Thèmes

acteurs animaux années 50 antiquité aquariophilie eau douce arbres archeologie astrologie astronomie au jardin boissons bonbons

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Animaux - Oiseaux - (58)
· Mythologie Greco-romaine- (74)
· La(les)mode(s) - (17)
· Années 50 - (37)
· Arbres et arbustes (22)
· Au Jardin - (27)
· Parcs , réserves naturelles, zoos... (49)
· Préhistoire - (25)
· Mammifères - (29)
· Histoire - Antiquité - (23)

Rechercher
Blogs et sites préférés

· aerin
· ange
· Anne
· arcus
· Arnaud
· Audrey
· babethhistoires
· Beatrice.
· Beatrice
· Brigitte.

Voir plus


Statistiques

Date de création : 27.11.2008
Dernière mise à jour : 08.02.2013
5848 articles


Acteurs -

Acteurs - Louis de Funès -

Publié à 15:01 par acoeuretacris Tags : louis de funes acteurs
Acteurs - Louis de Funès -

 

Louis de Funès, acteur aux films cultes


Louis de Funès est né Louis Germain David de Funès de Galarza, le 31 juillet 1914 à Courbevoie en France. L'acteur, scénariste et réalisateur français est décédé le 27 janvier 1983 à Nantes. Louis est le troisième enfant de Carlos Luis de Funès de Galarza et de Léonor Soto Reguera, un couple arrivé d'Espagne dix ans plus tôt, en 1904, après que son père avait enlevé sa mère parce que la famille de celle-ci s'opposait à leur union. Son père, un personnage un peu fantasque qu'il a peu connu, s'improvise négociant en perles et en bijoux.


Sa mère, très présente, lui donne ses premières leçons depiano à l'âge de 5 ans. C'est un enfant turbulent et peu assidu à l'école. À 16 ans, il entre à l'École Professionnelle de la Fourrure puis à 18 ans, il s'inscrit à l'École Technique de Photographie et de Cinéma (devenue Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière), mais n'y reste pas longtemps. Il enchaîne les petits boulots, dessinateur industriel, aide comptable ou étalagiste, mais il finit toujours par se faire renvoyer. En 1936, il épouse sa première femme, Germaine Louise Élodie Carroyer. Un enfant naît de cette union, mais le couple se sépare très vite. Quelques années plus tard, il épouse Jeanne Barthélemy qui sera sa deuxième et dernière épouse. Elle lui donnera, en 1944, un deuxième fils, Patrick, et en 1949 un troisième fils, Olivier, qui tiendra quelques rôles au côté de son père au cinéma comme au théâtre. Jeanne est la nièce de la comtesse de Maupassant et demeure dans le château de Clermont au Cellier, dans lequel Louis est resté jusqu'à sa mort en 1983. L'année de son mariage, il met à profit les leçons de piano de sa mère et se fait engager comme pianiste de bar, où il touche un cachet de misère.


Il s'inscrit au Cours Simon, en 1942 et commence à faire de la figuration dans des films et à jouer des seconds rôles au théâtre. En 1953, la pièce « Ah ! les belles bacchantes »,de Robert Dhéry, lui vaut un grand succès et contribue à le faire connaître pendant les deux années de représentations. Il entame alors une longue carrière théâtrale. Il débute réellement sa carrière au cinéma dans l'adaptation de « Ah ! Les belles bacchantes»,


affiche-1.jpg


puis dans Le « Mouton à cinq pattes » d'Henri Verneuil face à Fernandel


LE-MOUTON-A-5-PATTES.jpg


et dans « Poisson d'avril » de Gilles Grangier face à Bourvil.


En 1956, il joue l'épicier Jambier dans « La Traversée de Paris » de Claude Autant-Lara, face à Jean Gabin et Bourvil : une prestation de quelques minutes.


