Thèmes

animaux années 50 antiquité aquariophilie eau douce arbres archeologie astrologie astronomie au jardin boissons bonbons bonjour

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Blogs et sites préférés

· aerin
· ange
· Anne
· arcus
· Arnaud
· Audrey
· babethhistoires
· Beatrice.
· Beatrice
· Brigitte.

Voir plus


Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Parcs d'attractions -

Parcs d'attractions - Efteling - Histoire -

Publié à 09:53 par acoeuretacris Tags : parcs attractions efteling histoire
Parcs d'attractions - Efteling - Histoire -

 

Efteling est un parc à thèmes ainsi qu'un complexe de loisirs situé aux Pays-Bas, à Kaatsheuvel dans la commune de Loon op Zand. Avec pour thèmes les contes et légendes, il est un des plus importants parcs de loisirs d’Europe bien qu'il ne soit essentiellement connu qu'aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique. Étant un des parcs les plus visités d’Europe, Efteling a reçu plus de cent millions de visiteurs depuis son ouverture. Reconnu par les connaisseurs du genre comme l’un des meilleurs, c’est aussi l’un des plus anciens parcs en activité.

 

Ses racines remontent en effet jusqu'en 1935 lorsque deux clercs locaux fondent un terrain de jeux. Efteling est officiellement inauguré le 31 mai 1952 (à titre de comparaison, le premier Disneyland date de 1955), lors de l’inauguration du Bois des contes de fées, qui marque le début de son succès.

 

Hebergeur d'image

Panneau à l'entrée du Bois des Contes

 

Aussi Efteling est-il depuis lors en évolution, il s’est développé dans la durée et offre aujourd’hui une large variété d’attractions. Certaines réalisations ont été commandées à des sociétés spécialisées, tel Vekoma et Intamin AG. Mais la qualité première d’Efteling tient dans l’unité de son style : celui de l’illustrateur de contes pour enfants Anton Pieck (1895-1987), qui confère au parc son âme et son atmosphère si particulières. Efteling est innovateur dans le domaine des parcs de loisirs et il est lauréat de plusieurs prix internationaux.

 

L’origine du nom « Efteling » provient probablement d’une ferme construite au XVIe siècle dénommée « Eersteling ». La ferme a disparu, mais le hameau a hérité du curieux nom de la ferme. « Ersteling » fut modifié au fil des ans en « Essteling ». Le S gothique se prononce F ce qui transforma le hameau en « Efteling ».

 

En 1933, le vicaire Rietra et le curé De Klijn décident de fonder un centre sportif au sud de Kaatsheuvel . Le R.K. Sport- en Wandelpark est inauguré le 19 mai 1935 avec un terrain de football, deux terrains d’entraînement et une plaine de jeux. La Fondation Sportpark est créée en 1937 . Dans les années suivantes, le parc installe des carrousels, un toboggan (le plus élevé des Pays-Bas), une promenade en poneys et un vélodrome avec surface de sable . En 1949, le bourgmestre de Loon op Zand-Kaatsheuvel, M. R.J.Th. van der Heijden (1898-1981), voit dans ce complexe sportif des possibilités récréatives qui pourraient s’étendre bien au-delà des frontières de Kaatsheuvel . La même année, l’exposition De Schoen '49 (Schoen signifie chaussure) donne l'impulsion pour une nouvelle expansion du parc et de nouvelles parcelles de terrains sont achetées. L’entrée de l’exposition reste pendant longtemps l’entrée du Sport- en Wandelpark d’abord, et plus tard, d’Efteling lui-même.

 

Hebergeur d'image

Carrousel

 

La Fondation du parc naturel d’Efteling naît le 25 mai 1950. Le but de la fondation est « le développement physique et les loisirs des habitants de la commune de Loon op Zand ainsi que la promotion du tourisme dans la commune et au-delà, dans un esprit catholique ». La raison de la création de la « Fondation du Parc Naturel d’Efteling » est que l’économie locale était trop dépendante de l’industrie de la chaussure et du cuir . La commune signe pour la rénovation du parc récréatif et les travaux de terrassement commencent, ainsi que la création du « Lac ornemental » Siervijver, du lac Vonderplas (ou « Étang merveilleux » en français), de l’étang pour avirons et canoës. Des chemins sont tracés et des aires de stationnement, des courts de tennis et des terrains de sport sont construits. Le 11 mai 1951, la nouvelle aire de jeux avec son salon de thé et son magasin de souvenirs sont ouverts . Les images d’Anton Pieck apparaissent déjà. Le bourgmestre de Kaatsheuvel découvre alors le petit bois de contes construit par la société Philips à Eindhoven à l’occasion de leur 60e anniversaire . Il veut réaliser dans sa commune la même chose et fait appel à son beau-frère, le cinéaste Peter Reijnders dans cette tâche . Ils appellent ensemble le dessinateur Anton Pieck pour la conception des différentes scènes.

 

Le 31 mai 1952, le parc est officiellement ouvert avec comme attraction principale le Bois des contes (Sprookjesbos) : dix premières scènes sont conçues par le cinéaste Peter Reijnders d’après les dessins d’Anton Pieck. À l’époque, le domaine s'étend sur 65 ha et propose des étangs, des terrains de tennis et de football, un salon de thé et une aire de jeux. Les 222 941 visiteurs de sa première année payent 80 cents de florin néerlandais (36 Euro Cents) pour un billet. Le succès rapide d’Efteling est à mettre au compte de son atmosphère spécifique, due à la nature soignée de ses réalisations et plus encore au style formel qu’elles revêtent – leur architecture notamment –, le tout noyé dans un environnement très boisé. D’emblée ses concepteurs se montrent exigeants dans la conception des projets comme dans leur exécution. Le style est celui de l’artiste peintre et illustrateur néerlandais Anton Pieck, né le 19 avril 1895 à Den Helder et mort le 25 novembre 1987 à Overveen. En tout, une quinzaine de contes sont ainsi illustrés et matérialisés sous sa direction.

 

Hebergeur d'image

La belle au bois dormant du bois des contes de fées

 

En débutant ce projet, Pieck impose deux conditions : que les réalisations respectent ses dessins et que les matériaux utilisés pour la construction soient de qualité. L’emploi de matériaux traditionnels et authentiques comme la pierre et le bois sont en l’occurrence préférés à l’habituel recours aux décors de carton-pâte. « Si vous faites quelque chose, il faut le faire bien ou ne pas le faire », déclare Anton Pieck dans un documentaire sur sa vie et son œuvre . Le style d’Anton Pieck est inspiré de mondes fantastiques et de l’univers des contes merveilleux. Il illustre de nombreuses cartes et calendriers. Son style romantique, nostalgique d’un passé imaginaire, marqué par un goût pour la patine et la ruine, est la base sur laquelle presque tous les ajouts ultérieurs vont être conçus. Il conçoit encore le Diorama, l’Orgue aquatique et le personnage du Holle Bolle Gijs.

