Thèmes

animaux années 50 antiquité arbres archeologie astrologie astronomie au jardin boissons bonbons bonjour bonsoir

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Préhistoire - (25)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Blogs et sites préférés

· aerin
· ange
· Anne
· arcus
· Arnaud
· Audrey
· babethhistoires
· Beatrice.
· Beatrice
· Brigitte.

Voir plus


Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Histoire - Antiquité - Divers -

Histoire - Antiquité - Divers - Le papyrus de Turin -

Publié à 10:43 par acoeuretacris Tags : histoire antiquité divers papyrus de turin
Histoire - Antiquité - Divers - Le papyrus de Turin -

 

Les cartes topographiques firent leur apparition au XVllle siècle. Mais il en existe une plus ancienne.
Connue sous le nom de Papyrus de Turin, elle est au musée égyptien de cette ville. Cette carte fut dressée en 1150 environ avant notre ère.



C'est sans conteste la plus vieille carte géologique au monde, et le souci du détail marque ce qu'on peut considérer comme les débuts de la géologie.


Haute d'environ 40 cm et large de près de 2 m, le Papyrus de Turin décrit la configuration d'un territoire, Wadi Hammamat, qui s'étend sur une quinzaine de kilomètres. Les routes, les carrières, les mines d'or et quelques constructions y figurent. L'une des routes reliant le Nil à la mer Rouge est encore en usage aujourd'hui.


Contrairement aux cartes géologiques modernes, dessinées à l'aide d'instruments très perfectionnés, les plans du Papyrus de Turin sont entièrement faits à la main.


Diverses couleurs permettent de distinguer les différentes configurations du territoire représenté. Les nuances choisies reflètent précisément les teintes du paysage: le rose et le brun qui colorent la montagne symbolisent la roche de granite rose de la région, tandis que le gris foncé et le violacé figurent la couleur de la terre dans une carrière voisine.


papyrus2.jpg


Un dessinateur de l'Antiquité, Amennakht, scribe sous le règne de Ramsès IV, en est peut-être l'auteur. II aurait également dessiné les plans du tombeau du pharaon, donnant au sarcophage la teinte acajou de la pierre utilisée pour le cercueil.

Histoire - Antiquité - Divers - Fourchettes à escargots -

Publié à 09:59 par acoeuretacris Tags : histoire antiquité divers fourchettes escargots
Histoire - Antiquité - Divers - Fourchettes à escargots -

 

Des fourchettes à escargots datant de 3000 ans avant notre ère

  

Alors que les Européens ont mangé avec les doigts et un couteau jusqu'au XVIe siècle, certaines antiques civilisations faisaient preuve, à table, d'un grand raffinement.

 

 

Les Grecs et les Romains, par exemple, fabriquèrent des cuillers en bronze, voire en argent; les Romains connaissaient en outre l'usage de la fourchette.

 

Mais ce sont les Égyptiens qui, en 3000 av. J.-C., conçurent les couverts les plus finement travaillés. Ils avaient été jusqu'à imaginer des fourchettes à escargots. 

 

Nous pensons souvent que notre société est bien plus raffinée que ne l’étaient les sociétés préhistoriques. Pourtant, exhumés en Turquie en 1961, des couverts, qui datent de l’âge de pierre, ont été utilisés à une époque qui remonte peut-être jusqu’au VIIe millénaire avant notre ère.

Histoire - Antiquité - Divers- Les plus belles femmes -

Publié à 09:08 par acoeuretacris Tags : belles femmes divers antiquité histoire
Histoire - Antiquité - Divers- Les plus belles femmes -
La naissance de Venus (Boticelli)


Les plus belles femmes de l’Antiquité

Certaines femmes ont marqué l’histoire par leur beauté exceptionnelle. Auteurs et historiens de l’Antiquité nous ont laissé des écrits qui relatent cette beauté, en mettant d’ailleurs souvent l’accent sur la perfection de leurs seins.

Il est impossible de citer toutes ces femmes mais parmi elles, certaines ont traversé l’Histoire comme symboles de séduction. C’est le cas de Cléopâtre, Phryné ou Messaline.

