GR223.

Les falaises de Vaches Noires


En arrière-plan, les falaises des Vaches Noires à Villers-sur-Mer.

Vieilles de plusieurs siècles et réputées pour leurs formes insolites, les falaises des Vaches-Noires s'étendent de Villers-sur-Mer à Houlgate.

Depuis Villers, prenez la digue promenade jusqu'à l'Ecole de Voile, à partir de laquelle vous devez vous aventurer (à marée basse) sur le sable. D'en bas, vous serez surpris par la grandiosité du site, classé par le ministère de l'Environnement "d'intérêt scientifique et paysager".
Ses hautes falaises, qui s'étirent parfois à près de 100 m au-dessus des eaux, tirent leur nom des blocs de craie qui s'en sont détachés. Depuis la mer, les marins les confondaient avec les animaux qui paissent dans les prairies avoisinantes.

Un sentier balisé, au départ de l'église Saint-Martin de Villers, vous fait découvrir cet endroit depuis les hauteurs.

Autour de Houlgate


Les dunes et la plage de Houlgate, à marée basse.
De l'autre côté des Vaches-Noires, à l'est, Houlgate est une charmante cité balnéaire, avec son lot de grandes villas, de plages et de dunes.

Pour visiter les environs, et notamment profiter des points de vue qu'offrent les hauteurs de la ville, rendez-vous au parking de la petite vitesse (depuis la promenade Roland Garros, prenez la rue du Drochon). C'est le point de départ d'une balade d'environ 4 heures, qui vous fera partir à l'assaut de la corniche.

De là-bas, vous aurez un joli panorama embrassant aussi bien la Manche que l'estuaire de la Dives. Le fleuve bas-normand se jette en effet à cet endroit, formant une frontière naturelle entre les communes de Dives-sur-Mer (rive droite) et Cabourg.

Si vous préférez la plage à la corniche, partez de Houlgate en direction de ces deux villes voisines. Marchez le long de la plage puis empruntez le chemin de halage qui contourne le bassin de Port-Guillaume. Flânez ensuite sur la longue Promenade Marcel-Proust.

Autour de Ouistreham


Cabanes ouvertes l'été sur la plage de Riva Bella à Ouistreham

Point de départ pour les ferries reliant la France au Royaume-Uni, Ouistreham possède de nombreux atouts charme, à commencer par sa grande plage de sable fin.
Etendue sur plus de 3 km, la plage de Riva-Bella ("Belle-Rive" à l'origine) fait le bonheur des baigneurs à marée haute, des pêcheurs à pied quand la mer se retire, mais aussi des marcheurs, à toute heure de la journée.
Entre les chemins qui transpercent les dunes et le rivage, il y a de quoi faire. Une randonnée de 3 heures permet de visiter les lieux. Le départ se trouve à proximité de la Halle aux Poissons. Profitez-en pour pénétrer à l'intérieur de cet édifice bâti en 1992, où les produits fraîchement pêchés sont vendus tous les jours sur les 24 étals que compte le marché.

Autres curiosités marines à découvrir à Ouistreham, avant ou après votre balade : le port de pêche et la gare maritime, le musée du Mur de l'Atlantique, le phare et ses 171 marches, le chemin de halage bordant le canal de l'Orne...

Asnelles sur mer


Plage de Asnelles-sur-Mer vue depuis les hauteurs d'Arromanches-les-Bains.

La Côte de Nacre, haut-lieu du Débarquement de 1944 ; plus précisément, Asnelles-sur-Mer, là où le porte-parole du général De Gaulle et de la France Libre, Maurice Schumann, a débarqué au moment de la Libération.

Cet ancien village rural, reconverti en station balnéaire familiale, possède une belle et longue plage de sable, connue sous le nom de... "belle-plage".
Pour la balade côtière, rendez-vous à la cale de l'Essex Yeomanry : c'est le point de départ d'une petite randonnée de 2 heures, mais aussi le lieu où se trouve l'office du tourisme. Vous y trouvez les plans des promenades avoisinantes, comme celle empruntant le chemin pédestre de la "Sente au Bâtard", dans l'arrière-pays.