20196-b-la-traversee-de-paris.jpg


En 1957, Maurice Regamey lui offre son premier rôle principal dans « Comme un cheveu sur la soupe ». Son interprétation lui vaut le Grand Prix du Rire.


comme_un_cheveu_s.jpg


La même année, il est la tête d'affiche de « Ni vu... Ni connu... » d'Yves Robert,


ni_vu_ni_connu.jpg


puis en 1958 dans « Taxi, Roulotte et Corrida » d'André Hunebelle. En 1959, il débute « Oscar » une pièce de Claude Magnier avec Pierre Mondy et Jean-Paul Belmondo. En 1963, il retrouve la tête d'affiche au cinéma avec « Pouic-Pouic »,un film adapté de la pièce qu'il avait écrite en 1952 En 1967,


Pouic-Pouic.jpg


Louis sera à nouveau la tête d'affiche dans l'adaptation cinématographique de la pièce « Oscar », réalisée par Édouard Molinaro.


affiche-Oscar-1967-1.jpg


Jean Girault le choisit pour la série des Gendarmes.« Le Gendarme de Saint-Tropez »,avec Michel Galabru rencontre un succès considérable.


affiche-2.jpg


Puis, il triomphe dans « Fantômas » face à Jean Marais.


affiche_Fantomas_1964_1.jpg


En 1964, il tourne « Le Corniaud », de Gérard Oury, où il partage l'affiche avec Bourvil.


affiche_Corniaud_1964_1.jpg


En 1966, c'est « La Grande Vadrouille », toujours réalisé par Gérard Oury et de nouveau avec Bourvil.


La-Grande-Vadrouille.jpg


Pendant vingt ans ce film a détenu le record du plus grand nombre de places de cinéma vendues en France. Le réalisateur affectionne Louis de Funès et le fait jouer dans « La Folie des grandeurs » avec Yves Montand.


affiche-La-Folie-des-grandeurs-1971-1.jpg


En 1975, il est victime de deux infarctus consécutifs et doit ralentir son rythme de travail et renoncer définitivement à sa carrière. Déterminé, Il prend toutefois le risque tourner « L'Aile ou la cuisse » au côté de Coluche,


Gaff939226016.jpg


puis « La Zizanie » avec Annie Girardot en 1978


18478152.jpg


et « Le Gendarme et les extra-terrestres » en 1979.


gendarmeextraterrestresaff.jpg


En 1980, il adapte « L'Avare » au cinéma, puis tourne « La Soupe aux choux »,


La-soupe-aux-choux_11843_1287504040.jpg


en compagnie de Jean Carmet et de Jacques Villeret. « Le Gendarme et les gendarmettes » est son dernier film.


Gaff882806347.jpg


Le 27 janvier 1983, il est victime d'un nouvel infarctus, qui lui est fatal. Il est enterré au cimetière du Cellier le 29 janvier 1983. Les vidéos de Louis de Funès sont aujourd'hui des classiques du cinéma français. A noter que l'artiste a reçu assez peu de distinctions. Toutefois, trois ans avant sa mort, Jerry Lewis lui a remis un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière et la France l'a fait chevalier de la Légion d'honneur.



Acteurs - Patrick Dewaere -

Publié à 15:42 par acoeuretacris Tags : patrick dewaere acteurs
Acteurs - Patrick Dewaere -
Patrick Dewaere, de son vrai nom Patrick Bourdeau, est né à Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor (France) le 26 janvier 1947. Très tôt, il baigne dans le milieu du cinéma, tenant dès l'âge de quatre ans quelques rôles dans des films et autres feuilletons télévisés. Sa première apparition au cinéma a lieu en 1951 dans le film Monsieur Fabre de Henri Diamant-Berger. Il prend à cette époque le pseudonyme de Patrick Maurin qui est le nom de jeune fille de sa mère. Il tourne ensuite dans des pièces de théâtre et téléfilms à succès pour l'ORTF.


