Thèmes

animaux années 50 antiquité aquariophilie eau douce arbres archeologie astrologie astronomie au jardin boissons bonbons bonjour

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Recherchez aussi :

Blogs et sites préférés

· aerin
· ange
· Anne
· arcus
· Arnaud
· Audrey
· babethhistoires
· Beatrice.
· Beatrice
· Brigitte.

Voir plus


Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Mythologie chinoise -

Mythologie chinoise - Ao -

Publié à 10:39 par acoeuretacris Tags : mythologie chinoise Ao
Mythologie chinoise - Ao -

 

Les quatre Longwang

 

Ao est le terme générique pour les quatre Roi-Dragon qui étaient tous les sujets de l'Empereur de Jade. Chacun était responsable d'une partie de la mer.
Ao Kuang, le roi-dragon de l'Est est le plus connu surtout pour ses aventures avec le Singe, Sun Wukong, mais il est vrai que tous ont eu des problèmes avec Sun Wukong.

 

AO CHIN ou AO CHI'IN ou NGAO KIN


Il avait la charge de la partie Sud; Il était le frère de Ao Kuang. Menacé par Sun Wukong, le Singe, il a du lui donner à contrecœur son chapeau en or rouge.

 

AO KUANG ou NGAO KOUANG

 

 

C'était le plus grand et le plus important des quatre rois dragons. Il avait en charge la partie Est. Mais il n'aimait pas être dérangé par les gens venus lui demander une faveur. La demande la plus effrontée est venue probablement de l'architecte Lu-Ban, qui voulut lui emprunter son palais tout entier pour s'en servir de modèle. A la décharge de Lu-ban il faut dire que le palais de cristal était une pure merveille.
Puis vint le Singe qui après plusieurs tasses de thé et un marchandage des plus obséquieux lui demanda une arme remarquable. Il jeta son dévolu sur une énorme barre de fer qui avait séjourné un millier d'années sous la mer et pesait 13000 livres. Comme personne ne pouvait soulever cette barre Ao Kuang fut très content de s'en débarrasser car elle occupait une place considérable dans son trésor.
Après quelques inimitiés, querelles et plaintes auprès de l'Empereur de Jade lui et le Singe devinrent les meilleurs ennemis du monde.
Son fils et héritier Ao-Ping fut tué dans la terrible bataille contre Li-Nezha, où il était question de massacrer les démons et non les dragons. Ao Kuang fut si durement touché qu'il envisagea même de déposer une plainte officielle auprès de l'Empereur de Jade. Plein de fureur, il alla à la rencontre de Li-Nezha sur le champ de bataille mais il fut vaincu par ce dernier qui épargna sa vie et dans une ultime humiliation le transforma en dragon bleu.

 

AO JUN ou NGAO JOUEN.


 

Il avait en charge la partie Ouest. Lui aussi a eu des démêlés avec le Singe, Sun Wukong, et il est allé porter plainte auprès de l'Empereur de Jade.

 

AO SHUN ou NGAO CHEN

 

Il avait en charge la partie Nord. Il donna au Singe, Sun Wukong, ses chaussures de nuages.

 

CULTE

 

 

Dans la religion populaire, les Long Wang ( ou Lungwang) étaient des rois-dragons qui avaient le pouvoir de vie et de mort car ils régnaient sur la pluie, indispensable à la vie, et sur les funérailles. En tant que dieux des rivières, des lacs et des océans, ils représentaient la sagesse, la force et la bonté. Puisqu'ils contrôlaient les précipitations, durant les grandes périodes de sécheresse, les gens leur faisaient des offrandes ou des processions bruyantes qui suivaient la représentation d'un dragon.
On attribuait à la colère des Long Wang les tempêtes, le brouillard et les tremblements de terre.
Protecteurs des passeurs et des porteurs d'eau, les rois-dragons punissaient tout gaspillage.

 

 

 



Mythologie chinoise - Animaux -

Publié à 10:17 par acoeuretacris Tags : mythologie chinoise animaux
Mythologie chinoise - Animaux -

 

Dans la mythologie chinoise, l'animal chinois le plus célèbre est le dragon mais il existe d'autres animaux mythiques.

 

Ba She

Enorme serpent de couleur noire à tête jaune, capable d'avaler un éléphant dont il recrachait les os au bout de trois ans. On fabriquait des médicaments à partir de la poudre de ces os qui avait des vertus curatives pour le coeur et le ventre.

 

Fenghuang

 

 

Le phénix chinois ressemble à un faisan avec des plumes de paon. L'élément mâle du phénix s'appelle Feng. L'élément femelle s'appelle Huang. Ensemble ils représentent le bonheur conjugal.

 

Jian

Oiseau qui n'avait qu'un seul oeil et une seule aile et de fait il devait vivre en couple. C'est aussi une épée.

 

Jingwei

 

 

C'était à l'origine la fille de l'empereur Yandi qui, toute jeune, périt en mer. Transformée en oiseau aux couleurs de son maquillage, elle décida pour prendre sa revanche de combler la mer avec des petits cailloux et des brindilles et d'éviter ainsi de nouvelles noyades. La mer se moqua d'elle en affirmant qu'un million d'années n'y suffirait pas. Et l'oiseau repondit que si un million d'années ne suffisait pas elle y passerait cent millions d'années et même plus.

 

Kun

 

Enorme poisson qui vivait dans la mer du nord et qui pouvait se transformer en un énorme oiseau du nom de Peng. Il pouvait voler six mois sans se reposer.

 

Quilin

 

 

Le Quilin, une sorte de licorne, est étroitement lié à la vie de Confucius.



Mythologie chinoise - Introduction -

Publié à 10:10 par acoeuretacris Tags : mythologie chinoise introduction
Mythologie chinoise - Introduction -

 

La mythologie de la Chine s’est formée au cours des siècles par la juxtaposition d’éléments d’origines diverses : on y trouve pêle?mêle, à côté des anciennes divinités indigènes, certaines grandes figures d’origine bouddhique, qui y jouent parfois, d’ailleurs, un rôle inattendu, des héros historiques divinisés à une époque plus récente, des personnages taôistes, etc.


Comme il n’y a jamais eu d'autorité d’aucune sorte ayant charge de la religion, pour en diriger, ou tout au moins en codifier le développement, doctrine et mythologie se sont constituées sans coordination, acceptant les idées et les personnages qui frappaient le plus l’imagination populaire en divers temps, non sans contradictions et double emploi.

 

L'écriture de contes mythologiques commença durant les dynasties des Wei et des Jin (vers 220), quand des auteurs sous l'influence des idées du Taôisme et des superstitions Bouddhistes, se sont intéressés aux histoires des dieux et des fantômes.