Vous pouvez également rejoindre le GR223, qui retrouve le littoral à partir d'Arromanches-les-Bains (commune jouxtant Asnelles), pour ne plus le quitter jusqu'à Vierville-sur-Mer, à une vingtaine de kilomètres.

Port en Bessin


A 9 km au nord de Bayeux, la commune de Port-en-Bessin-Huppain

Coincée entre deux falaises, celle du Castel à l'est et celle de Huppain à l'ouest, Port-en-Bessin coule des jours paisibles à l'abri des vagues (marines et touristiques !)
Un sentier vous mène, à l'est de la ville, vers la tour Vauban construite à l'entrée du port de pêche pour, jadis, surveiller l'arrivée éventuelle des pirates et corsaires.

De là, admirez le ballet des chalutiers se succédant dans le bassin portuaire, avant de continuer votre promenade le long des falaises.
Si vous préférez suivre des chemins balisés, rendez-vous sur le parking de la place Gaudin, dans le centre-ville. C'est le point de départ et d'arrivée d'une promenade de 4 heures conseillée par la Fédération de randonnée.
Si vous séjournez dans la commune, prenez également le temps de passer à la criée, lieu d'échanges incessants et symbole de la commune du Calvados.

De la Pointe du Hoc à la Baie des Veys


La Pointe du Hoc, théâtre du Débarquement de Normandie en 1944

A mi-chemin entre les plages d'Utah Beach et d'Omaha Beach, la Pointe du Hoc constitue elle-aussi un témoignage du Débarquement de Normandie, prélude à la libération de la France en 1944. Cette petite avancée de terre surplombe, à quelque 20 m de haut, d'étroites plages de galets coincées contre les falaises.

De là, marchez jusqu'au village voisin, Grandcamp-Maisy, par la route côtière. Le petit port, réputé pour la pêche à la coquille Saint-Jacques, se dévoilera au dernier moment sous vos yeux.

Baladez-vous sur la jetée, le long des quais, prenez le temps d'admirer les chalutiers multicolores et reprenez votre chemin, toujours plus à l'est.

Le GR223 vous emmènera ensuite jusqu'à la magnifique baie des Veys, large estuaire recueillant les eaux de quatre fleuves différents et marquant le début de la pointe du Cotentin dans sa partie orientale.

Saint Vaast la Hougue


Le port de Quinéville (en haut) et celui de Saint-Vaast-la-Hougue.

Le littoral entourant la charmante cité portuaire de Saint-Vaast-la-Hougue regorge de paysages apaisants et variés.
Au sud, partez à l'assaut des sentiers traversant bois et dunespour relier le village de Quinéville, distant d'une demi-douzaine de kilomètres à vol d'oiseau. Le tracé, sauvage, vous tient à l'écart de la route pendant la majeure partie de la balade.

Au nord de Saint-Vaast, suivez le littoral jusqu'à la pointe de Saire, repère des surfeurs et des planchistes, afin d'admirer l'île de Tatihou au loin. Ensuite, laissez-vous porter par le GR223 qui traverse les communes de Landemer et Barfleur, avant de poursuivre votre chemin jusqu'au phare de Gatteville et l'étang de Gattemare.
N'oubliez pas de visiter Saint-Vaast-la-Hougue et, si possible, Tatihou qui lui fait face. Le petit port de pêche et de plaisance marque fortement l'identité d'une ville douce et vivante à la fois.