 

Hebergeur d'image

Matroos Gijs

 

L’année 1953 voit l’ouverture l’Étang de canotage (Roeivijver), qui illustre parfaitement la nouvelle Fondation du Parc Naturel d’Efteling. Une autre attraction qui ouvre cette année est la piscine, où les visiteurs se baignent de 1953 à 1989. La place Anton Pieckplein est inaugurée en 1954.  Celle-ci est une place nostalgique avec différents types de carrousels et des représentations de contes telles La Poule aux Œufs d’Or. Dans les premières années, les Pères d’un monastère voisin gagnent un cent de florin néerlandais en remplissant ses œufs. En 1954, apparaissent les petits trains à pédales (Traptreintjes, aujourd’hui Kinderspoor), conçus pour les enfants par Peter Reijnders dans un paysage animé. La même année a lieu le premier divertissement à Efteling : un petit théâtre de marionnettes . En 1956, l’un des quatre derniers « salon carrousels » (carrousel en intérieur) au monde contenant un carrousel à vapeur datant de 1895 est acheté à la famille Janvier et installé dans le palais homonyme conçu pour l’occasion ; c’est la première attraction d’importance construite en dehors du Bois des contes.

 

Hebergeur d'image

 

Holle Bolle Gijs

 

Le 9 septembre 1958 voit l’apparition d’une des signatures les plus fameuses d’Efteling : l’Insatiable (Holle Bolle Gijs), un gros personnage décliné sous une douzaine de formes dans le parc, camouflant une poubelle et gratifiant d’un « Dank-u-wel ! » (Merci beaucoup) toute personne lui mettant un papier dans la bouche.

 

Hebergeur d'image

Gijs bâillant

 

Le quinzième anniversaire d’Efteling en 1966 voit la réalisation des Nénuphars indiens (Indische Waterlelies), d’après un conte écrit par la reine Fabiola de Belgique . Celle-ci n'est pas présente à l’ouverture, mais elle rend visite à son œuvre littéraire un an plus tard.

 

Hebergeur d'image

 

Cet ajout est la plus grande création du parc pendant cette période. À partir de 1966, Efteling crée une nouvelle attraction presque chaque année . D’autres Gijs sont ensuite créés : Wagen Gijs (1967), Geeuwende Gijs (1969), Baby Gijsje (1969), Opa Gijs (1970), Moeder Gijs (1971), etc...

 

Hebergeur d'image

 

En 1968 un train à vapeur parcourt le parc, marquant les débuts de la Efteling Stoomtrein Maatschappij (Société des trains à vapeur d’Efteling), dont les quatre locomotives datent respectivement de 1908, 1911, 1914 et 1992. Le parcours ne forme pas une boucle les 16 premières années. D’autres locomotives, miniatures cette fois-ci, apparaissent derrière le carrousel à vapeur en 1971. C'est le monde réduit du Diorama qui ouvre ses portes selon le graphisme imaginaire d’Anton Pieck.

 

Tous les efforts ont été récompensés en 1972 avec la Pomme d'Or, le premier grand prix international d’Efteling pour récompenser son design, son originalité et son travail dans le domaine du divertissement. Le théâtre victorien ouvre ses portes la même année.

 

Ton van de Ven, le successeur d’Anton Pieck, entre au service d’Efteling en 1965 . Anton Pieck travaille pour Efteling jusqu'au milieu des années 1970 et laisse sa place de concepteur artistique au jeune Ton van de Ven, génie protéiforme dont il apprécie la collaboration. La première création dirigée par van de Ven est le lugubre Spookslot, inauguré en 1978 comme le plus grand château hanté d’Europe.

 

Hebergeur d'image

 

Suit alors un cortège de réalisations qui vont assurer à Efteling une renommée mondiale et valoir à leur auteur le qualificatif flatteur de meilleur « Imagineer » du monde après Disney :

 

Hebergeur d'image

le galion-balançoire Halve Maen (1982)

 

Hebergeur d'image

Piraña (1983)

 

Hebergeur d'image

l’exotique Fata Morgana (1986)

 

Après les ouvertures successives de neuf attractions s'éloignant de l’univers des contes pour diversifier le parc et cinq années de développement, Efteling revient vers ce thème qui fait aussi son succès avec cette adaptation des 1001 nuits.

 

Ensuite, sont ouvertes d’autres attractions féeriques ou fantastiques telles que :

 

Hebergeur d'image

le temple volant Pagode (1987)

 

Hebergeur d'image

le Roi des Trolls (1988

 

Hebergeur d'image

les curieux Lavanors (1990) dont van de Ven est l’auteur

 

En 1992, Efteling reçoit l’Applause Award. Après un premier moment de surprise, le Directeur Général, Paul Beck, était littéralement aux anges : « Être proclamé meilleur parc d’attractions au monde l’année même où Eurodisney a ouvert ses portes : quelle plus belle marque d’appréciation Efteling pouvait-il rêver !  »

 

Avec cette haute distinction touristique du International Association of Amusement Parks and Attractions (IAAPA), Efteling est reconnu deux ans durant le meilleur parc au monde.

 

Ensuite, Ton van de Ven crée :

 

Hebergeur d'image

le féérique Droomvlucht (1993

 

Hebergeur d'image

la démoniaque Villa Volta

 

la majestueuse entrée du parc nommée Maison des Cinq sens (1996)

 

Hebergeur d'image

le vertigineux Oiseau Roc (1998)

 

Hebergeur d'image

Théâtre Efteling (2003)

 

Brodant sur le style de Pieck, il développe et modèle Efteling selon sa vision et en fait un parc capable de se mesurer avec les références internationales du genre. Il prend sa retraite en 2003.

Parcs d'attractions - Parc Astérix - suite -

Publié à 08:42 par acoeuretacris Tags : parcs attractions astérix 2
Parcs d'attractions - Parc Astérix - suite -

 

À travers le temps

 

Ancienne zone le Moyen Âge, assemblés maintenant avec la rue de Paris.

 

Hebergeur d'image

 

C’est la première zone ayant un thème précis en dehors d’Astérix. Elle est axée sur la vie du Moyen Âge, les chevaliers, etc. Une partie couverte regroupe plusieurs artisans comme un sculpteur sur pierre, un sculpteur sur bois, un maître verrier, un forgeron ou encore un potier, qui réalisent sous les yeux des visiteurs de véritables œuvres d'art. Zone un peu particulière, se fondant dans la zone du Moyen Âge. Évolution des décors entre deux âges : XVIIe et XVIIIe siècles. Dans la partie couverte appelée la rue de Paris, on retrouve diverses animations, projections de films, boutiques, et décors dans la pure lignée de Paris au début du XVIIIe siècle.

