Paques

Bonjour et bon week end de Pâques à tous...

Publié à 08:52 par acoeuretacris Tags : paques
Bonjour et bon week end de Pâques à tous...

 

 

"Le printemps est la plus belle saison... C'est celle de Pâques et de la Résurrection."


Puisse Pâques vous apporter paix et sérénité, et vous permettre de vous émerveiller devant le miracle de la vie.

 


 


hebergeur image



Bon week end...

Publié à 22:22 par acoeuretacris
Bon week end...

 

 

 

 

En cette belle saison,
Le soleil fait danser
Ses doux rayons,
Et le vent aime chanter
Une tendre chanson...

 

C'est le grand réveil
Miraculeux de la nature,
Qui émerveille par la beauté
De sa verdure,
La pureté d'un ciel d'azur,
Et qui est un appel
À une vie nouvelle! 

 

Gifs Pâque

La Pâque juive : Pessa'h

Publié à 12:00 par acoeuretacris
La Pâque juive : Pessa'h
La fête juive de Pâque est l'une des fêtes les plus importantes dans la religion juive, elle commémore la sortie d'Égypte, la naissance d'Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l'asservissement de l'homme par l'homme. D'après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa'h) chaque juif à le devoir de se considérer comme s'il était sorti lui même d'Égypte.

Pessar'h dure 8 jours du 15 au 22 Nissan. (voir le calendrier juif)
Pessa'h s'appelle aussi la fête des Matzoth. Les matzoth sont des galettes de pâte non levée qui sont consommées durant la fête en souvenir du pain non levé emporté par les hébreux à la sortie d'Égypte. Durant la fête de Pessa'h toute pâte levée (appelée 'Hamets) est interdite, les juifs ne doivent même pas en posséder.

Les temps forts
Le jeûne des premiers nés
La dernière plaie d'Égypte était la mort de tous les premiers nés mâles. Seuls les habitants qui avaient tracé une marque sur le linteau de leur porte étaient épargnés. La veille de Pessa'h un jeûne des premiers nés mâles est observé.

La chasse au 'Hamets
Le hamets désigne tous les produits à base de l'une des cinq céréales :

blé
orge
avoine
épeautre
seigle
qui subissent un processus de fermentation.

Dans toutes les maisons juives, la semaine qui précède Pessa'h donne lieu à un grand nettoyage et à une chasse au 'hamets. Tout le 'hamets doit être donné, détruit ou vendu.

La veille de Pâques, toute la famille recherche les dernières miettes éventuelles de 'hamets.

Le Seder
C'est une obligation de se réunir les deux premiers soirs de Pessa'h pour raconter en détail le récit de la sortie d'Égypte et d'y associer un rituel permettant la transmission orale de la signification de la fête. Le livre qui rassemble le rituel et les textes qui sont récités ce soir là s'appelle la Hagada.

Le Séder de Pessa'h est très précis et minutieusement réglé, voici les temps forts du Seder :

Le plat du Seder
La Pâque juive est l'une des fêtes les plus importantes dans la religion juive, elle commémore la sortie d'Égypte, la naissance d'Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l'asservissement de l'homme par l'homme. D'après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa'h) chaque juif à le devoir de se considérer comme s'il était sorti lui même d'Égypte.

La composition du plat du seder est précise et très symbolique, chaque aliment est associé à un évènement marquant de la sortie d'Egypte.

Le plat de seder comprend :

Les 3 matsot
Les oeufs et l'os
Les herbes amères : maror et la laitue
Le harosset

Les 3 matsot :
Les matsot symbolisent la précipitation du peuple juif qui a du partir sans attendre que le pain soit levé. Il faut 3 matsot :

2 pour les 2 pains des jours de fête
1 que l'on coupe en 2 pour symboliser la séparation de la Mer Rouge en deux
D'après la tradition juive les trois matsot symbolisent les trois patriarches : Abraham, Issas, Jacob. D'après la Cabale, ces trois matsot sont le Cohen, le Lévi et Israël qui symbolise l'unité du peuple juif. La consommation des matsot est obligatoire

Les oeufs et l'os
L'oeuf symbolise le cycle de la vie : la vie - la mort

L'un des oeufs associé à l'os de mouton symbolise le sacrifice fait au temple.

Les herbes amères : maror et la laitue
Les herbes amères sont là pour rappeler le sort des hébreux tenus en esclavage, et la laitue symbolise le fait que Dieu a eu pitié de son peuple et qu'il la fait sortir d'Égypte.