Phryné

Phryné était originaire de Thespies en Béotie. Elle s’est installée à Athènes en 371 avant notre ère.


Cette ancienne marchande est alors devenue une prostituée dont la grande beauté était louée par tous les hommes.


Assez paradoxalement, Phryné signifie littéralement « crapaud ». Ce surnom lui aurait été donné à cause de son teint.

Il n’empêche que ses seins étaient réputés comme étant de véritables merveilles.


Accusée d’impiété, elle était sur le point d’être condamnée quand son avocat, Hypéride, eut l’idée de dévêtir sa cliente.

Les juges, émerveillés par tant de splendeur, renoncèrent à la condamner.

Phryné devant l'Aréopage

Phryné aurait servi de modèle à Praxitèle, son amant, pour l'Aphrodite de Cnide.

Elle a inspiré de nombreux artistes du 19e siècle dont notamment Jean-Léon Gérôme et sa célèbre toile intitulée « Phryné devant l'Aréopage ».

Leontion

Leontion (ou Leontium) a vécu au IIIe siècle avant notre ère. C’était une athénienne et une philosophe réputée.


Elle fut d’ailleurs la maîtresse d’Epicure, grand philosophe grec, ainsi que de plusieurs de ses élèves.


Nous savons assez peu de choses sur cette femme. Il a été dit qu’elle était une courtisane mais cela n’est pas certain.

A l’époque, les femmes qui souhaitaient mener une vie indépendante se faisaient « courtisanes » afin de bénéficier d’une liberté refusée aux autres femmes.
L’école d’Epicure était d’ailleurs très avance sur son temps puisque les femmes ainsi que les esclaves pouvaient assister aux cours.

D’une grande beauté, Leontion peut être considérée comme la première suffragette. Indépendante d’esprit et de mœurs, elle dirigea une école de philosophie et conçut un traité dont parle Cicéron.

Aspasie de Milet

Cette amie de Socrate vivait au Ve siècle avant notre ère. Elle aussi vivait au sein d’une société où la femme n’avait aucune possibilité de s’élever dans l’échelle sociale, ni d’exercer librement un métier.

Cette femme qui a épousé Périclès devait vraiment être exceptionnelle car aucun écrit, ni aucun portrait n’est parvenu jusqu’à nous.

Pourtant, sa grande beauté et son esprit subtil ont marqué l’Histoire.

Bien que les « seins d’Aspasie » aient été pendant longtemps considérés comme un canon de beauté, il est peu probable que c’est cette perfection physique qui a autant marqué ses contemporains.

Sculpture d'Aspasie de Milet. image Khoogheem

D’après Danielle Jouanna qui a consacré un ouvrage à cette femme « Aspasie de Milet : Egérie de Périclès, Histoire d'une femme, histoire d'un mythe » :

« C'est plus certainement pour avoir tenté un enseignement nouveau, destiné plus spécifiquement aux femmes, alliant la rigueur de la rhétorique à la subtilité dans ce qu'on pourrait appeler la gestion de l'entreprise conjugale. »

Au fil des siècles, Aspasie est devenue un symbole du féminisme mais surtout une figure des relations complexes que notre société entretient avec les femmes et la sexualité.

Messaline

Valeria Messalina (25 - 48) fut la troisième épouse de l'empereur romain Claude et donna naissance à Octavie, futur empereur et Britannicus.

Impératrice, elle était réputée pour s’abandonner à toutes les lubricités. D’après Juvénal, elle entourait ses seins d’un filet d’or avant de se rendre dans les lupanars de Subure.

Buste de Messaline. (Musée du Louvre) image Christine 592 .

Ce n’est d’ailleurs pas sa conduite scandaleuse qui lui a valu d’être exécutée mais pour avoir comploté contre l’empereur.


Elle osa épouser C. Silius, qui se proposait de détrôner Claude. Elle réussit à faire périr Polybe, affranchi au service de Claude, mais Pallas la fit exécuter, ainsi que Silius.

Tous les historiens ne sont pas d’accord sur la soi-disant prostitution de Messaline. Certains ont par contre avancé l’hypothèse qu’elle souffrait probablement de nymphomanie.

Une chose est sure, Messaline était très belle.