 

Attractions

 

Transdemonium : Train fantôme thématisée sur l’an Mil.

 

Hebergeur d'image

 

Les Chevaux du Roy : Manège semblable à son grand frère, plus orienté sur un thème médiéval.

 

Hebergeur d'image

 

Nationale 7 : Circuits de tacots au travers d’une petite campagne évoquant la Route bleue.

 

Hebergeur d'image

 

Les Chaises volantes : Manèges de chaises volantes, réservées aux plus grands.

 

Hebergeur d'image

 

L'Oxygénarium : Descente de bouée dans un grand toboggan. « Ferdinand de Teffélé, à l’occasion de la Foire aux inventions de Paris, propose une machine pour prendre un bol d’air. Décontamination, expiration, arrivée aux sommets des cimes… et c’est la chute ! ». Design conçu par Farmer Studios.

 

Hebergeur d'image

 

Spectacles

 

Main basse sur la Joconde : Spectacle de cascades. Une course poursuite entre voleurs et gendarmes, avec effets pyrotechniques.

 

Hebergeur d'image

 

Le spectacle de la rue de Paris : Spectacle d'animatronics.

Ce spectacle a été supprimé de la programmation du parc en 2010. Mais un nouveau spectacle devrait le remplacer.

 

La Gaule

 

Zone reconstituant partiellement le village d’Astérix vu dans la bande dessinée. Depuis 2004, le village ouvre à partir de 12 h 30, avec une mise en scène. C’est le principal lieu où l’on peut retrouver les personnages pour les prises des photos.

 

Hebergeur d'image

 

 

Hebergeur d'image

 

 

Hebergeur d'image

 

 

Hebergeur d'image

 

Attractions

 

Epidemaïs Croisière (ex-Balade d'Astérix) : Circuit de petits bateaux faisant le tour du village, où l’on retrouve les personnages des principales aventures d'Astérix (Astérix chez Rahàzade, Astérix chez les Helvètes, etc.). Attraction à l’origine avec des automates, remplacé par des mannequins fixes en 1999.Les automates font tout de même en partie leur retour en 2010.

 

Hebergeur d'image

 

La Forêt des druides : Zone de jeux pour enfants avec toboggans, grotte magique... conçue par les deux architectes Catherine Rannou et Isabelle Devin (à l'origine du jardin des vents et des Dunes au Jardin de la Villette à Paris). Elles ont imaginé et créé les objets dynamiques (bain à brumisateur, Champignon crachant de la fumée...) et ont aménagé le jardin.

 

Hebergeur d'image

 

Les Chaudrons : Manège de type tasses avec des chaudrons.

 

Hebergeur d'image

 

Menhir Express : Attraction type flume. Voyage mouvementé à travers la forêt pour finir sur une chute d’environ quinze mètres.

 

Hebergeur d'image

 

La Trace du Hourra : Montagnes russes Bobsleigh construite par MACK Rides. Neuf cent mètres de descente pour une vitesse approchant les 60 km/h. Attraction visible depuis l’autoroute.

 

Hebergeur d'image

 

Le Grand Splatch : Circuit aquatique sur les hauteurs du rocher d’Astérix (emblème du parc, visible depuis l’autoroute) se terminant par une chute (type River Splash). Attraction remaniée en 2002 devant l’absence de tout thème et décoration durant le parcours. Ajout de jets d’eaux et autres explosions aquatiques par la société Aquatic Show. Ces effets posent de nombreux problèmes au niveau fiabilité, leur fonctionnement optimal est très rare sur l’attraction. En 2007, les fontaines tournantes ont de ce fait étés retirées. Des effets (bombes,brume...) font aussi leur retour en 2010.

 

Hebergeur d'image

 

Périférix : Mini montagnes russes construites par Zierer d'une longueur de deux cents mètres.

 

Hebergeur d'image

 

La Ronde des Rondins : Mini montagnes russes réalisées par Zierer composées d'un parcours en cercle d'une soixantaine de mètres.

 

La Petite Tempête : Bateaux tournant, montant, descendant à une vitesse folle sous l'effet de la force centrifuge. Attraction similaire aux Caravelles de Jacques Cartier à Nigloland.

 

Les Petits Chars Tamponneurs : Petite auto-tamponneuse

 

Hebergeur d'image

 

Spectacles

 

Bernard Bilis : - Nouveau spectacle de magie se déroulant dans le théâtre de Panoramix.

Parcs d'attractions - Parc Astérix -

Publié à 10:34 par acoeuretacris Tags : parcs attractions asterix
Parcs d'attractions - Parc Astérix -

 

Le Parc Astérix est un complexe comprenant un parc à thèmes et un hôtel géré par le groupe de loisirs CDA Parks depuis 2001. Le parc à thème est consacré à l’univers de la bande dessinée d'Uderzo et Goscinny : Astérix. Il est situé à Plailly, dans l’Oise, à une trentaine de kilomètres de Paris par l'autoroute A1.

 

Depuis son ouverture, le 30 avril 1989, le parc n'a cessé de gravir les échelons jusqu'à s'établir à la deuxième place des parcs français au regard de sa fréquentation. Il incarne l'exception culturelle française et est, à ce titre, régulièrement comparé à son concurrent américain Disneyland Paris, en déficit chronique. Néanmoins, depuis plusieurs années, la timidité des investissements a pesé sur la popularité du site, boudé par les ménages. La fréquentation s'érode en 2007 (1 620 000 visiteurs en 2007, soit - 4,7 %) et le complexe de loisirs est relégué à la troisième place du palmarès français, dépassé par le Futuroscope et Disneyland Paris.

 

Hebergeur d'image

Vue aérienne du parc Astérix

 

En 2008, le parc connait une hausse de la fréquentation de plus de 12 % et une progression du chiffre d’affaires de 7,54 %. Cette progression s’explique par une augmentation du nombre de jours d’ouverture (avec le lancement pour la première fois d’une saison d’hiver). Le site renoue ainsi avec une forte fréquentation, après trois années de baisse. Le parc est en train de construire un centre de conférences à destination d’une clientèle d’entreprises. Avec les vingt ans, démarrera également un vaste programme de rénovation des attractions.

 

Le parc se décompose en plusieurs parties, plus ou moins en rapport avec le monde d'Astérix.

 

Via Antiqua

 

Cette zone permet l’accès au cœur du parc. On y retrouve tous les services traditionnels, comme les points d’information, les caisses, etc. La « rue » contient également de nombreuses boutiques et points de restauration comme Le Grand Marché de Lutèce, Les Galeries Gauloises, Le Palais bonbon, Chez Rahazade, Numérobis, Gravédanlonix, Le Bon Légionnaire, etc.