La consommation du maror est obligatoire

Le harosset
Le harosset est un mélange de noix, figues, grenades, dattes, pommes et vin rouge, il symbolise les briques d'argiles que devaient fabriquer les juifs esclaves en Égypte.

L'agneau de Pâques dans la fête juive

Pour symboliser sa foi, chaque famille du peuple hébreu avait sacrifié un agneau avant de traverser la Mer Rouge. La dernière des dix plaies d'Egypte dont parle la Bible, prédisait que tous les premiers nés mâles seraient tués par l'Ange Exterminateur durant la nuit du 15 Nissan (premier jour de Pessa'h ).

Dieu avait alors ordonné à Moïse de faire immoler un agneau mâle par famille, dont le sang préserverait de la mort lors du passage de l'Ange Exterminateur (avec une branche d'hysope, les hébreux marquaient du sang recueilli le linteau des portes de leurs maisons). Pendant la nuit pascale, l'Ange Exterminateur tua les premiers nés égyptiens et épargna les premiers nés hébreux .


L'agneau de Pâques, l'agneau pascal

Publié à 12:00 par acoeuretacris
L'agneau de Pâques, l'agneau pascal
L'agneau est l'un des symboles de Pâques, la première référence est bien entendu la référence biblique "Abraham sacrifiant un agneau à la place de son fils"

Dans la religion chrétienne comme dans la religion juive, l'agneau à une place très importante et symbolique. Si l'agneau est très important dans les deux religions il n'a pas du tout la même signification.

Dans la religion juive, l'agneau de Pâques rappel la traversée de la Mer Rouge tandis que dans la religion chrétienne il symbolise le Christ ressuscité.

L'agneau symbole de Pâques dans la religion chrétienne, est l'une des représentation de Jésus-Christ L'agneau pascal symbolise parfaitement les notions d'inocence et d'obéissance. L'agneau pascal est la représentation symbolique du sacrifice fait par Abraham à la demande de Dieu. L'agneau représente sa soumission à la volonté de Dieu puisqu'il était prêt à sacrifier son propre fils si Dieu l'exigeait. L'agneau est traditionnellement invité à la table de Pâques puisqu'il est le souvenir de ce sacrifice et de cette obéissance à Dieu. Selon les pays et les traditions chrétiennes, la consommation de l'agneau est plus ou moins importante et plus ou moins intégrée au rituel de Pâques.

Dans les deux religions, l'agneau est présent sur la table du repas de la fête de Pâques.

Pâques : quelques traditions du monde

Publié à 12:00 par acoeuretacris
Pâques : quelques traditions du monde
Les traditions de Pâques ne sont pas toutes identiques dans le monde et en Europe. Généralement les oeufs sont apportés par l'un des symboles de Pâques : lapin, lièvre, poule, cloche ... mais pas toujours comme en Angleterre.

De même, les traditions varient de région en région, les illustrations qui suivent ne vous sont données qu'à titre d'illustration de ce qui peut se faire dans le monde.

Depuis ces dernières années les traditions régionales ou classiques tendent à disparaître au profit des traditions familiales.


En Angleterre et Hollande, la tradition est un peu différente du reste de l'Europe.
Les oeufs ne sont pas apportés par une poule, une cloche ou un lapin, mais ce sont les enfants eux-même qui vont de maison en maison quêter les oeufs de Pâques.


En France la tradition veut que les cloches sonnent chaque jour de l'année pour inviter les fidèles à assister à la messe.
Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint. Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages !
En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussins et lapins en chocolat à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

Dans les pays nordiques et de l'est
Dans la majorité des pays d'Europe : Suède, Finlande, Danemark, Pologne, Lituanie, Estonie ... on peint et on décore les oeufs de Pâques. Dans certains pays, comme en Russie ou en Pologne la décoration des oeufs est considérée comme un art.
Les dessins sont tout d'abord tracés sur les oeufs avec de la cire d'abeilles. Ensuite on trempe les oeufs dans une teinture de couleur vive. La teinture colore la partie de l'oeuf qui n'est pas recouverte par la cire.

En Pologne, les oeufs sont décorés de lignes entrecroisées, de dessins en forme de pois, de plantes, de fleurs ou d'animal. On ne retrouve jamais deux oeufs identiques.

En Bulgarie un ou deux jours avant Pâques, les familles chrétiennes ont pour coutume d'envoyer une miche de pain et 10 à 15 oeufs teints en rouge à leurs amis turcs qui se sentent honorés par ces présents. Le messager qui vient porter ces oeufs reçoit traditionnellement un peu de monnaie en échange.