Il découvre à l'âge de 17 ans qu'il n'est pas le fils naturel de son père mais de Michel Têtard, un artiste lyrique et chef d'orchestre mort en 1960. En 1967, un violent différent familial le pousse à abandonner son pseudonyme de l'époque pour un autre : Il prend alors le patronyme de son arrière grand-mère maternelle, Devaere, qu'il s'approprie en remplaçant le V par un W. La même année, il se rapproche d'une troupe d'acteur en train de concevoir ce qui deviendra le Café de la Gare. Il en devient pensionnaire puis sociétaire l'année suivante. Il y côtoiera, dans un premier temps, Coluche, Romain Bouteille, Sotha sa première épouse et Miou-Miou puis, par la suite, Gérard Lanvin, Gérard Depardieu, Rufus, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Anémone et Gérard Jugnot. Le café de la Gare ouvrira ses portes en 1969 après deux ans de travaux. Pour financer ceux-ci, Patrick Dewaere s'essaie à la post-synchro. Il doublera ainsi la voix de Dustin Hoffman dans Le lauréat. Au début des années 1970 il enchaîne les petits rôles et apparitions au cinéma.


On le voit notamment dans Les mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau en 1970


ou dans La maison sous les arbres de René Clément en 1971.


C'est le film les Valseuses de Bertrand Blier, sorti en 1974, qui le révèle au grand public. Il apparaît aux côtés de Gérard Depardieu et Miou-Miou. Le film est un succès mais crée un scandale car il présente des personnages à la sexualité sans tabou et aux dialogues particulièrement crus. C'est à cette époque que commence une histoire d'amour entre Dewaere et Miou-Miou.


Leur relation est des plus houleuse et s'achève par une séparation après que l'actrice aie craqué pour Julien Clerc sur le tournage du film F comme Fairbanks.


Le couple aura eu entre temps une fille, Angèle, née en Août 1974. Il enchaîne ensuite les tournages sur des films à moindre budget mais qu'il considère riches en expériences stimulantes : Au long de la rivière Fango de Sotha en 1975,

Lily aime-moi de Dugowson en 1975


et F comme Fairbank du même réalisateur en 1976. Suite à ce film, où il participe à la bande-son, il commence une brève carrière musicale. Un 45 tours sort en 1978 contenant deux titres : L'autre et Policier. Mais le disque est un fiasco et Dewaere revient très vite au cinéma.
Il enchaîne alors les tournages avec Coup de tête en 1979, Série noire la même année et Un mauvais fils en 1980.




Ces trois films montrent un acteur au sommet de son talent. Beaucoup diront qu'il s'agit là des plus grands rôles de Dewaere.

En 1980, suite à un différent avec un journaliste du "Journal du dimanche", celui-ci avait révélé la date tenue secrète du mariage de Patrick Dewaere avec Elsa, l'acteur subit la vindicte du milieu journalistique. Ses films suivants, Psy, Beau-père et Plein sud sont critiqués sans raison valable.




Le boycott dure deux ans et laisse Dewaere particulièrement affecté. En juillet 1982, Claude Lelouch l'embauche pour jouer le rôle de Marcel Serdan pour son film Édith et Marcel. Il ne jouera jamais dans ce film. Le 16 juillet, il met fin à ses jours en se tirant une balle de 22 long rifle dans la bouche. Il avait 35 ans. Outre une filmographie conséquente, Patrick Dewaere a inspiré de nombreux artistes. Ainsi en 2005, le chanteur Raphaël lui consacre une chanson : Chanson pour Patrick Dewaere.

Chanson pour patrick Dewaere

En janvier 2007, 22 écrivains et artistes participent à la revue littéraire Bordel pour un numéro hommage consacré à l'acteur. En outre, en 2006, sa mère publie une biographie de son fils intégrant un disque comprenant l'intégrale de la discographie de Patrick Dewaere.


Acteurs - Fernandel -

Publié à 10:57 par acoeuretacris Tags : fernandel acteurs
Acteurs - Fernandel -

 

 

Fernandel

(1903 - 1971)


Fernandel : un chanteur et un acteur français de renom


Fernandel est le pseudonyme de Fernand Joseph Désiré Contandin. L'histoire raconte que son pseudonyme lui vient de sa belle-mère, qui en parlant de son gendre, disait : « Voilà le Fernand d'elle ! ». Le petit Fernand voit le jour le 8 mai 1903, dans l'appartement familial à Marseille. Son environnement familial a sans nul doute favorisé l'exercice de sa vocation. Son père est employé de bureau mais il chante au café-concert le dimanche, sa mère est comédienne amateur et son grand frère Marcel est acteur.