 

Hebergeur d'image

La rue Via Antiqua vue depuis l'entrée du parc

 

L'Empire romain

 

Une fois sorti de la Via Antiqua, la zone se présente comme entièrement décorée sur le thème de l’Empire romain. Fidèle à la bande dessinée, on y retrouve panneaux et inscriptions humoristiques (dont un panneau indiquant Rome dans toutes les directions conformément au proverbe bien connu).

 

Hebergeur d'image

 

Attractions

 

Romus et Rapidus : Un water-ride mouvementé à bord de grosses bouées, construit par Intamin (anciennement La Descente du Styx, renommée en 2007).

 

Hebergeur d'image

 

Les Espions de César : Circuit en hauteur, où les visiteurs embarquent à bord de petits véhicules et peuvent pédaler pour avancer plus vite.

 

Hebergeur d'image

 

Le Carrousel de César : Manège thématisé sur les principaux personnages de la BD.

 

Hebergeur d'image

 

Le petit train : Jeu pour enfant

 

Hebergeur d'image

 

le Défi de César : Mad House (Ouvert depuis 2008).

 

Hebergeur d'image

 

Spectacles

 

La Légion recrute : Spectacle humoristique mêlant numéros de cirque, de magie, et de trapèze-élastique au cœur des arènes. Anciennement Les Stars de l'Empire et toujours dans l'arène après la Via Antiqua.

 

Hebergeur d'image

 

La Grèce

 

La Grèce antique est une zone aux abords de l’Empire romain. Entièrement thématisée sur le monde hellénique et sa mythologie, présentée dans le style humoristique célèbre à la bande dessinée d’Uderzo et Goscinny.

 

Attractions

 

Le Cheval de Troie : Attraction foraine de type tapis volant.

 

Hebergeur d'image

 

Le Vol d’Icare : Montagnes russes thématisées sur l’envol puis la chute du fils de Dédale, construit par Zierer.

 

Hebergeur d'image

 

La Rivière d'Elis : Paisible voyage à bord de petites bouées dans les typiques jardins grecs.

 

Hebergeur d'image

 

L'Hydre de Lerne : Attraction type octopus ou pieuvre.

 

Hebergeur d'image

 

Tonnerre de Zeus : Montagnes russes en bois d'une hauteur de trente-trois mètres et d’une vitesse avoisinant les 80 km/h, construit par Custom Coasters International.

 

Hebergeur d'image

 

Spectacles

 

Le Théâtre de Poséidon : Spectacle de dauphins et otaries.

 

Hebergeur d'image

 

Les Vikings

 

Les Vikings est une zone entourant l’étendue d’eau du parc (anciennement le grand lac). C’est un des lieux principaux où se déroule l’événement Lutèce Plage.

 

Attractions

 

La Galère (romaine) : Attraction type bateau à bascule.

 

Hebergeur d'image

 

L’Escadrille des As : Manèges de petits avions.

Le Mini-Carrousel : Carrousel pour tout petit.

Les Petits Drakkars : Manèges de petits bateaux.

Les Petites Chaises volantes : Manèges de chaises volantes réservées aux enfants.

 

Hebergeur d'image

 

Goudurix : Montagnes russes en acier, longtemps détentrices du record européen d’inversions (détrônées depuis par le Dragon Khan de Port Aventura). Sept inversions : Sept inversions : Butterfly (1: 2 inversions), Boomerang (1: 2 inversions), Looping (1), Double Corkscrew (1: 2 inversions).

 

Hebergeur d'image

Parcs d'attractions - Festyland -

Publié à 11:12 par acoeuretacris Tags : parcs attractions festyland
Parcs d'attractions - Festyland -

 

Festyland est un parc d'attractions situé à Bretteville-sur-Odon, près de Caen, en France.

 

Le parc, créé par Daniel Lair et Hervé Lebel, a ouvert ses portes le 11 juin 1989 . Fréquenté par 34 000 visiteurs l'année de son ouverture, il en accueille annuellement depuis 2005 plus de 150 000 .

 

La surface occupée par le parc est de six hectares, le long de la ligne de chemin de fer Paris - Cherbourg, auxquels s'ajoutent les trois hectares du parking relié au parc par un passage sous le boulevard périphérique de Caen, entre les sorties Bessin et Porte de Bretagne.

En 2007, le parc mobilisait 9 employés permanents, 30 salariés d'avril à septembre et 85 en juillet et août .

 

Festyland regroupe une trentaine d'attractions réparties dans plusieurs univers historiques. Les pirates sont dignement représentés dans le "Cap'tain Roc" et son bateau qui tangue, ainsi que dans "Pirata'k" et ses toboggans vertigineux.

 

hebergeur image

Cap'tain Roc

 

hebergeur image

Pirata'k

 

Plus loin, le "Drakkar Express", l'attraction phare du monde des Vikings, ravit également les amateurs de sensations fortes. A bord d'un navire viking, ils s'élancent dans un périple à toute vitesse. Mais, dans l'univers du Moyen Age, le grand Huit "1066, Spirit of Conqueror" rivalise avec les autres manèges à sensations pour garantir aux visiteurs la plus belle montée d'adrénaline. Heureusement, la belle époque permet de se détendre agréablement en famille, lors d'une balade au fil de l'eau en "Cabines" ou à bord du petit train "Paris-Granville".

 

hebergeur image

Drakkar express


hebergeur image

1066, Spirit of Conqueror

 

hebergeur image

Les cabines

 

hebergeur image

Le Paris-Granville

 

hebergeur image

Les chaises volantes

Parcs d'attractions - La Mer de Sable - suite -

Publié à 11:11 par acoeuretacris Tags : mer de sable 2 parcs attractions
Parcs d'attractions - La Mer de Sable - suite -

 

mer-sable-304858.jpg

 

Dans l'Oise, au cœur de la forêt d'Ermenonville, la Mer de Sable invite à passer une journée dépaysante au Far West. Dans le monde des cow-boys et des indiens, les attractions ne peuvent être que mouvementées. Ici, le Train du Colorado entraîne les visiteurs à la conquête du Far West. Les apprentis cow-boys affrontent alors les pentes vertigineuses du Grand Canyon. De quoi côtoyer de près les Montagnes Rocheuses !

 

riviere-sauvage-304860.jpg

 

La tumultueuse Rivière sauvage est connue pour ses eaux vives et ses courants. Il faut bien s'accrocher aux tonneaux pour résister aux redoutables rapides.

 

babouing-304862.jpg

 

Il monte et il descend... Le principe du Babouing paraît simple. Mais quand il s'élève à toute vitesse jusqu'à 8 mètres de haut, seuls les plus courageux osent s'y aventurer. Accrochés aux branches de ce drôle d'arbre, les singes en rient encore !