Le sentier des douaniers


Le sentier des douaniers, chemin côtier du Cotentin


Balade en France - Les iles de Lérins -

Publié à 09:41 par acoeuretacris Tags : balade iles de lérins
Balade en France - Les iles de Lérins -
Les iles de Lérins - Cannes à l'abri du tumulte -

Au large de Cannes, les îles de Lérins offrent une sérénité et un paysage exceptionnels pour qui veut fuir l'agitation de la Côte d'Azur. Le temps d'une journée, faites escale sur les îles de Sainte-Marguerite et Saint-Honorat, réputées pour leur faune, leur flore et leur histoire

Saint Marguerite et Saint Honoras

L'archipel des Lérins se compose de deux îles principales, Sainte-Marguerite (3,2 km d'est en ouest) et Saint-Honorat (1,5 km), auxquelles sont accolés deux minuscules îlots, la Tradelière et Saint-Féréol. Le port de Cannes, qui apparaît ici en arrière-plan, n'est distant que d'un kilomètre. Plusieurs compagnies maritimes assurent les liaisons quotidiennement (20 minutes).

L'ile de Sainte Marguerite

Le Fort royal de Sainte marguerite

Construit par Richelieu, renforcé par Vauban au début du 18e siècle, le fort Royal se dresse sur la pointe nord de l'île Sainte-Marguerite. Ce bâtiment inscrit aux Monuments historiques a d'abord servi de prison d'Etat avant de devenir une geôle militaire.

Le mystérieux Masque de Fer

Paradoxalement, le plus célèbre des prisonniers enfermés dans le fort Royal... est un inconnu ! Le Masque de Fer, isolé sur l'île Sainte-Marguerite de 1687 à 1698, pourrait être un fils ou un frère de Louis XIV, ou un serviteur de Nicolas Fouquet. Pour reprendre les mots de Victor Hugo, son identité reste "un mystère vivant, ombre, énigme, problème".

Le Musée de la mer

Le fort Royal abrite désormais le Musée de la mer.

Ouvert tous les jours (sauf le lundi d'octobre à mai), il permet d'accéder à la cellule dans laquelle le Masque de Fer a croupi pendant 11 ans, mais aussi à une collection d'objets provenant d'épaves romaine et sarrazine.

Le hameau de Sainte Marguerite

La recette de la tranquillité ? Sur l'île de Sainte-Marguerite, la circulation en vélo est interdite, la circulation automobile extrêmement limitée, il n'existe qu'un seul restaurant et une dizaine d'habitations. Pour se reposer et profiter de la nature, c'est donc le lieu idéal

Le grand Jardin pour milliardaires

Au sud de l'île, une demeure retient néanmoins l'attention de tous, touristes et journalistes en tête. Il s'agit du Grand Jardin, une vaste propriété de 1,5 hectare acquise en 2008 par Vijay Mallya, milliardaire indien connu pour être le patron de l'écurie de Formule 1 Force India. Prix de la transaction : 38 millions d'euros.

Une forêt unique et luxuriante

La particularité de l'île de Sainte-Marguerite réside dans sa forêt, la seule forêt littorale de tout le département des Alpes-Maritimes. Le sol argileux qui tapisse l'île favorise une végétation dense : des eucalypsus (parmi les plus vieux d'Europe), des pins d'Alep et des chênes verts épaississent un maquis qui s'étend sur près de 160 hectares

Promenade entre terre et mer

Les marcheurs se rejouiront de parcourir le sentier botanique que l'Office National des Forêts a aménagé sur l'île. Pour faire le tour de Sainte-Marguerite, en profitant de la flore locale et en réalisant des haltes baignade, une journée n'est pas de trop. Le littoral sud est réputé pour sa beauté, la côte ouest pour son étang du Batéguier où certains oiseaux migrateurs viennent trouver refuge.

Le plateau du milieu

Les îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat sont séparées par le "plateau du Milieu" (ou "Frioul"), un bras de mer d'environ 600 m de large. L'été, les plaisanciers y trouvent un lieu de mouillage particulièrement calme et à la beauté fascinante. Malheureusement, les îles de Lérins sont régulièrement souillées par les déchets de ces derniers. Ceci est particulièrement vrai lors du Festival de Cannes, quand les yachts assaillent le périmètre.