Fernandel commence à travailler à l'âge de 12 ans, en exerçant des petits boulots alimentaires. Très tôt il manifeste un vif intérêt pour la chanson et, dès l'âge de 5 ans, il monte sur scène en chantant le répertoire militaire avec son frère aîné, Marcel. Le 4 avril 1925, il épouse Henriette Manse, la soeur d'un ami. Sa fille aînée, Josette, voit le jour le 19 avril 1926, 3 semaines avant que Fernandel ne soit libéré de ses obligations militaires. Il signe rapidement un premier contrat de 19 semaines pour se produire dans les salles Paramount et animer les entractes. C'est un succès immédiat. En avril 1930 la famille s'agrandit avec la naissance de sa seconde fille, Janine, et il débute au cinéma avec un petit rôle de groom dans le film Le Blanc et le noir, dont Raimu est la vedette principale.

le-blanc-et-le-noir-affiche_10215_3073.jpg

 

En 1931, il occupe un rôle plus important dans On purge bébé.

Toujours en 1931, il est la vedette du film Le Rosier de Madame Husson.

Véritable boulimique de travail, il enchaîne les films et les représentations théâtrales. En 1934, il rencontre un grand succès avec Angèle de Marcel Pagnol.

Ce film marque la naissance d'une amitié de près de 30 ans entre les deux hommes qui tourneront ensemble d'autres films comme Regain en 1937,

Le Schpountz en 1938,

la Fille du puisatier en 1940,

et plus tard Topaze en 1950.

En 1935, Franck, son unique fils et dernier enfant, voit le jour. Les films qu'il tourne dans les années 1940 ne sont pas ceux qui marqueront sa carrière.
Dans les années 1950, Fernandel débute la série des Don Camillo avec Le Petit monde de Don Camillo en 1951,

Le Retour de Don Camillo en 1953,

la Grande bagarre de Don Camillo en 1955,

puis Don Camillo Monseigneur en 1961,

Don Camillo en Russie en 1965 .

Avec près de 13 millions d'entrées, Le Petit Monde de Don Camillo est un des plus grand succès populaires de l'histoire du cinéma français. Les années 50, marquent pour Fernandel d'autres grands succès cinématographiques comme par exemple l'Auberge Rouge en 1951,

Ali Baba et les quarante voleurs en 1954

et La Vache et le Prisonnier en 1959.

Les années 60 débutent avec Crésus,

il tourne également avec Bourvil, dans la Cuisine au Beurre en 1963.

Une rencontre importante marque cette année : celle avec Jean Gabin, au mariage d'Henri Verneuil, dont ils seront tous les deux les témoins. Entre Fernandel et Gabin, c'est tout de suite l'entente. Ils créent une société de production, la "GAFER" (GAbin + FERnandel). Heureux qui comme Ulysse en 1969 sera sa dernière apparition cinématographique.

En débutant le tournage de Don Camillo et les Contestataires, en 1970, Fernandel se plaint de fatigue. Le tournage est arrêté. Le film restera inachevé. Il s'éteint, le 26 février 1971, dans son appartement de l'avenue Foch à Paris à l'âge de 67 ans. Avec plus de 120 films à son actif sur 40 ans de carrière, Fernandel est l'un des acteurs comiques à avoir fait preuve d'une telle longévité. Artiste complet, il était également chanteur, tout d'abord dans ses films où il a interprété des airs qui restent dans toutes les mémoires, comme par exemple Ignace.

Sa discographie est des plus impressionnante avec plus de 350 chansons comme l'irrésistible Félicie aussi !

Plus de 36 ans après sa mort, Fernandel fait toujours parti des acteurs préférés des français.