 

safarigolo-304864.jpg

 

Envie d'évasion, tout en s'amusant ? Goûtez aux joies d'un safari pas comme les autres. Des éléphants aux hippopotames, les explorateurs en herbe croisent des animaux de la jungle plus malicieux que dangereux.

 

carni-devore-304866.jpg

 

Cette gigantesque plante carnivore fait tourner la tête des aventuriers intrépides, pour mieux les dévorer. Gare aux secousses !

 

desert-304868.jpg

 

Depuis 1963, cette terre d'aventures propose régulièrement de nouvelles attractions et de nouveaux spectacles. En 2007, la Ruée vers l'Or est la grande nouveauté du parc.

 

raid-desert-304870.jpg

 

Le Raid du Désert est l'une des attractions préférées des tout petits. A bord de leurs buggys tout terrain, ils sont de vrais baroudeurs des sables dans ce mini Paris-Dakar. Sauter des dunes devient une partie de plaisir !

 

cycl-vent-304872.jpg

 

Le Cycl' O Vent permet aux visiteurs de s'envoler à bord d'un ULM biplace. Ils ont ainsi le rêve d'Icare à portée de main.

 

pionnier-304874.jpg

 

Si vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau de John Wayne, l'univers "Au Temps des Pionniers" est fait pour vous. Saloon, cactus, chevaux... Rien ne manque à cette reconstitution d'une ville du Far West. Même les cascades équestres sont au rendez-vous.

 

aeropostale-304876.jpg

 

Relier Paris à Caracas, c'est possible à la Mer de Sable ! A 7 mètres du sol, petits et grands goûtent aux joies de voler en avion Dakota, tels les pionniers des vols transatlantiques.

 

petits-rangers-304878.jpg

 

Les rangers entrent en action ! Juchés sur l'échelle d'un camion de pompiers qui tourne, les enfants et leurs parents ont pour mission d'éteindre une maison en flammes.

Parcs d'attractions - La Mer de Sable -

Publié à 09:31 par acoeuretacris Tags : parcs attractions mer de sable
Parcs d'attractions - La Mer de Sable -

 

Dans l'Oise, au cœur de la forêt d'Ermenonville, la Mer de Sable invite à passer une journée dépaysante au Far West. Dans le monde des cow-boys et des indiens, les attractions ne peuvent être que mouvementées. Des manèges étourdissants aux spectacles flamboyants, le parc offre un cocktail d'aventures et d'émotions très apprécié des familles. A deux pas de Paris, évasion et sensations sont au rendez-vous !

 

La Mer de Sable porte bien son nom. Cette étendue sableuse naturelle se situe sur un site géologique. En 1963, l'acteur et directeur de cirques Jean Richard s'inspire de ce décor désertique pour reconstituer l'Ouest américain. Depuis son ouverture, cette terre d'aventures propose régulièrement de nouvelles attractions et de nouveaux shows pour éblouir un public de tous âges. Dès leur arrivée à la Mer de Sable, ils partent à la conquête de trois univers différents : les "Portes du Désert", la mystérieuse "Jungle" et le voyage "Au Temps des Pionniers".

 

Les portes du Désert

 

P0711.jpg

 

Les Portes du Désert inaugurent le périple. Shérif, indiens et mexicains font revivre l'épopée de la conquête de l'Ouest. Le Raid du Désert est l'une des attractions préférées des tout petits. A bord de leurs buggy tout terrain, ils sont de vrais baroudeurs des sables dans ce mini Paris-Dakar. Les apprentis pilotes et les plus grands peuvent ensuite rejoindre le Babouing. Accrochés à un tronc, ils doivent rejoindre des singes au sommet d'un palmier. Mais quand il s'élève à toute vitesse jusqu'à 8 mètres de haut, seuls les plus courageux osent s'y aventurer. Heureusement le Village du Trappeur constitue une halte bien reposante avant de repartir dans le désert. C'est le dernier arrêt du Train des Sables, une authentique locomotive à vapeur qui sillonne les dunes de la Mer de Sable.

 

VoyagesP0714.jpg

 

La Jungle

 

Mer-de-sable-275.jpg

 

Les explorateurs doivent ensuite la Jungle des Chikapas. A bord d'un bateau, ils découvrent la forêt vierge qui dissimule bien d'autres surprises. Cette année, un parcours assez physique attend les Indiana Jones en herbe. Au menu de l'expédition : toboggans, pont de singe, toile d'araignée et murs d'escalade. Puis les voyageurs défient le Carni-Dévore, une gigantesque plante carnivore qui fait tourner la tête des aventuriers intrépides, pour mieux les dévorer. Ceux qui n'ont pas le vertige peuvent embarquer à bord d'un des avions de l'Aéropostale, à 7 mètres du sol, ou à bord d'un des ULM du Cycl' O Vent.

 

Au temps des Pionniers

 

la-mer-de-sable_251227-40ad0.jpg

 

Le Temps des Pionniers est la dernière étape du voyage et pas la plus reposante.  Saloon, cactus, chevaux... Rien ne manque à cette reconstitution d'une ville du Far West. Même les cascades et les voltiges équestres sont au rendez-vous. C'est l'occasion de retrouver la trépidante Calamity Jane et ses amis dans le spectacle plein d'humour  "Complètement à L'West". Six attractions animent également cet univers. La Ruée vers l'Or, la grande nouveauté, transportent les visiteurs sur de drôles de nacelles qui virevoltent à toute vitesse. Les fous d'adrénaline préfèrent descendre la Cheyenne River (une glissade de 20 mètres !) ou affronter les remous de la Rivière Sauvage.

 

A la Mer de Sable, petits et grands deviennent les héros de la Ruée vers l'aventure. Des distractions amusantes et variées sont au bout du chemin.