L'ile Saint Honorat

Pour accéder à l'île Saint-Honorat, deux solutions possibles : soit repartir de Sainte-Marguerite après y avoir fait escale dans la journée, soit y aller directement depuis Cannes en embarquant sur les bateaux de la compagnie Planaria.

Propriété des Moines

L'île de Saint-Honorat porte le nom du moine venu s'y installer en 400, à la recherche de quiétude et de solitude. C'est désormais la propriété exclusive de la communauté cistercienne (Congrégation de Sénanque) qui a élu domicile là-bas.

L'ancien monastère fortifié

A la fin du 11e siècle, les moines ont entrepris de construire une tour pour résister aux attaques navales. Progressivement, la construction s'est agrandie pour devenir un monastère fortifié, dans lequel les religieux ont commencé à habiter au 15e siècle

Les attaques des Espagnols et des Sarrazins

La forteresse a beau avoir été construite pour résister aux assauts des Espagnols, des Gênois et des Sarrazins, cela n'a pas suffi. Les premiers se sont emparés de l'île Saint-Honorat en 1635. Après avoir chassé les moines, ils se sont employés à renforcer le bâtiment. Les Espagnols quitteront les lieux deux ans plus tard, vaincus par le manque d'eau

La Révolution s'empare des lieux

Après la Révolution (1789), Saint-Honorat est déclaré bien national. Le père de Mademoiselle de Sainval, une actrice de la Comédie française, s'en porte acquéreur. Ce n'est que dans la seconde partie du 19e siècle que l'île revient dans le giron des ecclésiastiques, par l'intermédiaire de l'Evêque de Fréjus.

L'Abbaye de Lérins

L'abbaye de Lérins, située juste derrière la tour, est le plus vieux monastère d'Occident encore en fonctionnement

Le chemin de ronde

Saint-Honorat s'étend sur 1,5 km de long et 400 m de large. Il est possible d'en faire le tour, à pied, grâce au chemin de ronde qui longe le littoral. Comptez de 1h à 1h30 de marche. La végétation, dense, vous apportera une fraîcheur bien agréable par temps chaud.

L'ile à chapelles

Sept chapelles sont disséminées à travers l'île. Les plus connues sont celle de Saint-Caprais (sur la pointe ouest) et celle de la Trinité (est).

Des moines vignerons

Saint-Honorat est également réputé pour les vins et liqueurs produits... par les moines ! La communauté religieuse s'emploie sur près de 8 hectares de vignes.

Un magnifique site de plongée

Les amateurs de plongée peuvent aussi se jeter dans les eaux cristallines de Lérins. Les îlots de la Tradelière et de Saint-Féréol, à l'est de Sainte-Marguerite et Saint-Honorat, sont réputés pour la richesse et la beauté de leurs fonds sous-marins


Balade en France - Curiosités - Sites naturels -

Publié à 12:09 par acoeuretacris Tags : sites naturels balade
Balade en France - Curiosités - Sites naturels -
Le Sidobre



On pourrait se croire dans un des célèbres parcs nationaux des Etats-Unis. Mais non !  Ce paysage se situe bien en France, à quelques mètres du centre de Roussillon dans le Lubéron. Il s'agit descélèbresOcres de Roussillon.


Vue sur lacs




Le belvédère des 4 lacsse situe dans le Jura. En un seul coup d'œil, on peut admirer les lacs d'Ilay, de Narlay, de Grand et de Petit Maclu.


La Corse à l'état sauvage




Le site naturel desCalanches de Pianas'étend entre Porto et Piana, soit au sud du Golfe de Porto, en Corse


Du sable à perte de vue




La dune la plus célèbre de France offre une vision presque lunaire de nos plages. LaDunedu Pilat, située à l'entrée du Bassin d'Arcachon, est une dune perchée. C'est également la plus haute dune d'Europe avec 104 m de hauteur, mais elle est constamment en mouvement, puisque le sommet oscille entre 100 et 117 m


La plus grande réserve naturelle d'Alsace




La Petite Camargue Alsaciennes'étend sur plus de 900 hectares. A quelques kilomètres de la frontière suisse et de la ville de Bâle, prairies, étangs, sources et marais font la richesse de la première réserve naturelle d'Alsace


La pointe agitée de la Guadeloupe




A l'extrême orient de l'île de la Guadeloupe, lapointe des Châteauxest une langue rocheuse déchiquetée et tourmentée qui s'enfonce dans l'océan.


