Joyeux Noël chez Brigitte...

Publié à 00:00 par acoeuretacris

Joyeux Noël chez JC...

Publié à 00:00 par acoeuretacris

C'est l'automne... paré de ses plus belles couleurs...

Publié à 12:52 par acoeuretacris

 

 

Superbes couleurs d'automne...

Merci beaucoup..

Gros bisous...

C'est l'Avent, fêtons l'amitié... chez Toinette

Publié à 20:51 par acoeuretacris

Fêtes et traditions - Noël - Couronne de l'Avent -

Publié à 09:30 par acoeuretacris Tags : fetes et traditions noel couronne avent
Fêtes et traditions - Noël - Couronne de l'Avent -

Photo Mummelgrummel

 

La Couronne de l'Avent est une tradition chrétienne symbolisant l’Avent.

 

La Couronne de l'Avent a été inventée par le pasteur Johann Heinrich Wichern (1808-1881). Éducateur et théologien de Hambourg, il avait recueilli des enfants très pauvres dans le Rauhe Haus, une vieille ferme et il s’occupait d’eux. Comme, pendant le temps de l'Avent, ils lui demandaient toujours quand Noël allait enfin arriver, il fabriqua en 1839 une couronne de bois, avec dix-neuf petits cierges rouges et quatre grands cierges blancs. Chaque matin, un petit cierge de plus était allumé et, à chaque dimanche d’Avent, un grand cierge. La coutume n’a retenu que les grands. Depuis 1860, l'année où est née officiellement la couronne de l'Avent, on utilise des branches de sapin ; depuis le début du XXe siècle, elle est devenue en Allemagne une des traditions de Noël. En Autriche, la coutume ne s’est introduite qu’après 1945.

 

Hebergeur d'image

Couronne d'origine -

 

Cet usage allemand a été repris dans de nombreux pays. Dans les églises de rite orthodoxe se trouvent çà et là des couronnes avec six cierges, conformément à une durée plus longue de l'Avent.

Au vu de coutumes scandinaves tardives et déjà mélangées au christianisme, on a déduit que les Germains de l’Antiquité connaissaient déjà la coutume d'une telle couronne de lumière. Pour imiter peut-être le jour qui ne cessait de décroître, on allumait quatre cierges, puis trois, puis deux, puis un. À Jul, qui était au 21 décembre la fête du solstice d'hiver, on célébrait alors la renaissance de la lumière.

 

 

Hebergeur d'image

Photo Wildfeuer

 

Il existe des interprétations différentes quant à la symbolique de la couronne de l'Avent. On pense volontiers au monde et aux quatre points cardinaux. Le cercle symbolise également l'éternité donnée à la vie par la résurrection, par lui-même le vert symbolise la vie, et les cierges la lumière qui vient et éclairera le monde dans la nuit de Noël.

 

Hebergeur d'image

Photo Wildfeuer

 

Comme pour la couronne, il existe plusieurs interprétations quant au sens des bougies.

La plus courante est que chacune des bougies représente l'une des étapes du salut du monde:

  • le pardon, avec Adam et Eve.
  • la foi, avec Abraham.
  • la joie, avec David.
  • la paix et la justice, avec les prophètes.

Une autre possibilité est qu'il y a la paix et les trois vertus théologales (Foi, Espérance, Charité).

 

Hebergeur d'image

Photo Wildfeuer

 

Selon le rite catholique, on bénit la couronne de l'Avent. Traditionnellement, on allume la couronne de l'Avent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Allumer au deuxième dimanche le cierge qui fait face au premier est considéré comme une erreur.

 

Hebergeur d'image

Photo 3268zauber

 

La couronne de l'Avent, ou plus strictement les quatre bougies, représentent les quatre semaines avant Noël. Elle sert en quelque sorte de compte à rebours.

On allume les bougies les quatre dimanches avant Noël. La première bougie est donc allumée le premier dimanche de l'Avent (Avent et avant sont deux mots de différentes étymologies).

Traditionnellement, les quatre bougies sont rouges et massives. Le premier dimanche, on allume une seule bougie; le deuxième dimanche, l'ancienne bougie et une nouvelle (donc deux), le troisième dimanche, les deux anciennes bougies et une nouvelle (donc trois); le quatrième dimanche, les trois anciennes et la dernière (donc les quatre).