Parcs d'attractions - Nigloland - suite -

Publié à 15:16 par acoeuretacris Tags : nigloland 2 parcs attractions
Parcs d'attractions - Nigloland - suite -

 

Embarquez dans le monde féerique de Nigloland ! Ce parc d'attractions, situé près de Troyes dans l'Aube, est destiné à toute la famille.

nigloland-244205-232ba47.jpg

L'attraction vedette, le Train de la mine. Un périple vertigineux dans une mine du Far West vous ramène à l'époque de la ruée vers l'or.


riviere-244207-232ba5f.jpg

Envie de dévaler des chutes vertigineuses ? Des robustes troncs d'arbres vous entraînent dans les tumultes de la Rivière canadienne.


herisson-244209-232ba7c.jpg

Dans la langue des gens du voyage, "Niglo" signifie "hérisson". Créé en 1987 par une famille de forains, Nigloland accueille désormais plus de 500 000 visiteurs par an.


pirate-244211-232bdcf.jpg

A l'abordage... Le voyage s'annonce mouvementé sur le Galion Pirate.



montgolfieres-244213-232be06.jpg

Après un grisant décollage, les montgolfières multicolores entraînent les voyageurs dans les airs.


manoir-244215-232be3d.jpg

Un classique du parc d'attractions ! Frissonnez dans les pièces sombres et inquiétantes du manoir hanté. Des personnages peu sympathiques vous serviront de guides.


jungle-244217-232be6e.jpg

La jungle existe à deux pas de Troyes. Retrouvez cet univers exotique au gré d'une promenade sur l'eau. Elephants et crocodiles vous guetteront au détour des arbres


juke-box-244219-232bec9.jpg

Retour aux années 50 ! Grimpez dans les voitures étincelantes et virevoltez sur les rythmes Rock' N' Roll du Juke-box géant.


manege-244221-232bf1d.jpg

Comme au XIXe siècle, le carrousel et ses chevaux de bois ravissent les visiteurs.


grizzli-244223-232bf60.jpg

Gare au Grizzli! Unique en Europe, ce manège tournant combine à la fois accélérations et changements de trajectoires à toute vitesse.


180-degres-244227-232bfb7.jpg

Partez à la découverte de la Planète 180°! Cette immense bulle abrite un écran gigantesque projetant des images à 180 degrés. Paysages à perte de vue et émotions fortes : vous êtes au cœur de l'action.


enchantee-244229-232c013.jpg

Calme et détente règnent sur le voyage tout en douceur de la Rivière enchantée. Laissez-vous bercer par ses eaux et le parfum de ses fleurs.


dinosaures-244231-232c052.jpg

Après la jungle, l'aventure préhistoriquevous attend à Nigloland. Mais prenez garde aux terrifiants
dinosaures !


poucet-244233-232c090.jpg

Petits et grands suivent les traces du Petit Poucet et tournoient gaiement dans une des attractions les plus populaires du parc.


express-244235-232c0f6.jpg

La grande nouveauté 2007 ! Le Schlitt' Express vous fait redécouvrir les joies du grand Huit. Un manège idéal pour vivre des sensations fortes en famille.


nigloshow-244237-232c12f.jpg

Nigloshowest le clou de la fête à Nigloland. Ce spectacle plein de surprises change avec les saisons mais le plaisir des spectateurs reste le même.

Parcs d'attractions - Nigloland -

Publié à 11:09 par acoeuretacris Tags : parcs attractions nigloland
Parcs d'attractions - Nigloland -

 

Dans l'Aube, à deux pas de Troyes, Nigloland est le parc à thème préféré des familles. Depuis 20 ans, attractions classiques et innovations technologiques composent la recette du succès du "pays des hérissons".
Des montagnes russes ultra-rapides aux manèges féeriques, des spectacles pour enfants aux chutes d'eau artificielles, laissez-vous séduire par le monde de "Niglo", le petit hérisson.


pr-niglo-232ae58.jpg


Créé en 1987 par une famille de forains, Nigloland invite à un voyage dans un pays magique : "le pays des hérissons". En effet, "Niglo" signifie "hérisson" dans la langue des gens du voyage. Le parc s'étend le long de la rivière Landion, bordée d'arbres centenaires de la forêt d'Orient. Nigloland jouit ainsi d'un cadre naturel propice à de multiples activités à partager en famille ou entre amis. Naviguer au fil de l'eau, flotter dans les airs, descendre en chute libre… tout est possible à Nigloland !



Une trentaine d'attractions sont ainsi réparties dans trois univers : le Village Rock' N' Roll, le Village canadien et le Village merveilleux.



Le village Rock' N' Roll


index-232b739.jpg

Le quartier Rock' N' Roll s'affirme comme le lieu privilégié des sensations fortes. Inspiré de l'univers trépidant des Etats-Unis, il propose un voyage vertigineux dans l'espace avec le Spatiale Experience, une danse endiablée en virevoltant au rythme du Juke-Box et un périple animé dans les jeux de Hollywood Boulevard ou sur la Route 66.


Le village Canadien

index-232b771.jpg

Au Village canadien, le dépaysement est assuré ! Le Train de la Mine, l'attraction phare de cet l'univers, entraîne ses passagers dans une aventure à sensations au cœur du Far West. Les chutes de la Rivière canadienne  suscitent également bien des émotions fortes. Mais ces attractions, qui ont fait pendant longtemps le succès de Nigloland, sont désormais concurrencées par le fameux "Grizzly", un manège tournant unique en son genre en Europe.


Le village Merveilleux

Changement de décor dans le Village merveilleux, où les visiteurs retrouvent les classiques des parcs à thèmes. Le Manoir Hanté reste un repère inquiétant de terreur et de magie noire. La Rivière enchantée  et les Montgolfières sont idéales pour les familles. Ce monde rempli de fantaisie ravit les petits comme les grands.

index-232b877.jpg

Le manoir hanté

Le parc familial propose pour son vingtième anniversaire trois nouveautés : la Ronde des canards pour les plus jeunes, le "Deudeuche show", un spectacle automobile comique et le Schlitt' Express, un grand Huit accessible aux enfants. Il faut juste mesurer un mètre de hauteur pour en profiter.

images-232b948.jpg

Le Schlitt Express

Nigloland s'adapte à tous les âges et à toutes les envies. Le parc d'attractions satisfait ainsi les adeptes de sensations fortes et les amoureux de mondes imaginaires.

Parcs d'attractions - Disneyland Paris - 2 -

Publié à 14:34 par acoeuretacris Tags : parcs attractions disneyland paris 2
Parcs d'attractions - Disneyland Paris - 2 -


"A tous ceux qui viennent se joindre à nous dans ce lieu d'enchantement, bienvenue. Il était une fois un conteur du nom de Walt Disney qui, s'inspirant des plus grands contes européens, se servit de son talent pour les partager avec le monde. Il imagina un royaume magique où ses histoires prendraient vie et l'appela Disneyland. Aujourd'hui, son rêve est de retour dans les pays qui l'ont inspiré. Le parc est dédié à tous les jeunes de cœur et d'esprit, avec le vœu qu'il devienne source de joie et d'inspiration pour le monde entier." C'est par ces mots gravés à l'entrée de Disneyland que les visiteurs sont conviés à pénétrer dans le monde magique de Disney.


disneyland-paris-307972-218570a.jpg

Vous aimez les sensations fortes ? Les univers délirants ? Alors direction Marne-la-Vallée, en région parisienne. C'est ici que Disney a installé son royaume en 1992. Depuis, il n'a cessé de s'agrandir et de s'enrichir d'attractions plus surprenantes les unes que les autres.