En Russie orthodoxe : Les Russes orthodoxes eux font bénir les oeufs à l'église et les font cuire pour leur déjeuner de Pâques.

En allemagne
La veille de Pâques en Allemagne, les enfants confectionnent un nid de paille ou de mousse que les parents cachent dans le jardin ou dans la maison afin que le lièvre de Pâques y ponde ses oeufs multicolores.
Dès le lendemain matin, les enfants partent à la recherche des oeufs ! Les petits allemands ont aussi l'habitude d'échanger des cadeaux cachés dans un emballage en forme d'oeufs. Cette tradition a été rendue célèbre par Kinder et ses oeufs surprise.

Une autre tradition allemande est l'arbre de Pâques décoré d'oeufs et de petites décorations de Pâques.

en Irlande
En Irlande Au point du jour, on mange des oeufs pour rompre le Carême et plus tard, dans la journée, on danse pour gagner de délicieux gâteaux.

en Italie
En Italie Un prêtre bénit les oeufs de Pâques que les maîtresses de maison placent au centre de la table dressée le Dimanche de Pâques.
Elles disposent ensuite le repas tout autour des oeufs.

en Grèce
En Grèce Le jour de la Pâques orthodoxe des batailles d'oeufs sont organisées dans chaque famille. Chaque participant tente de casser l'oeuf de son adversaire en le frappant avec son propre oeuf. En frappant l'oeuf de son adversaire chacun prononce cette phrase " CHRISTOS ANESTI "

Bien que la Russie soit orthodoxe, la tradition de Pâques n'est pas la même : Les Russes orthodoxes font bénir les oeufs à l'église et les font cuire pour leur déjeuner de Pâques.

traditions de Pâques hors d'Europe

Tradition en Australie
En Australie Le Vendredi Saint est le seul jour de l'année où vraiment tous les magasins sont fermés. Le jour de Pâques, les enfants cherchent les oeufs apportés par le lapin de Pâques et cachés dans les jardins.

Pâques au Mexique
Au Mexique la veille de Pâques, des milliers de personnes envahissent les rues à la nuit tombée. Elles battent, pendent ou brûlent symboliquement des images ou des pinatas représentant Judas. Les pinatas remplies de bonbons, sucreries et surprises libèrent leur trésor en se déchirant quantité de sucreries.

Qui apporte les oeufs de Pâques ?

Publié à 12:00 par acoeuretacris
Qui apporte les oeufs de Pâques ?
Si dans tous les pays de culture chrétienne on trouve la tradition des oeufs de Pâques, ils ne sont pas apportés aux enfants de la même manière ! Chaque pays voire chaque région a sa tradition pour les oeufs de Pâques.

Les cloches de Pâques
La tradition la plus implantée en France veut que les cloches sonnent chaque jour de l'année pour inviter les fidèles à assister à la messe. Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint. Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages ! En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussin et lapin en chocolats à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

Le lapin de Pâques
En Alsace et en Allemagne c'est un lapin qui se charge d'apporter les précieux oeufs. La veille de Pâques, les enfants confectionnent un nid de paille ou de mousse que les parents cachent dans le jardin ou dans la maison afin que lièvre de Pâques y ponde ses oeufs multicolores. Dès le lendemain matin, les enfants partent à la recherche des oeufs !

Dans les pays anglo-saxons on trouve encore un lièvre blanc. Lièvre ou lapin l'apparition de cet animal remonte aux premières fêtes païennes du printemps dont ils sont le symbole de la fécondité. Mais le lapin a aussi une symbolique chrétienne forte puisque le Christ est parfois symbolisé par un lièvre ou un lapin, ouvrant toutes grandes ses oreilles, pour écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique

La poule et le poussin de Pâques

Au Tyrol les oeufs de Pâques ne sont apportés ni par les cloches, ni par un lapin ou un lièvre mais par une poule ! La poule ou poussin a elle aussi une origine très ancienne : il y a très longtemps, certaines personnes trouvaient très surprenant de voir ces petits êtres vivants sortir d'un oeuf qu'ils croyaient mort.

Les poussins et les poules sont le symbole d'une vie nouvelle.

Le coucou de Pâques

En Suisse on retrouve le coucou.


L'oeuf symbole de pâques

Publié à 12:00 par acoeuretacris
L'oeuf symbole de pâques
L'oeuf est le symbole d'une nouvelle vie et donner des oeufs en cadeau à Pâques ou pour célébrer l'arrivée du printemps, est une tradition installée depuis des centaines d'années.