Cléopâtre

Cléopâtre VII (Alexandrie 69 avant notre ère.-Alexandrie 30 avant notre ère.),  a été reine de 51 à 30.

Elle fut l’un des personnages les plus remarquables de la dynastie lagide, qui restaura la puissance de l’Égypte au point d’inquiéter Rome. Successivement épouse de ses frères Ptolémée XIII (mort en 47) et Ptolémée XIV (mort en 44), elle dut à J. César son autorité sur l’Égypte.

Son nom a traversé l’histoire comme synonyme de séduction. Sa grande beauté fit succomber Jules César puis Marc Antoine.

Non seulement Cléopâtre était belle mais de plus elle possédait un esprit subtil. Très cultivée, elle attirait les hommes autant pour son intelligence que pour son physique.

Cléopâtre VII . image Tiffany Silva

Très consciente de son ascendant sur les hommes, elle n’hésitait pas à utiliser tous les stratagèmes pour les envoûter.


Elle allait au devant de Marc Antoine dans une galère aux rames d’argent et aux voiles de soie rouge. Elle-même était étendue sous une tente de drap d’or, parée comme Vénus, les seins nus.

Elle a eut trois enfants avec Marc Antoine. Ce dernier fit l’erreur de joindre au royaume d'Égypte plusieurs provinces romaines d'Orient.

Au nom de l’Occident romain, Octave déclara la guerre à la reine d’Égypte. Vaincus à Actium le 2 septembre 31, Cléopâtre et Antoine s’enfuirent en Égypte, où ils se suicidèrent pour échapper au vainqueur. Cléopâtre se serait fait mordre par un aspic.

Histoire - antiquité - divers - jouets -

Publié à 13:59 par acoeuretacris Tags : jouets divers antiquité histoire
Histoire - antiquité - divers - jouets -
Chariot sumérien

Le jouet dans les civilisations anciennes

Egypte. Grèce. Amérique du Sud

C’est en Egypte que l’on a retrouvé les plus anciennes traces et représentations de l’utilisation de jouets par les enfants.

Un noble appelé Mererouka, qui a vécu vers 2 300 ans avant notre ère, a évoqué ces jeux sur les parois de sa tombe.

Les enfants de la Grèce et de la Rome Antique se voyaient également offrir des jouets. Quant aux civilisations d’Amérique du Sud, la découverte de ce qui semble être des jouets remet par la même occasion en cause l’invention de la roue dans cette partie du monde.

Jeux et jouets en Egypte

La tombe de Mererouka a été découverte dans la nécropole de Saqqarah, près du Caire actuel. Mererouka était l'homme le plus puissant du royaume en ce temps-là. Sa tombe est la plus vaste sépulture individuelle jamais construite en Egypte.

Cet homme semblait fasciné par les jeux des enfants de l'époque.

Jouet d'enfant (vers 1150 avant notre ère) Musée du Louvre

La nudité des garçons et la tresse qui pend sur un côté de leur visage sont caractéristiques de leur jeune âge.
Rien n’indique l’origine des joueurs. On ne sait donc pas si les jeunes nobles se mêlaient aux enfants des couches sociales plus pauvres.

Garçons et filles ne partagent pas les mêmes jeux. Les garçons participent à des jeux qui exigent force et adresse. Ainsi, sur les représentations, trois d’entre eux portent sur leurs bras tendus un garçonnet qui avance à quatre pattes.

D’autres garçons sont engagés dans une épreuve de force et essayent de se déséquilibrer mutuellement. Un jeu plus brutal a pour protagoniste principal un prisonnier, incarné par un joueur, qui reçoit une volée de coups de la part de ses compagnons.

Egypte ancienne. Représentation de jeux de garçons

Un peu plus loin, deux clans prennent part à un jeu qu’un égyptologue égyptien moderne a identifié au « khazza lawizza » de son enfance.

Ce divertissement s’est donc transmis aux petits égyptiens durant plus de quatre millénaires.

Deux garçons, assis côte à côte, jambes allongées et bras tendus, forment un obstacle que doivent sauter leurs adversaires. Après chaque passage, ils élèvent une main ou un pied.