 

Hebergeur d'image

 

La difficulté est alors de laisser durer une bougie quatre dimanches, une deuxième trois dimanches et une troisième deux dimanches, mais on peut également les remplacer afin d'obtenir chaque dimanche un ensemble homogène : les couronnes sont souvent représentées avec les quatre bougies de la même taille allumées, ce qui n'est possible qu'en changeant les bougies.

Si Noël tombe un dimanche (ou un samedi, un vendredi, un jeudi, un mercredi, un mardi, un lundi), on allume la quatrième bougie le jour précédant le dimanche (ou le samedi, le vendredi, le jeudi, le mercredi, le mardi, le lundi) de Noël, contrairement à la vieille tradition de l'église latine, où la quatrième semaine de l'Avent peut être incomplète. Ainsi, le premier dimanche de l'Avent le plus avancé est le 3 décembre (la quatrième bougie sera allumée le 24, la veille de Noël), et le plus reculé dans l'année, le 27 novembre (la quatrième bougie sera allumée le 18, donc 7 jours avant Noël). La raison est simple: on n'allume pas la quatrième bougie à Noël puisqu'il n'y a plus de jours d'attente.

Bonjour et bonne journée à tous...

Publié à 20:55 par acoeuretacris
Bonjour et bonne journée à tous...

 

Impossible de me connecter correctement sur Center...

Impossible de poster un article...

Impossible de vous faire un petit coucou dans vos blogs..

Au bout d'un moment s'affiche "erreur de chargement"..

Et ce, depuis une semaine...

Je vous souhaite une belle journée ici...

Au cas ou je ne pourrais passer chez vous...

(en espérant que je puisse poster)

Merci de vos visite et vos commentaires...

hyq00acs.gif

L'hiver dans toute sa Splendeur... par JC

Publié à 20:20 par acoeuretacris

L'Amitié... Chez Toinette...

Publié à 20:08 par acoeuretacris

Animaux - Espèces menacées - La panthère nébuleuse -

Publié à 09:38 par acoeuretacris Tags : animaux espèces menacées panthère nébuleuse
Animaux - Espèces menacées - La panthère nébuleuse -

Photo Cathleena Beams

 

La Panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa), aussi appelée Panthère longibande est un félin de taille moyenne, de 60 à 110 cm de long et pesant entre 16 et 25 kg. Elle a un pelage fauve, distinctement marqué par de larges et irrégulières ellipses aux bords foncés, qui, dit-on, ressembleraient à des nuages, d'où le nom commun et scientifique.

Proportionnellement à sa taille, la panthère nébuleuse est le félin qui a les canines les plus longues.

 

Hebergeur d'image

Illustration A. E. Brehm

 

Biométrie

 

  • longueur du corps : 60 à 110 cm
  • longueur de la queue : 55 à 91 cm
  • hauteur au garrot : 53 cm environ
  • poids adulte : 16 à 25 kg

 

Hebergeur d'image

Illustration Wyman & Sons Limited

 

Sa vie nocturne rend son observation délicate. Elle réside sur les rives des cours d'eau et dans les forêts.

C'est un animal sylvicole : assez vulnérable au sol, cette panthère est un prédateur redoutable dans les arbres, son environnement de prédilection, dans les forêts de toute l'Asie du Sud-Est. Elle peut courir et bondir de branche en branche en s'accrochant par une seule de ses pattes arrières. Elle est donc très difficile à observer, ce qui rend cette belle discrète une des espèces les moins bien connues des zoologistes.

 

Hebergeur d'image

Photo Joanne Merriam

 

Son régime alimentaire est essentiellement composé de rongeurs, de poissons, de singes, d'oiseaux, mais aussi parfois de cerfs ou de cochons sauvages.

Elle peut tuer ses victimes d'une seule morsure grâce à ses canines de 4,5 cm.

 

Tout comme le léopard des neiges, la panthère nébuleuse est en grand danger d'extinction.

 

Hebergeur d'image

Photo Joanne Merriam

 

Répartition géographique

 

Hebergeur d'image

Bhoutan, Chine, Inde, Indonésie (Kalimantan, Sumatra) ;

Laos, Malaisie, Myanmar, Népal, Taïwan, Thaïlande, Viêt Nam.

 

La population à l'état sauvage est estimée à 10 000 individus.

Le principal prédateur de la panthère nébuleuse est l'Homme : par le braconnage, la réduction du territoire et des proies, et le commerce.

Bonne journée... chez Sylvie...

Publié à 20:45 par acoeuretacris
Première page | <<< | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 | >>> | Dernière page