L'oeuf symbole de vie :

L'oeuf est un symbole universel de vie et de renaissance, il est notamment associé à de nombreux rituels.

La tradition d'offrir des oeufs natures, puis décorés, teints ou travaillés est bien antérieure au christianisme, c'est sans doute l'une des plus vielles traditions du monde. Cette tradition se retrouve dans de très nombreux pays.

Dans le Kalevala , livre sacré des anciens finlandais, c'est de l'oeuf que naquit le monde. La mère de l'eau, Iltamara, dormait au fond de l'océan sans rivage. Dans son sommeil elle remua et son genou sortit de l'eau tel une île. Alors le maître de l'air tomba des cieux vides et déposa un oeuf d'or sur ce genou divin. Mais à peine effleurée, comme une ensommeillée qu'un insecte agace, la déesse frémit et, frémissant, brise la coquille parfaite. Alors tous les morceaux se transforment en choses bonnes et utiles: le bas de la coque de l'oeuf forma le firmament sublime, le dessus de la partie jaune devint le soleil rayonnant, le dessus de la partie blanche fut au ciel la lune brillante, tout débris tâché de la coque fut une étoile au firmament, tout morceau foncé de la coque devint un nuage de l'air et désormais le temps avança.

L'oeuf de pâques, une traditon qui remonte au IV ème siècle

Pour certains, la coutume des oeufs de Pâques se rattacherait au Carême. Dès le IVème siècle, l'usage des oeufs pendant la pénitence de quarante jours est interdit par l'Eglise. Une grande quantité d'oeufs se trouvant entassée dans les provisions des ménages, le moyen le plus expéditif de s'en débarrasser était de les donner aux enfants.

Une tradition qui remonte au XII ème siècle
Dès le XIIème siècle, dans de nombreux pays européens, les gens du peuple avaient l'habitude de s'échanger des oeufs simplement bénis à l'église. Les nobles vont vite adopter cette coutume en la tranformant. Ils s'adressent à des peintres, des orfèvres et des graveurs pour se faire faire des oeufs-joyaux, c'est à dire décorés de peintures délicates, d'émaux ou de pierres précieuses. L'échange des oeufs de Pâques prend une autre dimension.

En ce qui concerne la surprise contenue dans l'oeuf, c'est une tradition qui remonte au XVIème siècle, et certaines sont même passées à l'histoire tant elles étaient exceptionnelles : c'est le cas de la statuette de Cupidon renfermée dans un énorme oeuf de Pâques offert par Louis XV à Madame du Barry, du brûle-parfum trouvé en 1770 par Catherine II ou encore de la minuscule poulette cachée dans un précieux oeuf conservé à Copenhague dans les collections royales du château de Rosemborg.

La tradition des oeufs de Pâques n'est certifiée qu'au cours du XVIème siècle à la cour des rois de France.

Louis XIV faisait bénir solennellement le jour de Pâques de grandes corbeilles d'oeufs dorés qu'il remettait lors d'une cérémonie à ses proches. Madame Victoire, fille du roi Louis XV, avait même reçu deux oeufs de Pâques peints par Lancret et Watteau.

Au XVIIème et XVIIIème siècles jusqu'à la révolution l'échange des oeufs était l'apanage de la cour et de la noblesse. L'oeuf le plus gros du royaume, pondu pendant la Semaine Sainte, revenait de droit au roi. Et c'est aussi au XVIIIe siècle, en France, qu'on décida de vider un oeuf frais et de le remplir de chocolat.

Au XIXème siècles la bourgeoisie s'empara à son tour de cette tradition. On peut distinguer les oeufs teints que l'on consomme, des oeufs décorés que l'on conserve et que l'on offre à sa famille, à ses amis en témoignage d'amour et d'amitié.

La fete chretienne de paques - Le dimanche de Paques

Publié à 12:00 par acoeuretacris
La fete chretienne de paques - Le dimanche de Paques
Le Dimanche de Paques exprime la joie triomphante de ra résurrection.

Les récits évangeliques nous apprennent qu'à l'aube quelques femmes,
dont Marie-Madeleine acheterent des aromates afin d'embaumer le corps de jésus.

Elles découvrirent le tombeau vide...