Les fillettes exhibent leur agilité et leur grâce dans des danses qu’elles interprètent avec des miroirs. Elles jouent également avec des cerceaux.

Egypte ancienne. Représentation de jeux de filles

Les jouets, absents des représentations et des textes, sont connus grâce à l’archéologie. Les plus beaux exemplaires ont été réalisés par d’habiles artisans pour les enfants des nobles. C’est pour eux qu’on été réalisés les premiers jouets connus articulés et actionnés par un fil.

Jouet en ivoire provenant de la tombe de Toutânkhamon (Musée Egyptien)

Parmi eux figure un lévrier en ivoire, en pleine course, qui ouvre et ferme la gueule.

On a également retrouvé des pygmées en ivoire qui dansent ou une femme en train de broyer du grain.

Jouet en bois (Musée de la Bibliotheca Alexandrina)

Les tout-petits secouaient des hochets, des crécelles et des clochettes. Dès qu’ils commencaient à marcher, ils traînaient derrière eux des chariots ou des animaux montés sur roulettes.

Toupie provenant de la tombe de Toutânkhamon

Les jeux de société étaient très à la mode. Le jeu du serpent était un équivalent de notre jeu de l’oie.

Jeu du Mehen, un jeu de société (IIIe siècle avant notre ère) Cambridge Fitzwilliam Museum

Les enfants jouaient également aux dés et à un jeu équivalent à notre backgammon.

Dé en os d'un jeu de backgammon

Les fillettes étaient aux anges grâce aux poupées, très stylisées, en bois, en chiffon ou en terre cuite.

Poupée avec des cheveux en perle de boue (Musée Egyptien)

Les enfants des classes sociales pauvres possédaient bien sûr peu de jouets. Ils se contentaient de grossières figurines de terre crue. En fait, et n’est-ce pas le plus important, ils faisaient surtout travailler leur imagination.

Jouets et jeux dans la Grèce et la Rome antiques

A la naissance, les enfants grecs et romains recevaient des jouets qui célébraient l’évènement. Ils en recevaient également à chaque anniversaire et au Nouvel An.

Si les usages étaient proches des nôtres, par contre, le symbolisme des jouets était différent. Les crécelles ou les hochets ainsi que tous les jouets sonores étaient investis d’un rôle magique. Leur bruit était censé écarter les esprits malfaisants du bébé.

Les petits Grecs jouaient avec des jeux qui se sont transmis jusqu’à nos jours : toupies, Yo-yo, dînettes ou cerceaux.
La balançoire était également très appréciée des jeunes Grecs puis plus tard des jeunes Romains.

Jouet de la Grèce antique.

Ces enfants, comme jeux collectifs, connaissaient le saute-mouton, la mouche cuivrée (ancêtre du colin-maillard), les dés, les osselets, les jeux de devinettes.

Finalement, leurs jeux et jouets n’étaient guère différents de ceux que nous avons connus.

Le fossé est intervenu avec l’invention de l’électronique et de l’informatique. Cependant, on peut se demander si robots, consoles de jeux et jeux vidéo permettent toujours aux enfants de faire preuve de créativité, d’adresse et d’imagination.

Des jouets en Amérique du Sud ?

A Veracruz, au Mexique, des archéologues ont découvert sur des sites funéraires datant du Ier siècle avant notre ère, des petites figurines d’argile, équipées de roues.

Figurine d'Amérique du Sud. Peut-être un jouet.

On pensait jusqu’alors que les habitants du Nouveau Monde ne connaissaient pas la roue. Les charrettes ne sont apparues sur le continent sud-américain qu’après la conquête espagnole, soit 2 500 ans plus tard.

Cette découverte prouve que la roue était bien connue. Pourtant, on peut se demander pourquoi ces populations ne tirèrent aucun avantage de cette extraordinaire invention.

Jouet ou simple figurine ?

Ces statuettes datent de différentes époques. Certaines, comme celles du jaguar, pouvaient également servir de sifflet.

Elles ont toutes été découvertes dans des tombes. Elles avaient peut-être une signification spirituelle et non ludique.

Nous ne savons pas pour le moment à quel usage était destiné ces figurines.