Les marais salants de Guérande




Lesmarais salants de Guérande, en Loire-Atlantique, produisent chaque année près de 10 000 tonnes d'un sel naturellement riche en chlorure de magnésium et oligo-éléments. Ses bassins de faible profondeur offrent un spectacle exceptionnel.


Les volcans d'Auvergne




Du haut de ses 1 465 m d'altitude, lePuy de Dômedomine la chaîne des volcans d'Auvergne, aujourd'hui inactifs. En sommeil depuis environ 12 000 ans, c'est devenu un haut lieu du tourisme vert auvergnat


Les grottes de Choranche




Les grottes de Choranchesont situées en Isère. Depuis leur découverte en 1875, elles n'ont de cesse de séduire ceux qui les explorent. Il faut dire qu'elles dissimulent des stalactites d'une forme inédite, appelées fistuleuses


Les méandres de la Sioule




En Auvergne, on peut admirer lesméandres de la Sioule.Il s'agit d'une rivière auvergnate longue de 150 km. Pour observer le méandre le plus impressionnant, il faut se rendre sur la commune de Queuille, où on peut l'observer depuis le belvédère du Paradis


La baie du Mont Saint Michel




LaBaie du Mont-Saint-Michelest un lieu de légendes, inscrit au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 1979


Sainte Victoire, la muse de Cézanne




Au-dessus d'Aix-en-Provence, lesmassifs de Concors et de Sainte-Victoires'étendent sur 35 hectares et constituent un conservatoire de la faune et de la flore provençales.


Un petit air de Canada




Cette photo n'a pas été prise au Canada, mais bien dans le département des Vosges, près de la ville de La Bresse. Autour dulac de Lispach,il a été développé un tourisme de loisirs qui permet de profiter des bienfaits d'un grand bol d'air


La mystérieuse forêt de Brocéliande




Egalement appelée forêt de Paimpont, laforêt de Brocéliandese situe en Bretagne, dans le département de l'Ile-et-Vilaine. Elle est notemment célèbre de par ses légendes. Elle aurait, parait-il, servi de refuge à Merlin l'enchanteur. La forêt possède sans nul doute un brin de magie de par sa lumière et les couleurs qu'elle offre au petit matin.


Les falaises d'Etretat




Au nord du Havre, en Seine Maritime, se trouvent lesfalaises d'Etretat. Elles ont inspiré de nombreux artistes dont Monet et Maupassant.


Les demoiselles coiffées




Pour admirer lesDemoiselles Coiffées de Théüs,il faut se rendre dans les Hautes-Alpes. Ce sont des obélisques âgés de 30 000 ans qui peuvent atteindre 20 mètres de hauteur.


La Camargue




Il est des terres qui dépaysent. Encastrée entre les deux bras du Rhône pour mieux se protéger, la Camargue est de celles-ci. Entre ses frontières d'eau, s'étend un pays où les traditions vivaces sentent la terre, le sel et la mer. Les couleurs sont brunes, rouges ou jaunes dans ces espaces qui se font immenses.


Féérie d'eau à la cascade du Dard




Au fond du cirque de Beaume-les-Messieurs, dans le Jura, se trouve une cascade éventail, nomméecascade du Dard.


Le Canal du Midi




Le Canal du Midirelie la Garonne à la Méditerranée. Les rives du canal sont bordées par de nombreux platanes


Le Massif du Mont Blanc




Lemassif du Mont-Blancet ses vallées restent un joyau somptueux aux éclats multiples, un espace de nature unique, l'un des plus beaux de la planète.



1 2 | >>> | Dernière page