fete-mickey-403165-2185725.jpg

Du 4 avril 2009 au 7 mars 2010, Mickey était à l'honneur à Disneyland Resort Paris. Il conviait petits et grands à venir faire la fête avec lui et ses amis. Au programme : spectacles, parades et une nouvelle attraction "Playhouse Disney".


space-mountain-2-307974-2185756.jpg

Dans le parc Disneyland, Space Mountain 2 fait partie des attractions les plus prisées par les visiteurs, amateurs de sensations fortes. A bord d'une navette, les passagers sont envoyés aux confins de l'espace. Un voyage qui promet d'être mouvementé.


cars-.jpg

Il y a deux parcs à Disneyland Resort Paris : Disneyland et Walt Disney Studios. Ce dernier propose de s'immerger dans l'univers du cinéma et de la télévision.  Le Cars Quatre Roues Rallye convie les plus petits à revivre la course des bolides vrombissants du film d'animation de Pixar.


cabane-robinson-307978-21857a5.jpg

Il y a cinq pays à explorer à Disneyland : Adventureland, Frontierland, Main Street, Discoveryland et Fantasyland.  Ceux qui ont envie de jouer les Robinson Crusoe, rendez-vous à la cabane perchée dans un arbre d'Adventureland.


it-s-.jpg

A Fantasyland, "It's a small world" propose d'embarquer pour une croisière autour du monde. Elle présente 281 personnages Audio-Animatronics, ainsi que 48 jouets et 247 accessoires animés.


studio-tram-tour.jpg

A Walt Disney Studios, les visiteurs peuvent découvrir la magie des effets spéciaux. Le Studio Tram Tour propose une visite des coulisses du tournage du film d'action "Catastrophe Canyon".


mad-hatter-s-tea-cups-307984-218582c.jpg

Mad Hatter's Tea Cupsest une des attractions préférées des petits. Des tasses géantes les font virevolter. De quoi perdre le nord !


monstres-cie.jpg

Lorsque l'on se balade dans les différents parcs, il n'est pas rare de croiser des personnages Disney sur sa route. Ici, le Yéti et la fouine de Monstres & Cie posent pour les photos !


walt-disney-studios-307988-2185885.jpg

Walt Disney Studiosest le deuxième parc à thèmes à avoir ouvert ses portes au sein de Disneyland Resort Paris. En mars 2002, le "studio des rêves" a accueilli ses premiers visiteurs. A l'époque, 9 attractions étaient proposées au public.


chateau-belle-boi.jpg

On ne peut pas le rater. Tous les chemins mènent au château de la Belle au Bois Dormant.Chaque soir durant l'été, il est illuminé par un feu d'artifice.


crush-s-coaster-307992-21858d6.jpg

Crush's Coasterest une des nouveautés 2008 de Walt Disney Studios. Inspiré du film "Le Monde de Némo", cette attraction emmène les visiteurs dans un tourbillon d'aventures.


orbitron-307994-21858ed.jpg

L'Orbitronse situe à Discoveryland. Ce manège  propose un petit tour  dans les airs.


indiana.jpg

A bord d'un train à grande vitesse, les visiteurs jouent les aventuriers. Les voilà propulsés dans Indiana Jones et le Temple du Péril.


labyrinthe-d-alic.jpg

Retrouvez dans le labyrinthe de Fantasyland tout l'univers d'Alice aux Pays des Merveilles.


phantom-manor-.jpg

Les visiteurs sont conviés à découvrir les étranges habitants de cette mystérieuse bâtisse du XIXe siècle qui surplombe Frontierland.


production-courtyard.jpg

Des cris se font entendre très régulièrement au Walt Disney Studios. Pas d'inquiétude, ce sont juste les clients du Hollywood Tower Hotelqui franchissent la Quatrième Dimension.


parade-disney-.jpg

La Parade Disneyest un des rendez-vous très attendus par les visiteurs qui viennent passer la journée au parc. Les petits s'installent le long de Main Street afin d'admirer les personnages de Disneyland défilant sur le char à l'image de leur univers.


big-thunder-.jpg

Entre franches rigolades et cris de frayeurs, le train fou du Big Thunder Mountain propose un voyage explosif.


stitch-live-.jpg

Les fans de Stitch ont rendez-vous à Walt Disney Studios pour discuter et plaisanter avec lui. Une attraction interactive.


malefique-.jpg

Il est possible de monter au premier étage du château de la Belle au Bois Dormant. Les murs font échos à l'histoire d'Aurore, des trois marraines-fées sans oublier l'effrayante Maléfique. Attention au dragon tapi dans sa grotte.


armageddon-.jpg

A l'entrée de l'attraction Armageddon, les visiteurs peuvent admirer le Scarabé. Conçu par 50 créateurs spécialistes des effets spéciaux, cet engin a pour mission de combattre l'astéroïde antagoniste d'Armagedon.


toontown-.jpg

Dans la partie Toon Studiode Walt Disney Studio, les diverses attractions ont pour dessein de dévoiler les secrets de l'art de l'animation.

Parcs d'attractions - Disneyland Paris - 1 -

Publié à 09:51 par acoeuretacris Tags : disneyland paris 1 parcs attractions
Parcs d'attractions - Disneyland Paris - 1 -
Disneyland Paris, anciennement Euro Disney Resort et Disneyland Resort Paris, est un complexe touristique et urbain de 22,30 km2 (2 230 ha) situé en sa majeure partie sur la commune de Chessy (département de Seine-et-Marne), à trente-deux kilomètres à l'est de Paris. Le complexe touristique comprend deux parcs à thèmes – le Parc Disneyland  et le Parc Walt Disney Studios – ainsi que des hôtels et un golf, tandis que le complexe urbain intensifie le tissu du secteur 4 de Marne-la-Vallée au travers du Syndicat d'agglomération nouvelle du Val-d'Europe . Le site est favorisé par de nombreux transports, dont une gare TGV subventionnée par l'État français et inaugurée le 31 mars 1992, une prolongation de la ligne de RER A, financée par la région, et des infrastructures routières comme la bretelle de liaison avec l'autoroute A4.

Le complexe est exploité par la société Euro Disney SCA détenu à 39 % par la Walt Disney Compagnie mais la structure financière autour de la gestion et de l'exploitation de Disneyland Paris est très complexe. Euro Disney SCA a développé à l'image du complexe de Walt Disney Resort, de nombreuses activités autour de ses deux parcs à thèmes. On peut noter le centre commercial Val d'Europ, le centre d'affaire Arlington Business Square et le projet Villages Nature avec Pierre et Vacances.

En 2009, le chiffre d'affaires s'établissait à 1,23 milliard d'euros, soit une baisse de 7 % par rapport à 2008.