Marie-Madeleine courut alors vers Simon - Pierre et Jean et leur dit "Ils ont enlevé
le sépulcre du Seigneur, et nous ne savons pas ou ils l'ont mis".
Elle pleurait lorsque Jésus lui apparut (Jean 14,1)
Elle ne le reconnut que lorsque Jésus l'appela de son nom "Marie" (Jean 20,16)

Toutes les pénitences du Careme s'achèvent, en principe, le jour de Paques,
et traditionnellement, l'agneau pascal est consommé ce jour-là.

Cette coutume alimentaire festive nous a ete transmise par la Bible : les hebreux sacrifiaient un agneau
par famille pour célébrer la Paque juive.

Le temps Pascal commence le jour de Paques et dure 50 jours.

Il s'achève par le jour de la Pentecote

La fete chretenne de Paques - Les rameaux -

Publié à 12:00 par acoeuretacris
La fete chretenne de Paques - Les rameaux -
Le jour des rameaux est l'un des temps forts du Carême, il se trouve entre la mi-Carême et la semaine sainte.

Les Rameaux tombent le dernier dimanche avant Pâques, ils marquent l'entrée de Jésus-Christ dans Jérusalem monté sur un âne et le début de la semaine sainte. Acclamé comme un héros Jésus-Christ avait été accueilli par la foule qui agitait des palmes et des branchages en criant "Hosanna". Les branchages toujours verts sont des symboles d'immortalité et de gloire. Les rameaux choisis pour cette célébration doivent être issus de plantes restant toujours vertes.

Selon les régions on utilise des branches de buis, de houx, de laurier, d'olivier ou de palme. Les branchages sont très souvent décorés d'images pieuses, de friandises ou de petits cadeaux destinés aux enfants.

Ce jour là, le prêtre bénit des rameaux qui seront déposés sur les tombes ou dans les maisons. Les rameaux de l'année précédente sont brûlés et bénis la veille du mercredi des Cendres, ces cendres sont utilisées dans la cérémonie du Mercredi des Cendres pour tracer une croix sur le front des fidèles.

La cérémonie des Rameaux est née au IVè siècle à Jérusalem. L'usage des rameaux n'est arrivé en Europe qu'au IX ème siècle.

La semaine Sainte commémore la "Passion du Christ". Elle commence le dimanche des Rameaux et se termine à Pâques. Le jeudi saint célèbre le dernier repas du Christ et le vendredi saint commémore son supplice et sa crucifixion.

La fete chretienne de Paques - Le Careme -

Publié à 12:00 par acoeuretacris
La fete chretienne de Paques - Le Careme -
Le Carême période de restriction avant Pâques

Le carême est, pour les chrétiens, une période de jeûne et de pénitence de quarante jours avant Pâques. Le Carême commence le mercredi des cendres depuis le VI ème siècle. Précédemment, le Carême démarrait plus tôt. Le Carême est un jeûne de 40 jours avant Pâques. (Les dimanches et la Mi-Carême ne sont pas pris en compte dans ce calcul).

Les quarante jours de jeûne font référence aux quarante jours que Jésus-Christ a passé dans le désert à lutter contre Satan, selon les Évangiles.

Le Carême est en principe une période de jeûne et d'abstinence alimentaire et sexuelle, il n'y a pas très longtemps il était strictement suivi par de nombreux chrétiens, aujourd'hui son observance est plus souple. En dehors de la Mi-Carême et des dimanches les chrétiens devaient faire maigre en supprimant les viandes et les graisses animales. Le poisson, lui était autorisé pendant le Carême.

Au Moyen-âge le non-respect du Carême était sévèrement puni, les contrevenants pouvaient même être condamnés à mort ! Aujourd'hui seuls certains religieux et chrétiens très pratiquants observent strictement le Carême. Aujourd'hui l'Eglise Catholique demande essentiellement le respect du jeûne le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint, mais cette période reste un temps de restriction et de pénitence.

Le déroulement du Carême

Le Carême comprend plusieurs temps importants :

Le Mercredi des Cendres
La Mi-Carême
Les Rameaux
La semaine Sainte

Le Mercredi des Cendres est le premier jour du Carême, le lendemain du Carnaval. Le jour des cendres, le prêtre trace une croix à la cendre des Rameaux de l'année précédente sur le front des croyants en signe de pénitence.

La Mi-Carême tombe le jeudi de la troisième semaine du Carême, ce jour les réjouissances sont permises et les interdits alimentaires sont levés. Traditionnellement la Mi-Carême est un jour de crêpes et de beignets.

Après la mi-Carême et la semaine Sainte se trouvent les rameaux.
1 2 | >>> | Dernière page