Le complexe

Le nom du complexe a changé à plusieurs reprises :

  • Euro Disney Resort à l'ouverture le 12 avril 1992, jusqu'en 1994, même si les campagnes publicitaires ne citaient que le nom d' Euro Disney ;

 

  • Disneyland Paris , à partir du 1er octobre 1994 afin de mieux situer et identifier la destination, même s'il était identique au nom du parc à thème Parc Disneyland ;

 

  • Disneyland Resort Paris, du 1er janvier 2002 à septembre 2009, afin de positionner la destination comme un lieu de séjour sur plusieurs jours, notamment avec l'ouverture du second parc Walt Disney Studio le 16 mars 2002 ;

 

  • Disneyland Paris, de nouveau, depuis septembre 2009, même si ce nom est réapparu, dès mai 2009 pour désigner le site dans le rapport financier semestriel 2009.

disneyland-paris-at.jpg


b34b2669dcd08db47.png


Les éléments du complexe

Le complexe comprend actuellement :
  • Parc Disneyland, un parc à thème de type royaume enchanté ;
  • Parc Walt Disney Studio, un parc à thème sur les coulisses du cinéma et de l'animation ;
  • Disney Village (anciennement Festival Disney), un espace commercial de divertissement et d'animation ;
  • le Golf Disneyland de 27 trous ;

27821.jpg


* six hôtelsDisney

2420311069_small_3-2183b79.png

* Disney's ranch Davy Crockett, ranch équipé de bungalows de trappeur dans une forêt et d'emplacements pour camping-cars

1102904_5_b-2183a1e.jpg


Organisation du pôle touristique

Le complexe s'organise en grande partie dans un cercle routier baptisé Boulevard Circulaire, situé au nord du domaine de 22,30 km2 (2 230 ha). Le domaine avait jusqu'en 2010 une superficie de 19,43 km2 (1 943 ha) et a été agrandie suite à l'intégration du projet Villages Nature. C'est dans ce cercle que se trouve la plupart des éléments constituant le complexe. Le centre de « gravité » du complexe n'est pas celui du cercle mais se trouve à 500 m au nord-ouest sur l'axe autoroutier provenant de l'A4 et appelé Avenue Paul Séramy. Cette longue avenue en ligne droite permet comme à Walt Disney World Resort de voir au loin le château du royaume enchanté, seul le Disneyland Hôtel Hôtel masque le bas de l'édifice.

castle-2183ab4.jpg

Autour de ce centre de gravité se trouvent :

  • au nord-ouest, les Fantasia Gardens au pied du Disneyland Hôtel marquant l'entrée du parc Disneyland ;
  • à l'ouest, la Place des frères Lumières, marquant l'entrée du parc Walt Disney Studios ;
  • au nord, la gare de RER (une verrière surplombe les voies) et la gare de TGV, avec, juste devant, un bâtiment pour l'office de tourisme, construit en 2001 ;
  • au nord-est, le long de la gare TGV, la gare de taxi et de bus (interne, aéroport et banlieue) ainsi qu'un passage piéton menant au parking de 11 200 places avec, au début de ce chemin, l'aire de pique-nique ;
  • à l'est, l'entrée du Disney Village puis, de l'autre côté, le lac Disney encadré par plusieurs hôtels ;
  • au sud-est, le cinéma Gaumont du Disney Village, avec sa salle IMAX, zone qui servira à agrandir le Disney Village ;
  • au sud, un parking concédé à Vinci Park qui marque la première étape de l'extension du Disney Village, avec, entre ce parking et le cinéma, une esplanade qui permet de prolonger l'avenue Paul Séramy.
p1010547-2183b2f.jpg

Fantasia Garden

Les parcs à thèmes se situent sur la gauche de l'avenue tandis que les hôtels sont sur la droite. Mais les marques des problèmes financiers de Disney sur l'organisation actuelle du complexe sont profondément visibles. Ainsi le centre commercial Val d'Europe, qui a du être construit pour apporter de l'argent et une source de revenus à Euro Disney SCA, est construit dans le périmètre du boulevard circulaire, à l'origine prévu pour ne contenir que des éléments de « magie Disney ». Plus au sud l'Arlington Business Square est une zone à vocation de bureaux.
Au sud de l'autoroute se trouve le camping Disney's Ranch Davy Crockett ainsi que Village nature.

Dans les débuts du projet d'Euro Disney Resort, un troisième parc à thème avait été évoqué, du type EPCOT/westCOT ou autre, mais la disposition actuelle des éléments ne semble pas en faveur de ce projet sauf en construisant un système de transport. Seul deux zones sont disponibles : le quadrant sud-est du boulevard circulaire ou l'extrême nord-est du complexe près des hôtels partenaires. D'après les « habitudes » des parcs Disney, le moyen de transport utilisable est le monorail mais ce dernier devra desservir le « centre de gravité » du complexe où l'espace manque pour une telle infrastructure. La convention entre Euro Disney SCA et l'État français qui devait arriver à échéance en 2017 a été prolongée jusqu'en 2030. D'ici là les imagineers ("ingénieurs de l'imaginaire", le terme imagineers résultant de la contraction des mots "imagination" et "ingénierie") de Disney auront le loisir de trouver des idées et des solutions.


Les coulisses


Le complexe possède un ensemble de services regroupés pour les deux parcs. Cet ensemble est appelé « backstages ».
Ainsi le service des costumes (Costuming) est situé entre les deux parcs, derrière le Disneyland Hotel, et était l'une des parties de l'attraction Studio Tram Tour-Behind the magic. Il existe aussi :
  • un service de maintenance qui assure le bon fonctionnement des parcs ;
  • un service horticulture dont les serres sont situées derrière l'attraction "It's a Small World;
  • un parcours d'entraînement pour Moteurs...Action! Stunt Show Spectacular derrière Star Tours avec une casse ;
  • un bâtiment de stockage pour les chars des parades situé entre les serres et la casse ;
  • un hangar pour les trains situé derrière Indiana Jones et le temple du péril ;
  • un haras avec un manège derrière le Chaparral Theater ;
  • un entrepôt de 300 m de long et 110 m de large (au maximum) pour les denrées alimentaires et les objets en vente dans les boutiques ;
  • un entrepôt de 250 m de long et 90 m de large pour l'entretien des équipements, décors... ;
  • deux pistes d'atterrissage pour hélicoptère derrière Star Tours (à côté de la casse) et sur le parking du bâtiment "Hercules" ;
  • un centre de congrès à côté de Star Tours ;
  • un terrain de football
  • de nombreux restaurants d'entreprise
  • plusieurs stations d'essence
  • un lieu de vie pour les salariés (pressing, écrivain public...)
  • un centre télévisuel comprenant
    • un centre de diffusion de programmes par satellite (Disney Channel)
    • un studio professionnel d'enregistrement et de mixage audio
    • un studio de tournage et de montage vidéo

star-tours-2183c77.jpg

Star Tours